L'écologie c'est LaVieDuBonCôté         Actualités

RETOUR accueil

!! les actualités spécifiques sont en page agriculture, industrie, solutions alternatives, économie, énergie, etc. !!

02/11/18 Accord de Paris sur le climat : aucun pays de l'UE n'a tenu parole, pas un.

 

La Norvège, le Monténégro et la Macédoine sont les seuls pays européens à avoir pris les mesures politiques appropriées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre correspondant aux promesses faites lors de la signature de l'accord de Paris sur le climat.
L'UE ne compte pas un seul bon élève
Selon l'étude, 16 d'entre eux sont de «bons élèves» de l'accord de Paris sur le climat, mais aucun d'entre eux n'appartient à l'Union européenne. Outre les trois pays européens susmentionnés, le Canada, le Costa Rica, l'Indonésie, le Japon, la Malaisie, le Pérou, l'Algérie, l'Éthiopie, Singapour, le Samoa, les Tonga, le Guatemala et la Papouasie-Nouvelle-Guinée ont également reçu une mention honorable.

Lire la suite (frexpresslive)

02/11/18 «Mon pays fabrique des armes» et ce n'est pas anodin.

 

Au cas où vous ne le sauriez pas, l'écologie est non violente. Pas pour des raisons philosophiques (c'est cependant un plus non négligeable) mais pour des raisons énergétiques : la guerre est le moyen le plus coûteux en énergie pour un résultat très faible.

 

Diffusé mardi sur France 5, un documentaire se penche sur les implications des exportations françaises d'armement qui classent désormais Paris troisième vendeur mondial.
Se hisser sur la troisième marche de ce podium n’est pas anodin. Il y a d’abord les implications locales, qu’illustre ce maire d’une petite commune du Cher, où le premier employeur s’appelle Nexter et produit des munitions. Devant la caméra, l’édile refuse de dire ce qu’il pense des ventes d’armes à des dictatures. Puis se lance dans une comparaison si audacieuse qu’il éclate de rire avant la fin de son exposé.
Ces exportations interrogent aussi le contrôle qui les entoure. Tout est secret, constate le documentaire. Le parlement reçoit certes un rapport, mais il n’est que parcellaire. Et tous les parlementaires ne le consultent pas avec la même assiduité. Dans une séquence surréaliste, Jean-Charles Larsonneur, député LREM membre de la commission de la défense, avoue à la journaliste qu’il le regarde «pour la première fois» et se trouve bien en peine de dire ce qui est vendu à l’Arabie Saoudite, gros client de la France. Hors caméra, mais toujours équipé d’un micro, le même élu résume parfaitement le piège dans laquelle Paris s’est enfermé : «Si on n’a plus d’exportations, on n’a plus d’industrie de la défense, donc on perd notre souveraineté en termes d’outil militaire.»
(Toujours le même argument fallacieux: si ce n'est pas nous, ce sont des autres qui ...)

Lire la suite (liberation)

30/10/18 Chasse et VTT. Le ridicule ne tue pas !

 

Un vététiste, en terrain dégagé et vêtu de façon voyante, tué par un chasseur. Un député de l'Aude proposant sans vergogne d'interdire le VTT puis bégayant des explications (Lire), ...

Il y a donc du nouveau dans le monde animal : les sangliers s'habillent en T-shirt rouge (ou jaune, ...) et ont appris à faire du vélo.

Lire la suite (sudouest)

C'est tellement imbécile que le préfet de Haute Savoie a suspendu la saison de chasse ainsi que les permis de l'équipe de chasseur au nom de la sécurité publique.

C'est l'aveu que ces chasseurs sont des dangers publics.

Lire la suite (ledauphine)

Le monde à l'envers, place à l'absurde au nom des "traditions" ? On en n'est pas loin, le ministre de l'écologie, François de Rugy convoque les chasseurs, nous lui souhaitons bon courage !

Lire la suite (sudouest)

08/10/18 Fête de la Science en Bourgogne-Franche Comté. Beaucoup de sujets autour de l'écologie.

 

Parmi les sujets abordés :

Les coulisses de nos produits du terroir
Le temps au fil des saisons
Quand les arbres communiquent..
Les escargots bio-indicateurs.
Le biomimétisme : quand les humains s’inspirent de la nature

Au total, 195 sujets (très divers) dans toute la Bourgogne et Franche Comté.

Lire la suite (20mn)

20/09/18 Ariège : 14 fois la dose autorisée de glyphosate dans leurs urines.

 
Soixante Ariégeois ont retrouvé dans leurs urines 14 fois la dose de glyphosate dans l’eau potable. Ils vont porter plainte d’ici la mi-octobre.
En juin, huit faucheurs volontaires avaient déjà porté plainte. La procureure de Foix s’était dessaisie au profit du pôle Santé publique du tribunal de grande instance de Paris.
250 autres citoyens sont prêts à faire analyser leurs urines et à porter plainte.

Certains se croyaient au vert en Ariège. Mais les analyses d’urines se multiplient et le constat est toujours le même : le taux de glyphosate y est toujours supérieur à la dose normale autorisée dans l’eau potable.

D’ici un mois, 60 habitants de ce département vont porter plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « atteinte à l’environnement » contre les responsables des grands groupes qui fabriquent des pesticides à base de glyphosate, mais aussi les responsables qui ont autorisé leur mise sur le marché, notamment à la Commission européenne.

Lire la suite (20mn)

03/09/18 La pub dans les boîtes aux lettres constitue 1/4 du papier utilisé en France.

 

Malgré l’augmentation des publicités numériques, les boîtes aux lettres continuent de se remplir de papiers en France. L’UFC Que Choisir vient de dévoiler de nouveaux chiffres : la publicité représente un quart du papier consommé en France.
UN « GÂCHIS ENVIRONNEMENTAL »
Les publicités ne cessent de prendre de la place dans les boîtes aux lettres. Les chiffres ne diminuent pas, au contraire, ils augmentent. Le service de consommateurs UFC Que Choisir s’est basé sur les données de 344 bénévoles. Le poids moyen de publicités reçues par mois et par ménage représente 2,3 kilogrammes.

Le chiffre donné par Que Choisir montre une hausse de 15 % des publicités dans les boîtes aux lettres en comparaison à 2004. Elles représentent en « volume, un quart du papier consommé en France contre 20 % en 2012 ».

Lire  (reveillezvous)

13/08/18 Procès Monsanto aux USA, le monde réagit enfin.

 

Monsanto (fabriquant du RoundUp) condamné à plusieurs centaines de millions d'Euros. Toute la presse en a parlé, plutôt bien. Nicolas Hulot est monté au créneau pour désavouer la classe politique française peu courageuse. Yannick Jadot (eelv) aussi.

Tout aussi intéressante, la position de grands chefs cuisiniers (+ de 200) ayant signé une lettre sur les dangers de l'alimentation :

Ardents défenseurs du mieux et du bien manger, de la qualité du produit et des producteurs locaux, nos grands chefs de cuisine étoilés veulent aussi rappeler leur soutien à la biodiversité, le respect de l’environnement ainsi que la santé des consommateurs mais également à leur profession :
“Sans un produit sain et de qualité, sans diversité des cultures, le cuisinier ne peut plus exprimer son talent créatif. Il n’est plus en mesure de faire son métier comme il l’aime et de le transmettre avec passion.” (la lettre date de 2016 à propos de la fusion Bayer-Monsanto)

Lire  (atabula)

16/07/18 La présidente croate assiste à la coupe du monde de foot. A ses frais.

 

On a gagné, on a gagné !!!! Vous en êtes sûr ? Si un patron du Cac 40 empoche une prime de .... M€, vous pensez que vous les avez gagné ? C'est ça la dérive sémantique, le début du mensonge, ce qui remplace la propagande de l'ancien temps.

Quand même bravo aux joueurs des 2 équipes, ainsi qu'à toutes les autres équipes, ils se sont tous donnés à fond, petites comme grandes équipes.

Et donc les président et présidente des 2 pays finalistes ont assisté à la finale. Madame Kolinda Grabar-Kitarović a pris un congé sans solde et voyagé sur une ligne régulière pour soutenir l'équipe croate. Autrement (pour le président de l'autre équipe), je ne sais pas, l'article n'en parle pas.

Lire  (lesiteinfo)

12/06/18 La Méditerranée asphyxiée par les plastiques.

 

Un rapport du WWF publié ce 8 juin à l'occasion de la journée de l'océan, alerte sur le niveau record de pollution par les plastiques de la mer Méditerranée. Une pollution qui met en danger les espèces marines, et la santé humaine.
Alors qu’elle représente seulement 1% des eaux marines à l’échelle du globe, la Méditerranée compte en revanche 7% de tous les microplastiques (fragments de moins de 5mm), qui ont atteint des niveaux record de concentration : 1,25 million de fragments par km², soit près de quatre fois plus que dans “l’île de plastique” du Pacifique Nord.

Lire  (fr3regions)

11/06/18 Huile de palme, FNSEA et autres mensonges socio-économiques.

 

(En page Vidéo, vous pouvez voir comment ça se passe).

Il n'y a pas de mots assez forts : 150 000 orang outan tués depuis 20 ans et 1 million d'hectare est détruit chaque année, c'est l'Oradour sur Glane des orang outan, voila où nous amène cette course à la malbouffe pas chère, à cette envie de rouler pas cher en bagnole pour tout et n'importe quoi.

Ce système économique ne recule devant rien et n'arrêtera pas avant que tout s'écroule, tout disparaisse au profit de quelques comptes en banques dont l'argent ne servira plus à grand chose.

La FNSEA est d'une hypocrisie monstrueuse dans sa protestation contre l'import d'huile de palme : elle le faisait aussi sous la responsabilité de Xavier Beulin (ancien président de la fnsea et président d'Avril, initiateur des agrocarburants).

Bornéo, c'est loin et ça nous touche peu ? Dites vous bien que le colza, dont 1/3 est destiné aux agrocarburants, est cultivé chez nous avec des méthodes industrielles et ultra polluantes sans compter leur non rentabilité.

Part ces méthodes, ont s'étonne qu'en période de crue les terres soient emportées (si vous aviez pu voir la Garonne, le Tarn ou la Dordogne ces derniers jours, vous seriez atterrés (sic !). C'est dire que ce qui se passe à Bornéo est aussi en train d'arriver ici, en Europe.

Lire  (scienceetavenir)

Lire  (amisdelaterre), biocarburants

16/05/18 La moitié des projets présentés par les ex-zadistes de Notre-Dame-des-Landes jugée "éligibles" par le ministre de l'Agriculture.

 

 Quinze des 29 projets agricoles déposés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont d'ores et déjà été jugés «éligibles» à la signature de conventions d'occupation précaire (COP), a annoncé lundi 14 mai le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.
Pour les autres projets, «nous avons encore besoin de temps pour continuer à les examiner», soit en raison de dossiers incomplets, soit du fait de conflits d'usage avec d'autres exploitations agricoles, a ajouté le ministre à l'issue d'un comité de pilotage à la préfecture de Nantes.

Lire la suite (jdle)

05/05/18 Le 5 Mai : la France a atteint la limite de son empreinte écologique. Nous allons vivre 240 jour à crédit.

 

Notre commentaire : Voici une comptabilité qui n'apparaît nulle part dans les comptes du pays. Et pour cause, seule la CROISSANCE compte (et combien de temps cela va-t-il être possible ?).

Dans la comptabilité écologique, aujourd'hui nous avons dépensé les intérêts de la planète. Dès demain nous dépensons le capital.

Sans doute avez vous compris que nous défendons une comptabilité différente : une comptabilité globale prenant en compte le déficit écologique qui n'apparaît pas dans la comptabilité ordinaire. La difficulté de faire apparaître le report sur la santé (pollutions, produits toxiques, élimination des des auxiliaires naturels -abeilles, par ex.- , ...). Le problème est que certaines données sont peu chiffrables car elles ne sont pas du domaine du quantitatif mais du qualitatif. En page vidéo, nous vous présentons un exemple de triple comptabilité.

 

Si le monde entier vivait comme les Français, dès le 5 mai, nous aurions déjà consommé l’ensemble des ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an, révèle un rapport du WWF France réalisé en partenariat avec le Global Footprint Network. Cette date représente donc le Jour du dépassement écologique de la France. ...
Le 5 mai, la France sera donc en déficit écologique. Un déficit que nous continuons de creuser d’année en année, en empruntant des ressources naturelles à la Terre, aux autres pays et aux générations futures. Alors que chacun sait qu’il n’est pas soutenable pour un ménage ou pour une entreprise de vivre à crédit, c’est exactement ce que nous sommes en train de faire avec la Planète.

 

Lire la suite (wwf)

 

Voici pour quelques pays, la date du "jour du dépassement (over-shoot day)

13/04/18 NDDL : il est interdit de sortir du cadre de l'idéologie dominante.

 

Au prétexte du respect de l’« Etat de droit », des femmes et des hommes qui cultivaient la terre et pratiquaient l’élevage ont été délogé·e·s de leur lieu d’activité et de vie. Leur ferme, où deux agneaux sont nés la semaine passée, a été détruite. Ces paysannes et ces paysans occupaient un terrain appartenant à l’Etat. Pourtant, il leur avait été promis qu’une solution viable, pacifique et tournée vers l’avenir serait recherchée. Ils/elles étaient en discussion avec la préfecture pour obtenir une convention d’occupation collective de ces terrains.
Le collectif : voilà le sujet du combat qui se joue à Notre-Dame-des-Landes. Quand le Gouvernement impose des conventions d’occupation temporaires individuelles, des paysan·ne·s, de la ferme des Cent noms ou d’ailleurs, envisagent leur activité collectivement.
La question de la propriété de la terre et le fait qu’elle puisse appartenir à celles et ceux qui la travaillent est un enjeu considérable de l’Histoire politique de notre pays et du monde. ...

Lire la suite (blogmediapart)

A noter que la suite de l'article se base sur des considérations historiques plus qu'écologiques. Mais bon .... être puriste n'est pas forcément une qualité absolue, et il est bien question de la naissance d'un autre monde.

27/02/18 Center Parc, un petit tour d'actualités en Saône et Loire. Comment faire coller intérêts privés et publics, petits tours de passe-passe.

 

... Une ZNIEFF négociée pour Pierre et Vacances
C’est ce que semble indiquer le groupement d’associations. Mais de quoi s’agit-il ? Une ZNIEFF est une Zone Naturelle d’Intérêt Floristique et Faunistique.

Celle-ci est définie selon des critères scientifiques en suivant la méthodologie mise au point par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN). Les critères de l’inventaire sont environnementaux, (intérêt des habitats, espèces rares et/ou protégées, caractéristiques hydrologiques etc.). Les Directions Régionales de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL) sont support logistique au niveau régional (pour le secrétariat et les outils cartographiques).
Une note de la Dreal citée par France Nature Environnement indiquerait que la zone envisagée est « en contradiction avec la charte propre à P&V » et est susceptible d’introduire une fragilité juridique difficilement compatible avec les enjeux économiques et financiers ».

Toujours selon la même association, le compte rendu du groupe de travail « validation des ZNIEFF » du CSRPN de Bourgogne, atteste l’intérêt de la DREAL pour la forêt du Rousset et que « c’est à sa demande que ces ZNIEFF ont été étudiées ». Toutefois on y lirait que le zonage est trop étendu et qu’il convient de la réduire. Poursuivant son enquête, l’association aurait mis la main sur un document de mars 2014 dans lequel le Préfet de Saône-et-Loire s’inquiète d’un possible chevauchement entre le terrain convoité par P&V et ce qu’il restait de la ZNIEFF. ...

Lire la suite (solidarites.ch)

27/02/18 Chaos climatique, crises humanitaires et nouveaux militarismes.

 

(Nick Buxton) En 2003, le Pentagone a effectué sa première étude sur les impacts du changement climatique en termes de sécurité nationale. Cette étude exigeait que le gouvernement fasse passer le changement climatique d'un thème purement scientifique à un thème de sécurité nationale. Elle a dressé un portrait apocalyptique du futur, décrivant un monde où la faim, les maladies et les désastres climatiques laisseraient de nombreux pays sans capacité de réponse. Avec cette conclusion: «Cette situation va créer un sentiment de désespoir, dont il résultera certainement une agression offensive». Cette position avait des implications très claires: les armées devraient se préparer à un futur beaucoup plus instable et disposer de plus de ressources pour faire face aux menaces. D'autres études ont suivi, auxquelles ont participé des membres des appareils militaires et des services de renseignement.

Peu à peu, dès 2014, la question a été introduite dans les stratégies militaires étatsuniennes, lorsque le Département de la défense a signalé le changement climatique comme l'une des principales menaces stratégiques (à court terme). Le même processus s'est répété dans d'autres pays industrialisés – l'Union européenne (UE) décrivant, en 2008, le changement climatique comme un «multiplicateur de menaces». L'idée étant qu'il augmenterait l'échelle d'autres menaces, en amplifiant les conflits, le terrorisme, etc. Aujourd'hui, il est décrit comme un danger sécuritaire dans les plans des armées de plusieurs pays européens ainsi qu'en Australie. Au sud de la planète, ce thème n'est pas vu comme un problème sécuritaire. La sécurisation du changement climatique est une dynamique qui vient du Nord.

Lire la suite (solidarites.ch)

 

Cet article, en provenance de Suisse, met en lumière le comportement des pays développés qui, après avoir pillé le Sud, s'apprêtent à défendre durement leurs privilèges de nantis.

30/01/18 Inondations : la responsabilité oubliée des sols agricoles.

 

Il y aurait beaucoup à écrire sur les sols, en particulier sous l'angle agronomique. Au détour de précédents billets, j'ai déjà évoqué sur ce blog le rôle essentiel de sols vivants pour l'équilibre de l'écosystème agricole, l'importance de les voir abriter une mycorhize développée, ainsi que la nécessité d'implanter des cultures associées couvrant soigneusement le sol pour limiter l'érosion et optimiser la photosynthèse.
La répétition récente des inondations meurtrières et coûteuses, dans plusieurs régions françaises, conduit certains journalistes à remarquer à quel point une urbanisation mal maîtrisée multiplie les risques et amplifie les conséquences de tels incidents. Certains observateurs plus courageux vont jusqu'à imputer une partie de la responsabilité directe au bétonnage, à ce que l'on nomme généralement l'artificialisation des sols.
Les critiques les plus sévères ou les moins timorées poursuivent l'analyse un peu plus loin, en fustigeant également la suppression des haies, talus et zones humides. C'est également indiscutable ...
Mais il est une cause considérable et pourtant rarement abordée : l'appauvrissement des sols agricoles. En effet, un sol agricole digne de ce nom est censé être riche en matière organique et en organismes vivants (microorganismes, collemboles, acariens, nématodes, larves, vers-de-terre, etc.), et être bien structuré grâce à un système racinaire dense et varié (superficiel et profond). Lorsque c'est le cas, sa capacité drainante lui permet de laisser l'eau de pluie le pénétrer en profondeur, et par exemple gagner progressivement la nappe phréatique le cas échéant. Surtout, sa richesse en matière organique lui permet de fonctionner comme une éponge.

 Lire (changeonsdagriculture)

19/01/18 Les réactions à propos de NDDL.

 

Droite et gauche confondues (Tiens, on entend toujours que ce n'est pas la même chose, mais là, ils sont main dans la main à propos d'écologie. Bizarre, vous avez dit bizarre ?) les réactions sont unanimes :

- sur le "déni de démocratie". OK, mais les arbres et les renards -et tant d'autres- ont-ils voté ? Le plus beau est ici :  Lire (ps)

- que "les ultra-violents ont gagné" (B Retailleau sénateur LR). On ne nous l'avait pas encore faite celle-là. Rémi Fraisse (tué par les CRS à Sivens, projet de barrage d'irrigation) doit se retourner dans sa tombe.

- "9 millions de passagers en 2040". Evidemment, en 2040 on aura des avions à pédales si on se réfère au rapport Meadows (1971 et actualisé depuis peu).

A noter : Genève, avec 1 piste, a accueilli 17,3 millions de passagers en 2017 : Lire (tdg).

 

Allez hop, on se lance : Merci Mr Hulot d'avoir su convaincre les sceptiques que les lubies politiques (les grands projets inutiles en particulier) n'ont plus cours, Le monde de demain ne sera pas financier mais respectueux de la planète, et le gaspillage d'argent public, c'est fini.

Peut-être qu'une page se tourne en politique ?

-------------------------

18/01/18 (ex-)Aéroport Notre Dame Des Landes : Déclaration de France Nature Environnement (FNE).

 

Le gouvernement vient de se prononcer en faveur de l'abandon du projet, voici un extrait de la déclaration de FNE :

Pour Michel Dubromel, président de France Nature Environnement, « cette décision courageuse montre que loin de s’entêter dans un projet du passé, le gouvernement change de logiciel ; intègre les enjeux d’aujourd’hui et, via une méthode innovante, sort par le haut de ce dossier complètement enlisé ».
Il s’agit d’une décision cohérente avec les enjeux et les engagements de la France concernant la protection de la nature, du climat et de l’eau. La parution du rapport de médiation a permis de mettre à jour le comparatif réel des deux projets d’aéroport, répondant au même besoin de transport aérien mais intégrant enfin des enjeux essentiels d’aménagement durable du territoire et d’environnement, comme le demandaient depuis longtemps nos associations.
Au plan régional, cette décision doit être l’occasion d’une mise à jour climato-compatible des politiques de transport, et de réorienter les infrastructures de transports vers un maillage des services de mobilité durable.
Préparer l’avenir par la co-construction plutôt que par la force ...

 Lire (fne)

 

Notre avis : nous venons d'entendre à la radio que c'est un déni de démocratie. Ce n'est pas notre faute si des élus et électeurs se sont faits enfumés par des vendeurs de châteaux en Espagne. De la part de ces élus protestataires c'est un déni de réalisme, il est logique -pour une fois*- que le réalisme prime sur la démocratie.

"On" croyait jusqu'à présent que la planète allait se plier aux volontés humaines, heureusement une poignée d'humains (paysans, lanceurs d'alertes, quelques gens réveillés, ...) ont persévéré pour faire comprendre cette évidence : nous ne sommes qu'une composante d'un tout qui doit respecter les équilibres de la vie, de la plus petite bactérie jusqu'à l'humain.

Rappelons nous la mort de Rémy Fraisse tué par des CRS défendant des intérêts strictement privés au mépris de toute vision globale d'un territoire.

* On peut aujourd'hui comprendre que le Droit est écrit par les hommes et pour les hommes, et ce depuis les débuts de l'humanité. Il est temps que cela change.

25/10/17 Avant le glyphosate (roundup), il n'y avait pas d'agriculture !!!

 

S'il faut croire certains c'est ça, et avant c'était la chasse et la cueillette.

Nous n'allons pas faire un cours sérieux sur la chose, laissons la parole à une humoriste, Nicole Ferroni, sur France Inter à l'occasion de la venue du ministre de l'agriculture dans l'émission matinale d'information.

 Lire (franceinter)

 

Nous ferons sans doute un article plus sérieux et argumenté sur ce déni de vérité (l'impossibilité d'une agriculture sans roundup et autres saloperies) mais vous trouverez déjà une somme d'informations en page agriculture.

18/10/17 Vivre mieux en produisant moins.

 

C'est un petit diaporama (en mp4) qu'on aurait pu placer en page "agriculture" mais ce qu'on peut faire en agriculture, pourquoi serait-ce impossible dans d'autres domaines ?

Par exemple : l'habitude d'habiter à 20 ou 50 km de son travail (que personne ne remet en cause sauf ici), produire des trucs dont on a pas besoin pour épater des gens qui s'en fichent, des machins qui font 10 fois plus que nos besoins, ...

Voila, c'était pour vous pousser à réfléchir.

 Lire (civam)

23/09/17 Perquisition à Bure (vous savez, ceux qui refusent les poubelle nucléaires souterraines).

 

"FLASH INFO ! A l’aube, ce matin, un groupe lourdement armé de 150 personnes, faisant partie d’une organisation terroriste ou d’une officine sectaire (étant donné la teneur de leurs équipements et de la similitude de chacun d’entre eux) a encerclé le paisible village de Bure (Meuse) puis investi une accueillante maison en co-habitat décroissant ainsi que d’autres domiciles dont la gare de Luméville. La bande de malfrats a usé d’un pied de biche pour pénétrer dans le domicile principal avant d’y commettre un cambriolage en bonne et due forme ainsi que d’interroger violemment en petit comité certain-e-s résident-e-s.
Les bandits, visiblement connus des services de renseignement et formellement identifiés, ne seront pas recherchés ni inquiétés. Il est même permis de penser que les plus zélés d’entre eux obtiendront une gratification.
Jusqu’à preuve du contraire, les médias sont restés discrets (et même muets comme France Culture) au sujet de ces agissements. Il s’avère même qu’aucun programme n’ait été interrompu pour annoncer la nouvelle contrairement à ce qu’il se pratique dans certains cas d’alertes-enlèvements, résultats sportifs ou libération d’un otage.
Vous pouvez retourner à vos pénates et reprendre une activité normale, le Ministère de l’Intérieur, CIGÉO et l’ANDRA ne vous en voudront pas.
Des hiboux perdus"

 Lire (vmc.camp)

19/09/17 4 ânes abattus par un chasseur en Savoie.

 

Il est à croire qu'il existe une activité apte à concentrer un maximum de connerie humaine. Sans explication ni commentaire de la part de l'auteur du forfait.

C'étaient les ânes d'une toute jeune entreprise de promenades ânières (aujourd'hui, nous ne ferons pas de blagues sur le 22, nous attendrons d'être plus joyeux)

Si ceux qui se sentent visés veulent me démentir, que leur fédération de chasse dédommage les propriétaires. Ce ne sera pas facile parce que perdre un animal tel que l'âne n'est pas qu'un préjudice financier.

 Lire la suite (francebleu)

01/09/17 A la ferme bio, Hulot met les formes.

 

La phrase est tombée comme ça, une évidence, un cri du cœur. «Plutôt que de prescrire des antidépresseurs, il faudrait prescrire des rendez-vous réguliers avec vous. Vous nous redonnez la pêche, vous faites la démonstration qu’un autre monde est possible !» Ces mots, lancés par Nicolas Hulot mardi en fin d’après-midi, s’adressaient à l’équipe du «Fermes d’avenir tour», réunie sous le chapiteau bleu de l’étape rennaise de ce «premier tour de France dédié à l’agroécologie».
... Dressant le constat d’une agriculture «mal en point, économiquement à bout de souffle, socialement épuisée…», il appelait à un «grand débat de société», un «dialogue large, ouvert, sans tabou, chargé de convictions mais sans oppositions stériles», sur divers sujets (pesticides, circuits courts, agriculture biologique, bien-être animal, revenu, qualité de l’eau…). L’idée a été reprise par le président Macron. Mais Nicolas Hulot n’est pas aux commandes, il n’est que le copilote d’états généraux conduits par son homologue de l’Agriculture, Stéphane Travert, dont la vision très agro-industrielle et productiviste du secteur n’est un secret pour personne.
Alors, Nicolas Hulot contourne l’obstacle et avance ses pions comme il le peut, patiemment. Sans forfanterie. Sans agressivité. Surtout ne pas braquer ceux qui aiment boire du Roundup au petit-déjeuner (même si, c’est officiel, il s’opposera en octobre au renouvellement du glyphosate pour dix ans dans l’Union européenne).

 Lire la suite (actuenvironnement)

13/08/17 Overshoot Day (le jour du dépassement. C'était le 2 Août, mais en Avril si le monde vivait comme les français.

 

Le jour du dépassement communiqué par l'ONG américaine Global Footprint Network est un jour médiatique un peu comme le jour de la femme. On en parle une journée et c'est fini ! Nous n'utilisons pas cet indicateur de cette manière pour notre part. Toutefois la 1ère vocation de l'empreinte écologique est de frapper les esprits, de prendre conscience qu'on consomme au niveau mondial une fois et demi ce que la planète est capable de "produire".

On se souvient en 2002 du fameux discours de Jacques Chirac à Johannesburg écrit par Nicolas Hulot d'ailleurs : "si tout le monde vivait comme un français, il faudrait 3 planètes". Cela veut dire que si toute l'humanité avait le mode de vie des français, le jour du dépassement ne serait pas le 2 août mais il serait en avril ! S'il survient le 2 août c'est parce qu'il y a beaucoup d'habitants sur cette planète qui ont des consommations plus faibles que nous. ...

 

Dans la suite de l'article, vous apprendrez que cet indice a ses limites, que beaucoup d'autres effets (dont les ressources inières ou l'impact sur la biodiversité) ne sont pas pris en compte.

 Lire la suite (actuenvironnement)

18/03/17 Stocamine : enfouissement définitif de déchets hautement toxiques en Alsace, malgré l'avis défavorable de l'enquête.

 

En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine.
Dans le Haut-Rhin, 500 mètres sous terre, les galeries s’effondrent lentement sur les 44.000 tonnes de déchets hautement toxiques du centre de stockage Stocamine. Les habitants se mobilisent pour que ces rebuts soient extraits avant qu’ils ne contaminent la plus grande nappe phréatique d’Europe. Mais la préfecture pourrait prochainement autoriser leur ensevelissement définitif.

 

Il existe pourtant des solutions en surface mais le récit des évènements est ubuesque.

 Lire la suite (reporterre)

10/03/17 Allez passer vos vacances à La Hague, tout va bien.

(voir aussi en page "Nucléaire" en date du 18/03)

 

Les terres polluées à l'américium 241 à côté de l'usine Areva de Beaumont-Hague (Manche) le sont aussi au plutonium, autre substance radioactive extrêmement toxique, a indiqué jeudi Areva.
En janvier, le groupe nucléaire français Areva avait annoncé que l’entreprise allait « ramasser » des terres contaminées à l’américium 241 près de son usine de retraitement des déchets nucléaires, confirmant une pollution dévoilée en octobre par l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (ACRO).

Cette fois, l’entreprise en difficulté financière confirme la présence dans ces terres « d’un marquage en plutonium 239 – 240, avec une valeur moyenne de l’ordre de 200 becquerels (Bq) par kilo de terre sèche ».
Un peu plus tôt jeudi matin, l’ACRO avait annoncé dans un communiqué avoir trouvé jusqu’à 492 Bq par kilo de matière sèche de ces plutonium.
Il faut 24.130 ans pour que l’activité du plutonium 239 diminue de moitié. Pour l’américium 241, il faut 432 ans.
Selon Areva, la valeur de 200 Bq par kg sec « ne présente pas de risque sanitaire pour l’homme ». « Le plutonium est fixé dans un environnement de terre humide, peu propice à l’exposition par ingestion ou inhalation. Enfin, les analyses réalisées dans l’eau du ruisseau des Landes », proche de la zone contaminée, « ne révèlent pas de marquage en plutonium ».

« Dire qu’il n’y a pas de risque sanitaire c’est une aberration. Et il n’y a pas que le plutonium. On a un cocktail de radioéléments très radiotoxiques, américium, césium, et maintenant plutonium et strontium », a déclaré à l’AFP Pierre Barbey, membre de l’ACRO et maître de conférence à l’université de Caen.

 Lire la suite (techniquesingénieur)

27/02/17 Reprise des travaux des pipelines en territoire Sioux, les banques françaises investissent.

 

Ce 22 février, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation du principal campement des Sioux et de leurs alliés qui s’opposaient encore à la construction de l’oléoduc Dakota Access, aux États-Unis. Les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs arrestations et des incidents ont émaillé l’évacuation.

(Permettez une touche d'humour noir : ce doivent être des Sioux lepenistes chantant "On est chez nous").

« La banque néerlandaise ABN Amro a annoncé le 2 février qu’elle arrêterait toute relation avec Energy Transfer Equity, la principale entreprise derrière le projet, et la banque suédoise Nordea a carrément exclu les trois principales entreprises du projet, souligne Lucie Pinson, de l’association Les Amis de la Terre. Malheureusement, jusqu’à présent, les banques françaises n’ont pris aucun engagement similaire. Natixis et Crédit Agricole ont même récemment refinancé ETP. » Les grandes banques françaises avaient répondu à ces interpellations en indiquant qu’elles attendaient les résultats d’une expertise sur le projet et la consultation des populations concernées pour se prononcer.

 Lire la suite (lechantdescolibris)

20/02/17 L'appel du monde de demain (Les Colibris).

 

On relaie volontiers.

Nous, signataires de cet appel, ne croyons pas que les responsables politiques seuls ont le pouvoir de transformer la société. Il n’existe pas d’homme ou de femme providentiels. Pour que les responsables politiques et économiques engagent des changements, ils ont besoin d’être portés, accompagnés, contraints parfois, par un mouvement puissant, par des millions de personnes qui s’unissent et s’engagent dans leur quotidien.
Nous sommes face à un choix historique.
Choisir le monde dans lequel nous vivrons dans les décennies qui viennent ou ne pas choisir et laisser les événements suivre leur cours. ...

(sur le site, cliquez à droite sur "je lis l'appel")

 Lire la suite (lechantdescolibris)

20/02/17 L'Autriche ne peut agrandir un aéroport pour cause de réchauffement climatique (petit clin d'œil à NDDL).

 

La motivation d’un tribunal autrichien est sans précédent à ce jour. La construction et l’exploitation de la piste auraient abouti à une hausse d’environ 2% des émissions nationales de gaz à effet de serre liés aux transports, alors que l’Autriche s’est engagée à diminuer de 2,25% d’ici 2020 l’impact de ce secteur.

Nota : ce n'est pas en France qu'on met en concordance les belles déclarations et les faits.

 Lire la suite (lemoniteur)

25/01/17 Barrage de Sivens et mort de Rémi Fraisse, vers un non lieu ? Certains voudraient bien.

 

Après plus de deux ans de travail sur l’affaire Rémi Fraisse, les juges d’instruction toulousaines Anissa Oumohand et Elodie Billot ont finalement décidé le 11 janvier dernier de communiquer leur dossier au procureur de la République, sans qu’aucune mise en examen n’ait eu lieu. Ce n’est pas une surprise puisqu’en mars dernier, déjà, l’avocat de la défense, Me Tamalet, prédisait la relaxe pour le maréchal des logis J., qui avait alors été placé sous le statut de témoin assisté.

Désormais, un délai légal de plusieurs mois est nécessaire avant la validation par le procureur. Par ailleurs, les avocats de la famille peuvent faire des demandes d’actes complémentaires, bien que ces demandes aient été jusqu’ici peu suivies par les juges. En l’état, l’instruction sur la mort de Rémi Fraisse sur le chantier illégal du barrage de Sivens en octobre 2014, s’oriente donc vers un pur et simple non-lieu.

Une issue qui désespère le père de Rémi, Jean-Pierre Fraisse : « Il y a quand même eu mort d’homme, à 20 ans, c’est presque encore un enfant. C’est tellement absurde ce qu’il s’est passé, vous le savez bien à Reporterre, avec le travail que vous avez mené, il ne se passait rien à l’endroit où était Rémi quand il a été tué par les gendarmes. C’est surréaliste qu’on s’achemine vers un non-lieu. »

Pourtant, plusieurs rebondissements pourraient venir bousculer ce scénario. En effet, ce mercredi 18 janvier, les avocats de la partie civile viennent de déposer une plainte pour "faux témoignages" contre trois gendarmes interrogés dans le cadre de l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse.

 Lire la suite (reporterre)

11/01/17 Les Indiens équatoriens en danger face à l'État et aux compagnies minières.

 

Le gouvernement équatorien vient de déclencher une grande offensive militaire contre les indigènes shuar qui résistent à l’exploitation minière à ciel ouvert en Amazonie. En optant pour le tout-répression, Rafael Correa surenchérit dans la criminalisation des mouvements sociaux et l’extractivisme forcené auxquels il a cédé ces dernières années.
En août dernier, une force constituée par plus de 1 500 militaires et policiers équatoriens avait expulsé quatre familles shuar (32 personnes) et détruit les modestes « chozas » (maisons traditionnelles en bois et paille) de la communauté de Nankintz à grands coups de pelleteuses pour y établir un campement de base pour les travailleurs de la multinationale minière chinoise EXSA. Le 21 novembre dernier, un groupe de shuars était parvenu à réoccuper le terrain du campement, mais en furent délogés dès le lendemain. Ces affrontements violents avaient fait des blessés des deux côtés et la présence brutale et menaçante des forces de l’ordre dans cette zone de forêt amazonienne avait traumatisé les femmes et les enfants de la communauté.

 Lire la suite (mediapart)

03/01/17 Génération What ? : 93% des 18-34 ans n'ont pas confiance aux politiques. Etudes européenne.

 

C'est le résultat d'une étude européenne par internet qui s'est enfin attachée au regard des jeunes sur notre société. Ils ne sont pas loin de penser que leurs aînés sont des vieux cons ?

- 66,7% des jeunes français de 18 à 34 ans pensent que le nationalisme se développe en Europe et que c’est négatif. 

- 53% des jeunes français de 18 à 34 ans pensent que par rapport à la vie qu’ont menée leurs parents, leur avenir sera pire.

- 64,5% des jeunes français de 18 à 34 ans pensent que le système éducatif ne récompense pas le mérite.

- 51,7% des jeunes français de 18 à 24 ans sont le plus préoccupés par l’environnement, viennent ensuite l’accès à l’emploi et le système éducatif. (les anti-écolos n'ont qu'à bien se tenir).

- 73% des jeunes français de 18 à 34 ans pensent que la société française ne leur donne pas les moyens de montrer ce dont ils sont capables.

On vous laisse découvrir.

Lire la suite (cnrs, résumé) 

Lire la suite (francetvinfo, par thèmes)

23/10/16 Aéroport NDDL : S Royale appelle à arrêter les frais.

 

« Il vaut mieux arrêter les frais. » Dans un bref entretien au Journal du dimanche (JDD) du 16 octobre, la ministre de l’environnement, Ségolène Royal, plaide pour l’abandon du projet controversé d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Alors que le site fait toujours l’objet de blocages de militants, elle met en garde sur « le risque d’une évacuation par la force » du terrain.
« Je comprends l’exaspération devant l’occupation illégale (…), mais ma conception de l’Etat est qu’il doit être un médiateur (...) il s’agit ici d’un ouvrage qui coûtera entre 800 millions et 1 milliard d’euros, alors qu’il y a tant besoin d’infrastructures dans toutes les régions. Aujourd’hui, un tel projet, qui remonte à des années, mal engagé, ne serait pas autorisé. »

 Lire la suite (altermondesansfrontiere)

23/10/16 46 ans de prison confirmés pour neuf grands banquiers islandais.

 

L’Islande a agi différemment du reste de l’Europe et des États-Unis en permettant que les banquiers soient poursuivis comme des criminels plutôt que de les traiter comme une espèce protégée. L’Islande a reconnu neuf grands banquiers coupables et les a condamnés à des décennies de prison pour des crimes liés à la crise économique de 2008.
 
Jeudi 6 octobre, la Cour suprême d’Islande a rendu un verdict de culpabilité pour les neuf accusés dans l’affaire de manipulation du marché Kaupthing, après un procès de longue haleine qui débuta en avril de l’année dernière. Kaupthing est une grande banque internationale basée à Reykjavik en Islande. Elle s’est développée au niveau international pendant des années, mais s’est effondrée en 2008 sous le poids de dettes énormes, paralysant l’économie de la petite nation. En exigeant que les banquiers soient soumis aux mêmes lois que le reste de la société, l’Islande a opté pour une stratégie très différente de celle de l’Europe et des États-Unis, où les banques reçurent des amendes symboliques, mais où les directeurs et patrons échappèrent à toute peine.

 Lire la suite (altermondesansfrontiere)

05/10/16 Pour sauver Alstom, le 1er TGV acheté par la ville de Besançon.

 

 Lire la suite (lechodelaboucle)

(au cas où : L'écho de la boucle est l'équivalent franc comtois du Gorafi).

12/09/11 Il y a bio et bio, les précautions à prendre.

 

Manger bio (ce n'est pas totalement mon cas, malheureusement et de beaucoup) tient d'une philosophie plus globale : nous voulons aussi maintenir une planète en bonne santé.

Il y a donc "bio" et "bio". Certains ont trouvé le filon du business et déforestent l'Amazonie pour planter des bananiers, exactement le contraire du but recherché.

 

L’agriculture biologique intéresse parce qu’elle est rentable. La grande distribution s’est lancée dans le bio pour des raisons purement commerciales. Fortes d’un argument marketing de choix, “démocratiser le bio”, les grandes compagnes publicitaires ont fleuri et proposent des bas prix et de grandes quantités de produits.
Nous sommes passés à une agriculture bio intensive importée massivement (50% des produits vendus dans les rayons).

Prenons l’exemple frappant de la réglementation des élevages de poulets et des poules pondeuses. La France est le premier producteur d’œufs bio dans l’UE. Un élevage peut aller jusqu’à 75 000 poulets de chair par an, aucune limite pour les poules pondeuses.

 

Pas mieux pour les légumes et les fruits ! En théorie, les cultures hors-sol sont interdites en agriculture bio mais l’exemple de la province d’Almeria, en Andalousie, montre à quel point la réglementation est contournée.

Le consommateur est berné ! Au-delà des fraudes qui peuvent exister, la vraie menace est une entourloupe parfaitement légale : le bio industriel.

 

Pour rappel, le bio est surtout valable lorsque ce sont des variétés locales adaptées à leur terroir, elles n'y sont pas étrangères donc fragiles, elles exploitent au mieux les ressources du sol, les associations avec d'autres plantes habituelles. C'est la vraie raison de pouvoir se passer de chimie correctrice. Et le "plus goûteux et plus riche" est un plus grâce à ces conditions.

 Lire la suite (libredagir)

07/09/16 Le Japon vient de massacrer 333 baleines dans l'océan austral, en toute illégalité.

 

Les baleiniers japonais ont de nouveau ignoré le droit international en massacrant plus de 330 baleines en Antarctique, toujours officiellement à des fins scientifiques. A terme, plus de 4 000 baleines devraient être chassées dans leur sanctuaire austral.
Le Japon ignore le droit international

"En dépit de la décision rendue par la Cour internationale de justice (CIJ) en mars 2014, qui déclarait que la chasse prétendument scientifique pratiquée en Antarctique était illégale et ne servait pas les intérêts de la science, le Japon a ignoré les exhortations à laisser ses harpons au port et à effectuer des recherches non létales sur les cétacés. Il a également fait fi de la prise de position officielle de 33 pays, dont les États-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et des membres de l'Union européenne, qui se sont récemment unis dans leur opposition au massacre des baleines perpétré par le Japon en Antarctique." précise le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

 Lire la suite (notreplaneteinfo)

07/09/16 Regard sur la loi Biodiversité.

 

Je sais, elle a été votée le 20 Juillet. Mais cette lois, certainement perfectible, est une avancée majeure, un pavé dans la mare face à l'avidité des destructeurs en tout genre.

 

De nouveaux principes fondamentaux
La non-régression du droit de l’environnement et de solidarité écologique, ainsi que l’objectif d’absence de perte nette de biodiversité sont désormais inscrits dans la loi française, ce qui signifie que la protection des écosystèmes ne peut que désormais faire l’objet d’une « amélioration constante ».
D’autre part, la notion de préjudice écologique entre enfin dans le code civil et obligera celui qui cause un dommage à l’environnement à le réparer. Dans ce texte, sont également reconnus comme patrimoine commun de la Nation, les paysages nocturnes, les sols et la géodiversité. ...

 Lire la suite (consoglobe)

02/08/16 Une candidate écolo aux présidentielles américaines (USA).
 
Jill Stein s'était déjà présentée aux précédentes élections, elle avait obtenu 0,36% des voix. Une toute petite flamme d'espoir brûle encore cette année contre vents et marées.
Interview (qui date un peu : 04 Janvier) :

 Lire (reporterre)

Ce que nous retenons :
- L’engagement écologiste de Jill Stein a démarré dans son cabinet médical du Massachusetts. Les nombreux cas d’asthme, de diabète, d’autisme ou encore d’obésité chez de jeunes adultes l’interpellent : « Nos gènes ne peuvent pas avoir changé du jour au lendemain ! Il y a forcément un rapport avec l’environnement. » Aujourd’hui, elle aime à dire qu’elle pratique la « médecine politique » : traiter la maladie politique afin de soigner tous les maux qui en découlent.
- (à propos des climatosceptiques) Je me dis : voilà ce que produit le système politique aux États-Unis. Voilà le genre de fous qu’il peut engendrer. Ce sont des gens qui sont soutenus par des milliardaires ou qui possèdent eux-mêmes des milliards de dollars. Ce ne sont pas des êtres humains normaux. Ils sont financés par les pétroliers, les banques prédatrices et les marchands d’armes. C’est pourquoi ils ne règleront pas le problème environnemental. Ces gens-là ne devraient pas être en position de leadership, ils devraient être en thérapie !
- La guerre est un outil très efficace si votre objectif est de vous faire des ennemis et de créer du terrorisme ou de vendre des armes. Mais c’est un désastre absolu pour toute personne qui a un cœur qui bat sur cette planète. (question : Alors, comment combattre le terrorisme ?) Ça n’est pas si difficile. Nous avons créé le groupe État islamique, nous pouvons l’arrêter.

03/07/16 Le poète Yves Bonnefoy vient de s’envoler vers d’autres rêves.

 

Hommage :

  

« Passant,
regarde ce grand arbre
et à travers lui,
il peut suffire.

Car même déchiré, souillé,
l’arbre des rues,
c’est toute la nature,
tout le ciel,
l’oiseau s’y pose,
le vent y bouge, le soleil
y dit le même espoir malgré
la mort.

Philosophe,
as-tu chance d’avoir l’arbre
dans ta rue,
tes pensées seront moins ardues,
tes yeux plus libres,
tes mains plus désireuses
de moins de nuit. "

Yves Bonnefoy

Archives 3 Juin 2014/Juin2016

Archives 2 Nov2010/Mai 2014

Archives 1 2009 (dont "chiffres en vrac") Archives Janvier/Octobre2010
Retour Accueil
Exclusif : Problème sur les. lignes THT

 piqué à : www.cobionat-biocoop.org/

Ecogine, le nouveau moteur de recherche

Vienen los pajaros (les oiseaux arrivent) Youtube, Canto General 4 (Neruda, Théodorakis)

reportages, rêver, construire, évoluer, ...

Chiffres en vrac  

Respire (Mickey3D sur Youtube)

Flux RSS Sauve la Terre
La Gazette buissonnière n°3

Image de fond : Bernard Jarroux, peintre.

(sans son autorisation). Son site

Les métiers verts de demain

(avec vidéos, sur notreplaneteinfo)

Leur écologie et la nôtre

par André Gorz (1974) 

il y a 12 à 40% de voitures en moins en 2009 dans les villes.
1% pour la planète, réseau mondial d’entreprises qui donnent 1% de leur chiffre d’affaires annuel pour soutenir des causes environnementales, vient de publier une compilation musicale numérique "1%, The Music" Vol.1.
Déficit de la sécu ? mon œil !* (quand 9 Mds d'€ d'excédent deviennent 11 Mds de déficit)
 

67% des Français n'ont plus confiance dans la politique

Campagne de la Cimade : mettons fin à la double violence .....

Pourquoi le billet d'avion est-il bon marché ?

Parce que la TIPP n'est pas appliquée au carburant aéronautique.(idem pour les navires) Toute lutte contre le gaspillage et les émissions de CO2 est donc vaine quand on fait 2 poids 2 mesures. Certains prévisionnistes prévoient qu'en 2050 seuls 0,01 % de la population aura accès au transport aérien (rareté du carburant).

Appel pour le désarmement nucléaire.

Les écologistes sont contre le nucléaire, surtout le nucléaire militaire. Comment demander à un pays de ne pas chercher à fabriquer la bombe quand on en possède soi même ? Demandons une désescalade progressive et mondiale.

La voiture de l'année 2010

* déficit de la sécu, mon œil, ça ne rime pas !
 

 

Appel pour un développement durable (extrait): Pas un jour sans que les thèmes de la responsabilité sociale, environnementale et sociétale ne soient évoqués dans les déclarations des responsables et experts économiques et politiques, dans les médias, dans les conversations citoyennes. L’ensemble des acteurs économiques se réclame aujourd’hui du « développement durable » - une expression qui trop souvent se limite à de bonnes intentions ou à des effets d’annonce, et peine à se traduire en actes. Au risque de se transformer en alibi pour continuer comme avant et poursuivre les atteintes portées à l’homme et à son environnement.
A force d’utiliser sans discernement cette expression commode mais ambiguë, on finit par la vider de son sens, par en réduire les exigences et les ambitions.

Prime à la casse : Ou comment nous faire payer la crise.  

+ voir les autos du coeur

Chaque habitant de la planète émet 4 tonnes de CO2 par an.

(11 tonnes pour un européen !)

 Total : 25 Milliards de tonnes

 

reçu le 26/02/11 : passionnante, cette source d'info- tellement bien que la casserole sur le feu a fondu au bout d'1/2 h sur dolecologie?
Archives 1 2009 (dont "chiffres en vrac") Archives Janvier2010/Aout2012
L'ordinateur peut-il deviner vos pensées ?
 
aa

 

 

     Infos diverses    

Chiffres en Vrac    (Retour haut de page)

 

 

 

 

 
 

Revenu par  personne

Emprunte écologique (le rond jaune/vert représente la valeur que l'on devrait respecter)
Nombre de conflits

 

Associez les 3 graphiques, réfléchissez

 

(piqué à Dessillons qui l'a piqué à New Scientist)