L'écologie c'est LaVieDuBonCôté  Alimentation et santé

Archives

 

Pour cette page, envoyez vos infos et critiques à : dolecologie[at]laposte.net

 

26/06/12

Vers une interdiction des médecines naturelles.

 

Imaginez qu'on interdise de dire que les pruneaux sont laxatifs, et bien c'est ce qui se prépare à Bruxelles. Vous n'aurez plus le droit de savoir ce qui est bon pour votre santé.

Mieux, ou pire c'est selon, imaginez que vous ayez un enfant gravement malade, qu'il existe un remède naturel et sans danger, l'Union Européenne fait tout pour que vous n'en soyez pas informé.

Voir la vidéo (cdurable). Signez la pétition européenne.

23/06/12

Des médecins doutent fortement de la médecine actuelle.

 

Non, personne n'a envie de vous faire courir en rond sur un pied, ni aucune autre ânerie du genre. Cet article est d'abord destiné à s'interroger car il existe plusieurs écoles médicales différentes dans le monde. Dont celle soutenue par la recherche pharmaceutique, et qui domine en France.

 

Lettre aux médecins des Hautes Alpes :

Pourquoi la médecine française à pris tant de retard sur ses homologues néerlandais, allemands et des précurseurs américains.

Vos prédécesseurs jouissaient dans les années 1950 et antérieurement d'une très grande estime de leur clientèle. La confiance régnait, les soins prodigués s'appuyaient sur une médecine hippocratique où la place de la diététique était prépondérante secondée par des thérapies efficaces d'où la chimie était absente. Chaque praticien s'appuyait sur les causes des diverses maladies et non les effets ; souvent la guérison survenait.
Chacun sait, aujourd'hui, que toute molécule de synthèse (vaccins, médicaments) entraîne le corps sur des terrains basiques et oxydés où règnent en maître les virus, donc terrains de cancers, entre autres. Bioélectronique du Professeur Louis-Claude Vincent (Science et techniques chiffrées avec des milliers de mesures qui ne peuvent être mises en doute).

Aujourd'hui, la politique de santé est inféodée à ces mêmes lobbys, tandis que la formation et l'information des médecins sont assurées essentiellement par ces mêmes laboratoires ; rapport Hermange et Payet (juin 2006).

Lire (agoravox, allez voir les liens que vous y trouverez).

14/06/12

Les gaz d'échappement des diesels sont bien cancérigènes.

 

Les gaz d'échappement des moteurs diesel sont désormais considérés comme cancérogènes par l'agence pour le cancer de l'Organisation mondiale de la santé. Les particules sont, pour les scientifiques, directement responsables de cancers du poumon.

"Les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du groupe de travail ont été unanimes: les émanations des moteurs diesel causent des cancers du poumon."

Par ailleurs, selon le ministère de l'Écologie, les particules fines émises par les moteurs diesel seraient responsables de 42.000 morts prématurées en France. Lire

- Donc la circulation ne provoque pas 4 000 morts mais 11 fois plus et il n'existe aucun panneau de signalisation pour ce danger. Il faudra très  sérieusement et rapidement résoudre la question.

- Mais aussi : quid des échappements de moteurs à essence ? J'espère qu'on ne conclura pas qu'ils sont bons pour la santé !

Voir aussi le site Respire.

14/06/12

Le Québec déclare la guerre à l'industrie du tabac.

 

Le Canada, terre de contrastes (voir article du 09/06).

Le Québec attaque en justice les compagnies de cigarettes, qu’elles soient canadiennes ou étrangères. Le montant de la poursuite engagée s’élève à 60 milliards de dollars. Ce montant correspond aux frais engagés par le gouvernement pour les dépenses de santé liées au tabagisme. Ces chiffres ont pris en compte l’argent dépensé depuis l’instauration du régime d’assurance maladie en 1970, et le montant qui sera octroyé jusqu’en 2030 ; le gouvernement estimant en effet que les fumeurs malades ont besoin de soins importants durant leur vie entière. Les associations antitabac ont aussitôt salué cette initiative.
En entamant cette action judiciaire, le Québec suit ainsi l'exemple de quatre autres provinces canadiennes : l'Ontario, la Colombie-Britannique, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve. Lire (carevox).

Tabac, amiante, uranium, pesticides, additifs alimentaires, tout est est bon pour faire "de la croissance" (en fait : des bénéfices) à tout prix. Tous ces lobbies seront-ils finalement victimes d'un scénario digne de Seven (film sur le thème des 7 péchés capitaux) ?

08/06/12

Liste de 93 composants nocifs dans le tabac.

 

Les paquets de cigarettes, aux USA, devront indiquer la litanie des produits toxiques qu'ils contiennent, beaucoup étaient ajoutés "secrètement", d'autres se forment au moment de la combustion.

Lire (scienceetavenir). Télécharger la liste (format jpg).

Vous serez donc charmés de savoir, si vous êtes fumeur ou à proximité, que vous inhalez de l'uranium et du plastique !

Moi, j'ai déjà fait don de mes poumons à Bouygues. Pour qu'ils goudronnent 1m2 de trottoir. (A moins que j'arrête illico).

08/06/12

L'escroquerie des alicaments.

 

Le terme alicament est communément utilisé pour désigner les produits alimentaires industriels transformés, modifiés avec ajouts d'éléments divers qui sont supposés avoir des vertus de prévention, voire curatives pour la santé : baisse supposée du cholestérol avec certaines margarines enrichies en stérol, renforcement de l'immunité avec certains produits laitiers dont des souches spécifiques de bactéries ont été introduites... Les autorités utilisent le terme d'"allégation santé". Des milliers de demandes ont été faites auprès de l'Europe et la Commission européenne en a autorisé récemment 222. Il y en avait de surprenantes comme celle d'une célèbre marque de chocolat qui proposait, concernant son chocolat au lait, "aide les enfants à grandir".

Lire (lepoint)

Nota : ce n'est pas parce qu'un élément supposé bénéfique est ajouté que le produit transformé est bon dans son ensemble, car il peut aussi concentrer des résidus de pesticides, des cocktails colorants et autres additifs insuffisamment étudiés en termes d'interactions, avoir des emballages inadéquats... L'Europe n'a pas pris en compte cette dimension.

05/06/12

A 15 ans, il invente un teste de dépistage du cancer.

 

Du haut de ses quinze ans, grâce à petit bâton à tremper comme ceux que l’on utilise pour les tests d’urine, de sang et de diabète, Jack Andraka a proposé un test de détection non-intrusif donc, mais aussi et surtout 168 fois plus rapide, 26 000 fois moins cher et 400 fois plus sensibles que les tests existants.
Fiable à plus de 90%, il y a fort à parier que ce test se retrouve incessamment sous peu en vente. Le jeune homme espère aussi pouvoir utiliser ce test pour détecter les cancers des ovaires et des poumons.

Lire (gizmodo).

Ce qui pose quelques interrogations : Est-ce un petit génie ? Les sommités de la recherche en biologie sont-ils tous à côté de la plaque ? Et d'une façon plus générale : en se passionnant, on peut faire de grandes choses. Que ce petit jeune puisse faire école, le seul problème c'est qu'avec des petits cons comme ça, ça ne rapporte rien aux labo pharmaceutiques.

05/06/12

Open Food Facts, pour savoir ce que contiennent les produits alimentaires.

 

Samedi 19 mai 2012 : c'est le jour du Food Revolution Day et du lancement d'Open Food Facts ! (annonce sur le blog)

Aidez-nous à collecter les informations (ingrédients, données nutritionnelles etc.) sur les produits alimentaires du monde entier. En quelques minutes, vous pouvez ajouter facilement des produits et contribuer à l'amélioration de l'alimentation de tous.

Ces données sont ensuite réutilisables et redistribuables librement et gratuitement :

- Pour vous aider à faire de meilleurs choix

- Pour décrypter les étiquettes : quels additifs alimentaires vaut-il mieux éviter ?

- Pour comparer les produits et trouver des produits similaires plus sains

- Pour trouver des produits qui ne contiennent pas (ou moins) certaines substances que l'on veut éviter : graisses, sels, additifs, allergènes etc.

- Pour inciter les industriels à proposer des produits plus sains

> en notant les produits et en publiant des comparatifs de composition nutritionnelle

> en vérifiant les allégations du type "25% de sucre/sel/gras en moins par rapport aux autres produits de la catégorie"

- Pour aider la recherche en croisant les données avec celles d'autres études, les chercheurs peuvent établir des corrélations et tenter de faire le lien entre certains ingrédients et certaines maladies.

Déjà 800 produits passés à la loupe.

... et pour toutes les autres utilisations auxquelles nous n'avons pas pensé !

01/06/12 L'espérance de vie "en bonne santé" diminue. En France.

Entre 2008 et 2010, chez les femmes : de 64,6 ans à 63,5 ans. Chez les hommes : de 62,7 à 61,9 ans. (Science et Vie de Juin 2012, p37, en kiosque).

31/05/12

Médicaments anti cancer et études bidon.

 

La plupart des études scientifiques portant sur le cancer... sont bidons !
C'est C. Glenn Begley qui a dégoupillé la grenade, le mois dernier. Dans un article publié dans la revue Nature, cet ancien Boss d'un labo pharmaceutique a lâché le morceau : sur 53 études de haut niveau (publiées dans les revues les plus sérieuses) qu'il avait jugées intéressantes dans le cadre du développement de nouveaux médicaments anti-cancer, 47 n'ont pas pu être reproduites par ses équipes ! Soit 88%, une broutille...
Sidéré, Begley a essayé d'aller plus loin. Il a rencontré plusieurs responsables de ces fausses études. Et voici ce qu'il raconte sur l'un de ces rendez-vous : "Je lui ai expliqué que nous avions refait leur expérience 50 fois sans jamais parvenir au même résultat qu'eux. Il m'a répondu qu'ils avaient fait six tentatives, obtenant le résultat une seule fois, mais c'est bien celui-là qu'ils ont publié car il sonnait mieux. C'est très décevant". C'est le moins qu'on puisse dire...

 Pire : le Glivec (imatinib) et le Sutent (sunitinib), qui sont censés bloquer l'irrigation sanguine des tumeurs. Et donc les tuer. Manque de bol, une équipe scientifique vient de montrer que ces médicaments tuent aussi des petites cellules répondant au doux nom de péricytes. Lesquelles cellules ont pour principale fonction de combattre... la tumeur. Résultat : la tumeur diminue bel et bien en volume, mais elle devient aussi plus virulente et diffuse beaucoup plus vite au reste de l'organisme !

Lire (lesmotsontunsens).

Nucléaire, médecine, santé, économie, nanotechnologies, ondes magnétiques : tant que les experts chargés d'évaluer une situation (ou un produit) seront à la fois juges et parties, l'humanité ne pourra plus progresser. Puisque l'évaluation est avant tout destinée à préserver des bénéfices !

12/05/12

Les composés chimiques à éviter dans les cosmétiques.

 

Nous les utilisons chaque jour pour notre hygiène et pourtant... Nos cosmétiques contiennent de nombreux composés chimiques qui, au fil du temps, imprègnent notre organisme. Si, chaque composé chimique, pris individuellement semble inoffensif, la multiplication de ceux-ci dans de nombreux produits appliqués quotidiennement favorise "l'effet cocktail" et leur accumulation persistante dans notre corps (urines, sang, cordon ombilical, lait maternel...). Les conséquences sur la santé, ne sont malheureusement pas anodines comme en témoignent la progression inquiétante des cancers, des maladies chroniques, des allergies...

Depuis 1998, en Europe, tous les fabricants de cosmétiques sont tenus de suivre la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques (INCI) qui les oblige à préciser, sur l'emballage de leurs produits, la liste complète des ingrédients (sous leur appellation commune) dans l'ordre décroissant de leur quantité. Consulter la liste (notreplaneteinfo).

20/04/12

Pressings et perchloroéthylène.

 

En France, ce solvant très puissant est utilisé dans 90% des pressings alors qu’il présente de nombreux risques sanitaires...
Le perchloroéthylène est-il vraiment toxique ? "Dix études menées chez le rongeur concluent, unanimes, à un effet cancérigène". "Elles sont encore plus nombreuses, et tout aussi convergentes, pour ses effets toxiques sur le système nerveux, les reins et le foie. Les enquêtes épidémiologiques en milieu professionnel confirment ces résultats. Même chez les riverains des pressings, pour lesquels il est difficile par principe de mener de tels travaux, cette toxicité a été prouvée." Ainsi, en janvier 2009, trois enfants vivant au-dessus d’un pressing à Montrouge ont été hospitalisés pour de graves troubles respiratoires.
Pour André Cicolella (porte parole du Réseau environnement santé, RES), l’Etat reste bloqué sur "cette idée qu’il puisse y avoir un usage contrôlé de solvants cancérigènes : c’est le même argument que pour l’amiante ! Les pouvoirs publics restent sensibles aux arguments de l’industrie du pressing. Certes, il y a eu des fermetures de pressings mais dans des situations extrêmes. De plus, traiter cette question au cas par cas n’est pas une bonne manière de la gérer", commente-t-il. "Le danger demeure, même à plus faibles doses."

Lire (naturavox).

18/04/12

Diviser par 2 le prix des médicaments.

 

Les Françaises et les Français consomment beaucoup de médicaments. C’est de notoriété publique. Ce qu’ils savent moins, c’est qu’ils les payent très cher, surtout les plus récents. Surconsommation et surfacturation : chaque année, nous consacrons aux médicaments presque 2% de notre production nationale, deux fois plus que nos voisins britanniques.

Si nous en sommes arrivés là, c’est notamment à cause du poids des firmes pharmaceutiques dans la fixation des prix des médicaments. C’est l’Etat qui négocie avec les industriels le prix remboursable aux assurés sociaux de chaque médicament. Selon le discours marketing des laboratoires, les prix élevés sont indispensables pour couvrir le coût de la recherche. Sur une dizaine de milliers de molécules testées, une seule en arriverait au stade de la mise effective sur le marché. Résultat : 800 millions de dollars de R&D [Recherche et développement] pour chaque médicament.

 

Mais la réalité est tout autre. Les laboratoires gonflent les chiffres en y incluant  les dépenses de lobbying, de marketing, et tout ce qui entretient le système de désinformation : les visites médicales, la formation médicale continue – financée à 98% par les labos – le sponsoring de la presse médicale, d’associations... Au final, la recherche couterait 20 fois moins que ce que prétendent les entreprises. Elles continuent néanmoins à nous présenter comme révolutionnaires des médicaments qui ne le sont pas : le progrès thérapeutique est en panne depuis de nombreuses années.

Lire (marianne2, l'article est d'Eva Joly mais nous ne reprenons pas ses arguments de campagne pour respecter les idées de chacun).

 

Cela dit, on ne s'attaque pas encore aux causes de la surmédicalisation, nous pourrions avancer 3 raisons, parmi d'autres :

- Considérer les salariés comme des machines à qui on demande un rendement toujours maximum. Ce qui demande beaucoup de maintenance.

- L'habitude de "faire quelque chose", donc croire qu'une longue ordonnance aura plus d'effet.

- Et faire bouffer, boire et respirer n'importe quoi à tout le monde.

Mais nous abordons des choix de société ... (voir par ici* -rue89- comment on fait pour augmenter la consommation de médicaments)

* Je peux en parler, j'ai bossé à la formation du personnel d'une usine (dép 77) après le passage du monsieur en question. Si ça vous chante.

02/04/12

Le jeûne, nouvelle thérapie ?

 

Et s’il existait une alternative au "tout médicament" ? En Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante.

Dans les pays occidentaux, les cas de diabète, d’hypertension, d’obésité, de cancers se multiplient et la consommation de médicaments explose. Et s’il existait une autre voie thérapeutique ? Depuis un demi-siècle, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, des médecins et des biologistes explorent une autre piste : le jeûne. Lire ( + vidéo 55mn, naturavox).

Sans jeter aux orties la médecine occidentale, il faut constater son pouvoir d'éviction des autres pistes de "solutions santé", surtout quand il n'y a pas de perspectives de retombées juteuses.

01/04/12

Les végétariens autorisent les fruits de mer.

 

La preuve :

31/03/12

La politesse japonaise.

 

La colère est un état émotionnel se manifestant notamment par des réactions physiologiques dépendant du système nerveux autonome : accélération du rythme cardiaque, échauffement de la peau, augmentation de l'activité électrodermale, tension musculaire générale... Ces manifestations ont fait l'objet de nombreux travaux de recherche mais peu d'informations ont décrit l'influence des excuses sur les mécanismes physiologiques et psychologiques d'un tel état émotionnel...

.... Malgré quelques divergences propres à chaque individu, les mots d'apaisement ont globalement entraîné une diminution du rythme cardiaque ainsi qu'une inhibition importante de l'activité asymétrique cérébrale récemment corrélée avec la tendance naturelle des êtres vivants belliqueux à s'approcher de leurs agresseurs pour les éliminer. Les valeurs de l'activité électrodermale ont, quant à elles, présenté une nette augmentation.

Lire (adit).

Au niveau psychologique, l'analyse STAXI a permis de constater une nette diminution de l'agressivité des individus corroborée par les ondes cérébrales enregistrées grâce à l'électroencéphalographie.

D'un certain côté les japonais sont donc plus écolos que nous (et ils nous considèrent comme des malappris) car ils ne dépensent pas leur énergie personnelle inutilement, leur politesse faisant aussi baisser celle de leur opposant.

18/03/12

L’urgence d’une nouvelle approche pour notre santé.

 

60% de tous les agents pathogènes qui affectent l’homme proviennent, à l’origine, des animaux, comme le virus de la grippe. Ce pourcentage augmente même à 75% pour les maladies infectieuses émergentes chez l’homme. Notre génome est très proche de celui des animaux : il est à 99% identique à celui des grands singes et à 95% identique à celui du porc. Il n’est donc pas surprenant qu’un grand nombre de virus ou de bactéries puissent passer de l’animal à l’homme et vice versa.
Une partie importante des interactions que nous avons avec notre écosystème se fait in fine via notre alimentation. 80% des infections d’origine animale que nous contractons se font à partir de denrées alimentaires. Le risque microbiologique concerne également les aliments d’origine végétale.
Notre organisme offre une grande surface de contact avec l’environnement, 0,5% seulement par la peau et 99,5% par les muqueuses.

Voici quelques chiffres qui justifient pleinement l'approche globale et environnementale de notre santé. Lire (cdurable).

01/03/12

Plus de pesticides autorisés dans l'eau potable.

 

Discrètement, on modifie la règlementation et depuis un an, la dose maxi de pesticides admissible pendant un mois a doublé. Auparavant, on pouvait dépasser de 20 % cette dose V-MAX, aujourd'hui on peut dépasser de 100 %. Lire (générations futures).

L'avantage est que beaucoup moins de personnes consomment de l'eau hors norme, tout en en consommant plus. CQFD.

13/02/12

Guide de la restauration collective (FNH).

 

Lancé à l’occasion du Congrès des Maires de France en 2009 par FNH en collaboration avec la FNCIVAM, le guide de la restauration collective responsable s’adresse aux collectivités et aux entreprises pour les orienter dans leur projet : qualité des produits, réglementation, politiques publiques, menus, sensibilisation des convives ... toutes les thématiques sont détaillées et illustrées par des projets de terrain. Lire (cdurable).

Au menu de ce guide (télécharger)
- Fiche 1 : Les enjeux et le contexte de la mise en place de la restauration collective responsable
- Fiche 2 : Méthodologie générale
- Fiche 3 : Quels produits choisir ?
- Fiche 4 : Le cadre politique et réglementaire autour de la restauration collective
- Fiche 5 : Code des marchés publics et critères environnementaux
- Fiche 6 : L’approvisionnement en gestion directe, un levier pour encourager la production locale
- Fiche 7 : Accompagner et former
- Fiche 8 : Conception des menus et budget
- Fiche 9 : Pour une restauration collective responsable en gestion concédée
- Fiche 10 : Ils le font, ils en parlent

09/02/12

Fumer accélère le déclin mental.

 

On connaissait déjà bien ses ravages sur les poumons, voici une étude comparée qui établit que le tabac est un facteur aggravant de la sénilité.

Publiée lundi dernier dans la revue américaine Archives of General Psychiatry, une étude de chercheurs note que « fumer est de plus en plus reconnu comme un facteur de risque de démence chez les personnes âgées ». Et les fumeurs connaîtraient un déclin de leurs facultés mentales plus rapides que les fumeuses. Lire (carevox).

07/02/12

Le cancer, 1ère cause de mortalité en Chine.

 

Ben oui, c'est beau la mondialisation : double bénéfice, on fait loin et sans précautions avec des gens mal payés. Résultats : 1 chinois sur 8 meurt du cancer (1 pékinois sur 4). Et on vous dit que le paradoxe français vous aide à vivre vieux, on a tout simplement délocalisé nos activités mortelles.

Lire (bigbrowser).

Après, on peut se pavaner d'avoir Reach, une législation à la pointe du progrès, etc. etc. Après avoir épuisé notre charbon, on épuise celui des chinois et les chinois eux mêmes. La grande industrie étant récente en Chine, il est à craindre que ces chiffres augmentent encore sérieusement.

02/02/12

Risques professionnels et fiches de prévention.

 

Depuis ce mois ci, Février 2012, les fiches de prévention des expositions sont désormais obligatoires. Les employeurs doivent maintenant consigner dans des fiches individuelles les conditions de pénibilité auxquelles leurs salariés sont exposés.

Le dispositif réglementaire mettant en œuvre la fiche de prévention des expositions aux facteurs de risques professionnels, instituée par la loi de réforme des retraites, a été publie au Journal officiel du 31 janvier.

La fiche doit être mise à jour "lors de toute modification des conditions d'exposition pouvant avoir un impact sur la santé du travailleur", précise le décret.

La fiche mise à jour doit être communiquée au service de santé au travail. Elle doit également être remise au travailleur à son départ de l'entreprise ou en cas d'arrêt de travail consécutif à un accident du travail ou une maladie professionnelle d'au moins 30 jours, ou d'au moins trois mois pour un autre motif. Lire (actuenvironnement).

27/01/12

Economisez 1000 € par an en frais de santé.

 

Pour cela, allez en page "Solutions alternatives" en date du 27/01 (Le plan "vélo" est lancé).

25/01/12

Que se passe-t-il pendant la cuisson ?

 

Alors que l’on s’inquiète à juste titre de l’impact sanitaire des nombreux produits chimiques introduits dans notre alimentation à divers stades de la production agroalimentaire, on oublie que le simple fait de mélanger et de cuire ses aliments est une façon comme une autre de fabriquer des produits chimiques.

Des découvertes majeures et inquiétantes sur les composés chimiques induits par la cuisson ont en effet amené les pouvoirs publics, que ce soit en Europe, aux Etats-Unis ou au Canada, à lancer de vastes programmes de recherche. Il en ressort que ces réactions chimiques, communément appelées réactions de Maillard du nom du chimiste qui a été le premier à les étudier au début du 20ème siècle, sont nombreuses et complexes. Ainsi le programme HEATOX, initié par la commission Européenne en 2003, a-t-il permis d’identifier plus de 800 composés chimiques issus de ces réactions.

Lire (naturavox).

De bons arguments pour manger plus souvent crus les fruits et légumes pour mieux bénéficier de leurs bienfaits.

24/01/12

L'arnaque du faux fromage (à l'huile de palme).

 

 Le fromage analogue, ça vous dit quelque chose ? Moi, j'avoue que ça m'avait échappé.
  Ce n'est pas un nouveau fromage, non. Ca ressemble au fromage, ça a le goût du fromage et c'est un scandale alimentaire.
   Et vous en consommez à l'insu de votre plein gré dans nombre de pizzas, lasagnes, cheeseburgers et autres plats industriels où il y a soi-disant du fromage genre gouda, mozzarella, emmental et autres fromages à pâte dure.
   Il existe deux versions de fromage analogue inventées par Cargill, un fabricant américain de produits pour l'industrie agro-alimentaires implanté dans 63 pays. 
  L'un est une pâte composée de 15 % de protéines laitières, d'huile de palme et d'exhausteurs de goût qui existe depuis 2007. 

 L'autre appelé "LygommeACH Optimum," destiné au marché européen et datant de 2009, est composé de trois amidons, d'un galactomannane (E 410, 412, 417), d'un carraghénane (E 407), tous deux gélifiants, et d'arômes. Quoi de plus appétissant ?
   Et, tenez-vous bien, il a fait partie des trois nominés aux Food Ingredients Excellence Awards 2009, catégorie "Innovation de l'année pour la Laiterie".
   S'il ne l'est pas pour les consommateurs (Ni pour les producteur de lait spoliés) qui sont bernés, ce Lygomme est optimum pour les industriels car il coûte 60 % de moins que l'autre fromage analogue (et 200 % de moins qu'un vrai fromage*) : ils se sont rués dessus depuis la flambée du prix du lait (causée par la raréfaction des exploitations familiales) 
  En plus, Cargill se glorifie cyniquement d'avoir inventé un truc bon pour la santé car son Lygomme ne contient pas de graisses saturées, ni de lactose et convient aussi bien à l'alimentation halal que kasher. C'est vraiment pousser le bouchon de la morgue financière très loin. 
  Vous croyez manger du fromage (donc des protéines et du calcium) avec votre pizza, vos lasagnes, votre cheeseburger et en fait vous absorbez une infâme pâte qui ne vous apporte rien de bon pour votre santé.
  La Commission Européenne a autorisé l'emploi de ce fromage analogue à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l'étiquette. Mais qui va regarder ces minuscules caractères ? Qui va comprendre que le galactomannane et le carraghénane, c'est le fromage ?
(Source : e-sante). 

* Note du webmestre : 200% de moins ? ça ne se peut pas, ça voudrait dire qu'on vous paie pour en avoir, le journaliste est nul en maths.

18/01/12

Se droguer pour travailler.

 

Oui, certains en sont là, près de 20 % ! Dans son baromètre Santé, l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé (INPES) publie un tableau des substances psycho actives les plus consommées par profession ! Dis-moi ton métier, je te dirai ce que tu prends...

C'est dans l'agriculture/ pêche (30,7%) et la construction (32,7%) que l'on rencontre la consommation d'alcool la plus forte qu'elle soit quotidienne ou ponctuellement importante (plus de 6 verres lors d'une même occasion). Dans l'ensemble la moyenne des actifs ayant chaque mois une consommation ponctuelle importante n'est "que" de 19,2% ! L'industrie est aussi au dessus de la moyenne (26,2%) de même que le secteur de l'hébergement et de la restauration.

La consommation de cannabis (au moins un usage au cours de l'année dans le cadre du travail) s'avère fréquente dans la construction (13%) et encore plus dans le milieu des arts et du spectacle (16,6 de consommateurs dans l'année). Télécharger le tableau + détails.

Nous dirigeons nous vers la devise "Boire ou sniffer plus pour travailler plus" ? Plus du tiers des fumeurs réguliers (36,2%), 9,3% des consommateurs d’alcool et 13,2% des consommateurs de cannabis déclarent avoir augmenté leurs consommations du fait de problèmes liés à leur travail ou à leur situation professionnelle au cours des 12 derniers mois. Le renforcement de ces conduites addictives apparaît significativement plus important chez les chômeurs que chez les actifs occupés.

18/01/12

Une cantine 100% bio à Mouans Sartoux (06). (idem page Actus).

 

La régie municipale de restauration sert chaque jour 1200 repas aux élèves, aux enfants de la crèche et au personnel municipal. En 2011, 153 300 repas ont été cuisinés.

Le Grenelle de l’environnement prévoit 20 % de Bio en restauration collective en 2012. A Mouans-Sartoux l’introduction du Bio s’est faite par gamme de produit, débutée en 1999 avec le boeuf, elle s’est poursuivie (1) depuis 2008 pour atteindre en 4 ans le seuil de 100%. En France, Mouans-Sartoux est peut-être la première ville de plus de 10 000 habitants à offrir une restauration scolaire 100 % BIO. Le Maire, André Aschiéri, en a fait une priorité tant il est convaincu de l’impact de l’alimentation sur la santé.

Les services de la commune ont travaillé avec imagination pour que ce développement de la part du Bio se fasse tout en maîtrisant les dépenses. Ainsi le coût matière moyen annuel d’un repas est passé de 1,90 en 2009 à 1,70 € en 2011 alors que la part du Bio passait de 25 % à 73 % !
Ce résultat encourageant pour permettre à d’autres communes de se lancer dans l’aventure, s’est fait autour de la diminution de 75 % des restes alimentaires, d’une optimisation de la gestion de l’économat, de la disparition des emballages à la portion, d’une cuisson dernière minute et d’un accompagnement éducatif des enfants. Lire (laruchedevanves).

Encore plus fort : pour accroitre la part de produits Bio et locaux, mais aussi pour maîtriser les coûts d’approvisionnement, la ville de Mouans-Sartoux a également lancé, en mars 2011, la première régie municipale agricole de France. Une employée de la ville cultive les légumes bio de la cantine sur un terrain communal. En 2011 ce potager municipal a produit 10 tonnes de légumes variés et de saison, soit 1/3 de nos besoins. L’objectif de 2012 est d’être autonomes à 75% avec 22 tonnes.

 

11/01/12

Le bouillon.

 

Chaque hiver, je m’inquiète d’attraper un rhume et une toux. Ma grand-mère nous préparait toujours à cette saison, du bouillon. Elle nous répétait que c’était indispensable pour notre santé et nous faisait sucer la moelle des os. De fait, nous n’étions jamais malades. Que pensez-vous de cette idée ? Je n’ai pas envie d’imposer ça à mes enfants mais peut-être y avait-il une utilité ? ».

Réponse ici (santenatureinnovation).

Si vous mangez une volaille, les os et la carcasse permettent de réaliser un petit miracle : un bon bouillon plein d'éléments nécessaires à la santé. Utilisez plutôt du poulet fermier (pas du poulet industriel aux antibiotiques et compagnie, c'est fait pour le poulet, pas pour vous).

11/01/12

Le potassium.

 

chez nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, les apports moyens ne dépassaient pas 1 g par jour pour le sodium mais atteignaient 8 à 10 g par jour pour le potassium chez les adultes.

Cependant, depuis 10 000 ans, la situation s’est inversée. La consommation de chlorure de sodium, massivement utilisé pour des raisons à la fois gustatives et de conservation, a explosé. En revanche, la consommation de potassium a fortement régressé, car on mange beaucoup moins de fruits et légumes.

En France, les adultes consomment quotidiennement 8,5 g de chlorure de sodium, et 3 g de potassium. Nous consommons donc 3 fois plus de sodium que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, et 3 fois moins de potassium. Et la situation est similaire dans les autres pays industrialisés.

Or, sodium et potassium jouent un rôle crucial pour l’équilibre acido-basique de votre corps. Lire (santenatureinnovation).

07/01/12

Pour un intérieur plus sain, une nouvelle étiquette.

Nous passons en moyenne plus de 80 % de notre temps à l’intérieur des bâtiments (domicile, école, bureau…) et sommes exposés, sans toujours le savoir, à de nombreuses sources de pollution de l’air intérieur : produits de construction et de décoration, d’entretien...Suivant le même principe que l’étiquette énergie, les fabricants doivent afficher depuis le 1er janvier 2012 les niveaux d’émission en polluants volatils de tous les nouveaux produits de construction et de décoration. Lire (ministère de l'écologie).

21/12/11

Pesticides dans les aliments. L'étude.

 
Entre juillet et septembre 2010 l'association, Générations Futures avait acheté dans divers supermarchés de l’Oise et à Paris, des aliments non bios composant les repas types d’une journée d’un enfant d’une dizaine d’années. Nous avions alors composé 4 repas et un encas. Nous avions fait
rechercher diverses substances chimiques par plusieurs laboratoires accrédités. Les résultats de cette première enquête, publiée en décembre 2010, montraient qu’en 24h, un enfant était susceptible d’être exposé, uniquement par son alimentation, à des dizaines de molécules chimiques soupçonnées d’être cancérigènes ou encore soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens !

Nous avions alors trouvé :
- 128 résidus chimiques représentant 81 substances chimiques différentes avec 47 substances différentes cancérigènes suspectées et 37 perturbateurs endocriniens suspectés en une seule journée!
- La palme ayant été attribuée aux pesticides avec 36 molécules différentes ingérées en une seule journée dont 17 cancérigènes et perturbateurs endocriniens ! Télécharger l'étude 9 pages, format pdf).

Remarque : les aliments bio en culture industrielle n'apportent que la garantie de non toxicité. Les aliments bio de culture et variétés traditionnelles sont plus chers mais apportent beaucoup plus de nutriments (et moins d'eau).

19/12/11

Alerte au panga.

Le panga est un nouveau poisson asiatique que nous trouvons chez CARREFOUR et PICARD .., surtout sous forme de filets, à un prix relativement bas. Le panga est, au Vietnam, un poisson de culture industrielle intensive ; plus exactement, il vient du delta du Mekong, et il est en train d'envahir le marché à cause de son prix.
Voici ce qu'il y a à savoir sur le panga : le Mekong est l'un des fleuves les plus contaminés de la planète. Les pangas sont infectés, à hauts niveaux, de venins et bactéries (arsenic, résidus industriels toxiques et dangereux, sous-produits du secteur industriel en pleine croissance), métaux contaminés, phénols polychlorés (PCB) ou DDT et leurs (DDTs), chlorate ; des composants relationnés (CHLs), hexachlorociloxane, isomères (HCHs) et hexachlorobenzène (HCB).
Il sont alimentés avec des poissons morts, des restes d'os et avec une farine d'Amérique du Sud, le manioc et des résidus de soja et graines.
Il est évident que ce type d'alimentation peu salubre n'a rien à voir avec l'alimentation d'un environnement naturel. Cela ressemble beaucoup à l'alimentation des vaches folles (vaches qui furent alimentées avec des vaches. Vous en rappelez-vous ?).
L'alimentation des pangas est complètement en dehors de toute réglementation judiciaire. Le panga grandit 4 fois plus vite que dans la nature, à l'état normal. De plus, les pangas sont injectés avec (PEE). Quelques scientifiques ont découvert que si l'on injectait les femelles panga avec des hormones féminines dérivées d'urine déshydratée de femmes enceintes, la femelle panga produirait ses oeufs plus rapidement et en grande quantité, ce qui n'arriverait pas dans un environnement naturel (une femelle panga arrive ainsi à produire 500.000 oeufs en une fois).
De fait, ce sont des poissons qui ont des hormones injectables (produites par une entreprise pharmaceutique chinoise pour accélérer le processus de croissance et de reproduction. En achetant du panga, nous collaborons avec des entreprises gigantesques sans aucun scrupule et spéculatrices, qui ne se préoccupent pas de la santé et du bien être des êtres humains. Ce commerce est accepté par de grandes superficies qui vendent au public en général, tout en sachant qu'ils vendent des produits contaminés.
NOTE : Etant donné la prodigieuse quantité de pangas disponible, ils termineront également dans d'autres aliments : surimi (ces petits batônnets faits avec de la chair de poisson), poisson en boîte et probablement dans quelques aliments pour animaux (chiens et chats).
REGARDEZ LA PROVENANCE DU POISSON ET N'ACHETEZ JAMAIS DE POISSON ASIATIQUE AUSSI PEU CHER QU'IL SOIT.

26/10/11

Burn out, les symptômes précurseurs.

 

On peut désormais voir venir le burn out (épuisement professionnel) en réalisant un simple bilan sanguin. Et on pourra bientôt analyser des mèches de cheveux pour vérifier si un travailleur est en burnout. Mais encore faudrait-il que le réseau de la santé cesse d'ignorer les récentes découvertes...

«C'est facile, cela s'appuie sur des années de recherche et ça ne coûte presque rien. Les gens devraient talonner leur médecin de famille pour que ça fasse partie de leur bilan annuel», estime Sonia Lupien, directrice scientifique du Centre de recherche Fernand-Séguin de l'hôpital Louis-H. Lafontaine (Montréal, Canada) et directrice du Centre d'études sur le stress humain...

Chose certaine, tout ne se passe pas dans la tête des gens dépassés. Leur corps entier se transforme peu à peu en véritable champ de bataille. Car le travail, les conflits, les bouchons de circulation, les nouvelles technologies ou le manque de sommeil nous font réagir comme on le faisait jadis lorsque notre vie était menacée: en sécrétant du cortisol, une hormone qui fouette notre organisme (tout en mettant certaines fonctions en veilleuse) pour nous aider à combattre ou à fuir. Lire (cyberpresse).

... La quantité de cortisol accumulée au cours des trois derniers mois s'est même avérée être le meilleur outil de dépistage de l'infarctus - devant tous les facteurs de risque comme la cigarette et l'hypertension....

14/10/11

BPA, les perturbateurs endocriniens.

La vidéo (9 mn sur France 5).

Le bisphénol A est un perturbateur endocrinien. Kesaco ? C'est un perturbateur endocrinien œstrogéno-mimétique capable de se lier au récepteur alpha des œstrogènes. Son action serait environ 1 000 fois inférieure à celle de l’œstradiol, mais il est très présent dans notre environnement (environ trois millions de tonnes de BPA sont produites chaque année dans le monde) et dans le corps humain. (wikipédia).

En clair, la notion de toxicité n'est pas lié à la dose, le BPA se fixe sur les œstrogènes à la place des hormones, il y a donc toxicité dès qu'il y a présence de BPA dans le corps particulièrement aux moments où les hormones sont nécessaires au développement ou fonctionnement du corps humain.

Comment reconnaître un plastique qui contient du BPA ?

Un de ces logos figure sur chaque emballage (ils indiquent les consignes de tri pour le recyclage). Pour le BPA, les numéros sûrs sont : 2, 4 et 5. Les n° perdants sont 3, 6 et 7.

Nota : la loi pour l'interdiction du BPA vient d'être votée mais l'interdiction ne sera effective qu'à partir de 2014.

05/10/11

A propos de lingettes. Laveriez-vous le visage de votre bébé avec du diesel ?

En lavant notre bébé avec des lingettes de marque achetées au supermarché, je me suis demandé ce qu'ils mettaient dedans pour qu'elles soient si efficaces : elles éliminent toutes les matières et toutes les odeurs en une fraction de seconde.
« Produit magique, produit m**dique », dit le dicton.
Première chose : la liste des ingrédients est impressionnante : pas moins de vingt-deux produits chimiques différents.
Mais surtout, cette liste est rédigée dans une langue non-identifiée, à cheval entre l'anglais, le français et le latin, dans le but évident de décourager les curieux :
« Aqua, paraffinum liquidum, parfum, butylen glycol »... si je ne m'abuse, les deux premiers noms sont latins, le troisième français, le quatrième anglais. La suite est à l'avenant.
Il n'en fallait pas plus pour piquer ma curiosité et lancer une recherche Google sur ces produits. Le pire étant toujours sûr, il s'avère que treize produits contenus dans ces lingettes sont des sous-produits de pétrole.
Autrement dit, ce produit que nous appliquons tous les jours plusieurs fois sur les joues, la bouche et les yeux de notre bébé est très proche de celui que nous mettons dans le réservoir de notre camion (et qui sent pendant des heures quand on s'en met sur les doigts).
La paraffine liquide (paraffinum liquidum) qui est le principal ingrédient dans ces lingettes, est ce produit miracle qui rend la peau instantanément lisse, souple et brillante. Et pour cause, elle recouvre la peau comme une fine couche de plastique, bouchant les pores, et bloquant l'évacuation des toxines.
La conséquence est que les cellules de la peau sont littéralement étouffées, ce qui freine la division cellulaires, perturbe les fonctions hormonales et pourrait être une cause de cancer. Cela explique pourquoi l'utilisation de produits de soin pour la peau (qui contiennent pour la plupart de la paraffine) entraîne une forme de dépendance, puisque la peau souffre et se déssèche, ce qui rend à moyen terme indispensable d'en utiliser toujours plus pour que la peau conserve un aspect normal.
L'autre produit phare des lingettes est le propylène glycol. C'est un produit anti-moisissure qui intervient dans la fabrication du polyester et que l'on retrouve dans les liquides de refroidissement. S'il n'est pas aussi toxique que son proche cousin l'ethylène glycol, le propylène glycol est tout de même connu pour causer des dermatites, des malformations des reins et du foie et inhibe la croissance des cellules de la peau.
Les lingettes que nous avions achetées sont certifiées « Sans alcool », « alcohol free », etc., sur le paquet, ce qui fait sourire quand on sait que le propylène glycol fait partie de la grande famille des alcools.
On remarque également la présence d'acrylate crosspolymer, d'hexanediol, de glycéryl caprylate, etc., autres produits issus de la pétrochimie. Dame Nature n'avait pas forcément prévu que l'être humain les appliquerait un jour en masse sur la peau de ses bébés.
Effrayé, je décidai de jeter à la poubelle ce paquet et de me tourner vers une autre marque de lingettes.
En effet, la publicité de ces autres lingettes affirme qu'elles sont « à l'eau pure et à l'aloe vera doux », un produit en effet recommandé pour la peau (voir ci-dessous).
Elles « nettoient la peau de bébé avec autant de douceur que de l'eau pure, respecte le pH physiologique de le peau, et ne contient pas d'huile d'origine synthétique », c'est-à-dire de pétrole. C'est ce qui est indiqué sur l'emballage.
Et de fait, la liste des ingrédients est beaucoup plus courte, avec neuf produits seulement (contre vingt-deux chez les autres).
Le problème est qu'on retrouve dans ces lingettes du butylène glycol, et surtout du méthylparabène.
Or, des études indiquent que le méthylparabène, appliqué sur la peau, accélère le vieillissement cutané et augmente les dommages subis par l'ADN si la peau est exposée au soleil (1).
Mais le méthylparabène est surtout fortement soupçonné d'être un « disrupteur endocrinien » : ses effets s'apparentent à ceux des oestrogènes. Il perturbe l'équilibre hormonal et peut provoquer des problèmes de fertilité ainsi que des risques de cancer chez les hommes comme chez les femmes.
Fort heureusement pour vous (et pour notre bébé), on peut vivre bien, et même mieux, sans lingettes chimiques.
Les marques bios proposent des lingettes aux huiles essentielles qui ne contiennent aucun produit nocif pour la peau ou la santé.
Mais la meilleure façon d'avoir un bébé avec une belle peau est de le nettoyer à l'eau et avec un savon doux naturel, et de bien le nourrir :
Les anti-oxydants sont la meilleure protection que vous puissiez lui offrir contre les problèmes de peau et un très large éventail de problèmes de santé. Ils neutralisent l'action des radicaux libres, ces molécules agressives qui détruisent la paroi cellulaire, provoquent des mutations de l'ADN et accélèrent la mort des cellules.
Les caroténoïdes et la vitamine A sont particulièrement recommandés pour donner un belle peau à votre bébé. Il aura en plus de bons yeux et cela diminuera plus tard son risque de cancer des poumons et du sein.
Un bon apport acide alpha lipoïque (AAL), une forme d'oméga 3, améliorera l'hydratation de sa peau.
Si vous souhaitez absolument lui appliquer des produits sur la peau, choisissez des crèmes à base d'huile végétale (huile de palme, de noix de coco et de jojoba sont toutes excellentes pour la peau). Elles sont riches en phyto-nutrients, antioxydants et acides aminés, les « briques » de base dont la peau a besoin pour se régénérer, guérir, et croître.
Les extraits d'aloe vera apaisent la peau et la protègent contre les brulûres du soleil (attention cependant de ne jamais exposer plus de 20 mn une peau qui n'en a pas l'habitude au soleil). Et le beurre de mangue est efficace comme crème solaire sans empoisonner la peau.
A votre santé !
Jean-Marc

30/09/11

Médicaments et Altzheimer.

 

Ce mois-ci, Sciences et Avenir révèle les premiers résultats d'une étude française qui estime que la consommation chronique d'anxiolytiques et de somnifères augmente le risque d’entrée dans la maladie d'Alzheimer. Chaque année, en France, 16.000 à 31.000 cas d'Alzheimer seraient ainsi attribuables à ces traitements par benzodiazépines.

27/09/11

Enfants + centrales nucléaires = 44 % de leucémies en plus.

 

Le mur du silence se fissure. Une nouvelle étude publiée en Allemagne (Dr Alfred Körblein) démontre que le risque pour les jeunes enfants qui vivent à proximité d’une centrale nucléaire de souffrir d’une leucémie est 44 % plus élevé que dans le reste de la population. Lire (spiritsoleil).

Cette étude a étudié la population jusqu'à 5 km autour des centrales. Ce périmètre est beaucoup plus étendu dans les autres études, ce qui dilue fortement les résultats.

24/09/11

La longévité ne serait pas due aux médicaments.

 

Les pouvoirs publics ne cessent de rabâcher que nous vivons de plus en plus vieux grâce aux progrès de la médecine, qu’avant l’ère pasteurienne personne n’atteignait un âge avancé, et tout le monde les croit.
Cette amélioration de notre espérance de vie par la médecine est l’une des plus grandes contrevérités de ce siècle et relève d’une manipulation des chiffres. Il est exact que la mortalité infantile, en bas âge et en couche, a fortement diminué grâce à l’hygiène, mais la mortalité prématurée, c’est-à-dire celle qui intervient avant l’âge de soixante-cinq ans, est à l’origine de 25 % des décès annuels dans l’hexagone. D’ailleurs, ce pourcentage est très supérieur à celui des autres pays de la Communauté européenne, excepté le Portugal. D’après l’Inserm, la mortalité pour le Français de 25 ans est le double de celle des Suédois ou des habitants du Royaume-Uni.
Cette étude, publiée très confidentiellement aux Éditions Le Monde, n’a pas fait l’objet de commentaires par les médias, ni par les pouvoirs publics. Comment ces derniers pourraient-ils, en effet, expliquer cette inversion qui dément leurs affirmations péremptoires ? Lire (naturavox).

Il semblerait donc que la longévité tienne d'abord à un mode de vie et ensuite à une hygiène de vie. Nous sommes faits pour manger de la cuisine saine et avoir une activité saine, un programme (politique ?) devrait avoir cette maxime en exergue, c'est le meilleur moyen de faire baisser les dépenses de santé.

N'enlevons cependant pas à la médecine ce qu'on lui doit : un peu plus de "confort" dans la maladie quand elle le peut, de l'efficacité dans des maladies rares ou aigües, ainsi que les vaccins; et à la chirurgie des interventions (fractures, remplacements d'organes -dont les dents- que la nature ne saurait faire, ...). Mais dans nombre de cas la médecine et la chirurgie servent à compenser les méfaits d'un mode de vie inadapté.

12/09/11

 

La santé surtaxée. Mail d'un responsable de mutuelle.

Vous faites partie de mon carnet d'adresses électroniques (adressé à la personne qui nous retransmet) et à ce titre, je me permets très  exceptionnellement, de vous contacter pour vous signaler ce qui me semble être une atteinte très grave au droit de tout citoyen d'accéder à la santé dans des conditions acceptables et supportables. Les députés et sénateurs viennent de voter le projet de loi de finances rectificative et notamment son article 3, qui augmente la taxe sur les complémentaires santé, taxe qui passera de 3.5% à 7%, après être passée de 0% à 3.50% en 2009. Contrairement à tout ce qui est dit dans les médias, cette exonération initiale n'est pas une niche, mais une contrepartie à la notion de contrat responsable qui préserve notamment l'accès de tous, sans questionnaire de santé et visait à limiter certains excès (dépassements d'honoraires abusifs par exemple). Il faut ajouter que depuis de nombreuses années, les complémentaires santé sont SEULES assujetties aussi à une autre taxe (6.27%) pour financer la CMU alors que cela devrait relever de la solidarité nationale.
Désormais, votre cotisation complémentaire-santé (auprès d'une mutuelle, d'une banque ou d'une compagnie d'assurances), supporte une taxation à hauteur de 13.27%, soit à titre d'exemple, sur une cotisation annuelle de 500 € cela représente près de 60 € de taxes pour améliorer votre couverture maladie parce que la Sécurité Sociale se désengage de plus en plus, sans diminution des cotisations qu'elle prélève; à ce taux, il convient d'ajouter les franchises médicales de toute sorte et les nombreux déremboursements.
Je dis que cette décision est insensée, injustifiée et insupportable dans son principe. Taxer la santé, c'est tenir bien peu de cas de la place de l'individu dans notre Société.
Vous savez que je suis engagé dans le mouvement mutualiste qui n'a par ailleurs jamais été consulté sur ce point, et qui a vivement réagi . Je vous propose si vous êtes en accord avec ce qui précède, de manifester votre étonnement, voire votre mécontentement auprès de vos parlementaires régionaux dont vous trouverez les cordonnées postales ou électroniques à l'adresse suivante:
http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/regions.asp#Franche-Comté et http://www.senat.fr
Je tiens enfin à préciser qu'il ne s'agit en aucun cas d'une démarche politique émanant du mouvement mutualiste (mouvement apolitique et de toute façon d'obédiences très diversifiées, mais unanime sur cette revendication); au contraire une non-réaction cautionnerait cette décision injuste et inefficace.

D'avance, je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et en toute liberté de réagir ou non, comme bon vous semble.
Avec mes meilleures salutations.

12/09/11

Lundi, c'est végé.

 

La France est un des pays où l'on mange le plus de viande, sinon trop de viande. Et la santé en général s'en ressent.

Des associations végétariennes proposent d'instaurer le lundi végétarien dans les cantines. Voici :

Pour ceux dont le régime habituel est fortement ancré dans le carné, le jour végétarien hebdomadaire permet d’amorcer un changement en douceur : une occasion de découvrir de nouveaux menus équilibrés et savoureux.
Pour les plus jeunes, ce sont des habitudes alimentaires moins néfastes qui peuvent ainsi s'installer. Mais aussi :

- Une nécessité pour l’environnement
L’élevage, la pêche et l’aquaculture contribuent fortement au changement climatique, au gaspillage et à la pollution des eaux, à la déforestation, à la destruction des écosystèmes marins.

- Une amélioration pour les animaux
Manger moins de produits d’origine animale réduirait le nombre d’animaux piégés dans les filets de pêche ou prisonniers d’élevages intensifs et conduits à l’abattoir.
Aujourd'hui 80% des animaux sont maintenus dans des élevages industriels où ils vivent en claustration totale. Les bassins d'aquaculture se développent, accélérant le rythme de pêche en pleine mer.

C'est gagnant-gagnant. Lire (l214).

02/09/11

Quelle politique pour une alimentation durable et responsable ? (par Christian Rémésy, nutritionniste et chercheur INRA).

 

... On a cru pouvoir améliorer le comportement alimentaire et l’état nutritionnel de la population par le biais des recommandations nutritionnelles à l’instar du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Même si cette initiative publique était nécessaire, ces recommandations ont une portée limitée, dans la mesure où l’offre et le marketing alimentaires jouent un rôle déterminant dans le  comportement des français. Pour être efficace sur le plan de la santé publique, nous aurions besoin de conduire une politique alimentaire en accord avec des objectifs nutritionnels à atteindre.

Le moment est venu aussi d’élargir la réflexion à la question d’une alimentation durable, bonne pour la santé de l’homme, comme pour celle de la planète. Quel contraste entre le niveau de sensibilisation du public aux questions écologiques et le peu de débats sur la question alimentaire. Or notre manière de nous alimenter dépasse la sphère privée, elle est au centre du nouveau mode de vie que nous devrons adopter pour ne pas compromettre l’avenir des futures générations. De plus un bon pilotage de la chaîne alimentaire humaine est déterminant pour résoudre la question écologique, non seulement parce que l’agriculture est responsable du quart des émissions de gaz à effet de serre, mais aussi parce que la manière de conduire l’agriculture affecte l’ensemble des écosystèmes. Lire la suite(document EELV)

01/09/11

Pourquoi la recherche sur les médicaments piétine.

La réponse apparaît dans Science et Vie, n° 1128 de septembre, et la réponse est simple : faire de la recherche sur les antibiotiques (ce qui est une urgence de santé) ne rapporte que peu d'argent, effectivement, si vous avez besoin d'un traitement, celui ci durera 5 à 10 jours et ce sera fini. Par contre, si vous avez une maladie chronique vous aurez besoin d'un traitement au long cours, des mois ou des années durant, c'est le jackpot assuré. Les firmes pharmaceutiques ne fonctionnent donc que comme des entreprises cherchant à gagner le plus d'argent possible, pas par souci de la santé en général. Merci Science et Vie (en vente chez tous les marchands de journaux, pub gratos).

27/08/11

Plaidoyer pour les circuits courts.

 

C’est à ne rien y comprendre, les fruits français, dans les champs, ils sont très bons, très très bons mêmes, mais dès qu’ils sont sur les étals, ils ne vaudraient plus ce qu’ils devraient …
Selon une étude menée ces derniers jours, les clients bouderaient les fruits qu’ils ne trouveraient pas très, très gouteux et pourtant…
Dimanche dernier, en faisant du jogging, je me suis arrêté dans un verger de prunier d’ente, j’y ai découvert 4 fruits qui restaient là, sur une branche, et … un véritable nectar…
Lundi, je me suis retrouvé sur un marché de la côte landaise, les étals étaient bondés, les clients se bousculaient, et j’y ai vu des prunes d’ente. Je me suis dit, pour les amis qui nous reçoivent, de bonnes prunes d’ente, c’est un cadeau original. Un vrai désastre, pourtant la couleur y était, mais il manquait l’essentiel et tout le reste.

...

C’est à ne rien y comprendre, les fruits français, dans les champs, ils sont très bons, très très bons mêmes, mais dès qu’ils sont sur  les étals, ils ne vaudraient plus ce qu’ils devraient …

Aujourd’hui,  et compte tenu des contraintes commerciales, un fruit est cueilli  8 à 15 jours avant complète maturation. Un fruit doit murir sur son arbre, ou dans son champ, pas dans une chambre froide.

 Un conseil, les fruits français, plus près de l’arbre ou du champ  vous les trouverez, meilleurs ils seront… Lire (agoravox).

 

11/08/11

Légumes d'août : * Ail * Artichaut * Aubergine * Bette * Betterave rouge * Brocoli * Carotte * Catalonia * Chou Romanesco * Chou blanc * Chou de Bruxelles * Chou frisé * Chou rouge * Chou-chinois * Chou-fleur * Chou-rave * Cima di Rapa * Concombre * Courge * Courgette * Céleri * Céleri branche * Epinard * Fenouil * Haricot * Laitue romaine * Maïs * Navet * Oignon * Petit oignon blanc * Poivron * Pomme de terre * Potiron * Pâtisson * Radis * Radis long

Fruits d'août : * Abricot * Airelle * Ananas * Avocat * Banane * Cassis * Cerise * Citron * Figue fraîche * Fraise * Fraise des bois * Framboise * Fruit de la passion * Groseille * Groseille à maquereau * Kiwi * Litchi * Mangue * Marron * Melon * Mirabelle * Myrtille * Mûre * Nectarine * Noisette * Papaye * Pastèque * Poire * Prune * Pêche * Quetsche * Reine-claude * Tomate * Tomate Peretti * Tomate charnue. (Source : naturavox).

14/07/11

Méditation et crises cardiaques.

20 mn de méditation quotidienne diminuerait les risques de crise cardiaque de 47 %. Cette info est à rapprocher de la mise sous surveillance (par l'afssaps) du Mulaq (régulation du rythme cardiaque). Mais on ne vous conseillera jamais la méditation, ça ne rapporte rien à l'industrie pharmaceutique. Lire (dazibaoueb).

Conclusion : une bonne hygiène de vie évitera nombre de problèmes de santé.

13/07/11

Une bonne définition du bio.

 

Qu’est ce qu’un label bio garantit précisément ?
* une forte majorité de substances naturelles,
* des matières de qualité qui ne perturbent pas l’environnement,
* une utilisation raisonnée des ressources naturelles,
* le respect des espèces et de la condition animale,
* un usage réduit et responsable des produits chimiques,
* des efforts de production et de recyclage,
* une recherche de la qualité du produit,
* une attention particulière aux conditions sanitaires, sociales et économiques des acteurs,
* un effort de transparence envers le consommateur.

 

Retour sur l’origine de graines germées sources probable de la contamination avec E.Coli.
Aux dernières nouvelles il s’agirait donc d’un lot de graines germées de fenugrec (plante proche du trèfle) qui serait à l’origine de la contamination. Plus intéressant est de voir le parcours des dites graines : « Arrivée en novembre 2009 dans le port d’Anvers en Belgique, la cargaison a ensuite été acheminée jusqu’à Rotterdam aux Pays-Bas, puis livrée à un importateur en Allemagne. Ce dernier a ensuite revendu le produit à des distributeurs en Allemagne et au Royaume-Uni ».
Ce qui m’amène à distinguer le bio paysan et le bio industriel.

E.Coli est une bactérie tueuse que l’on trouve principalement dans la viande préparée de manière industrielle. Présente dans le steak haché de burgers, l’E.coli a fait de nombreuses victimes dans les fast-foods. En France, chaque année, E.Coli tue 400 personnes.
Rappelons au passage que chaque année aux Etats-Unis, 325.000 personnes sont hospitalisées à cause de maux liés à l’alimentation et que 5000 en meurent. Et ce n’est pas de l’alimentation bio. Sur les problèmes de sécurité alimentaire causés par E.Coli, voir également l’article de Marie-Monique robin à ce sujet. Lire (agoravox, article +++ à lire en entier).

En France on dénombre par an entre 250 000 et 750 000 cas d’intoxications alimentaires (plus de 2 millions au Royaume-Unis et 76 millions aux Etats-Unis, pays du fast food).

Notre règle est de ne pas nous jeter sur le sensationnel, nous n'avons donc pas abordé le sujet E Coli. Aujourd'hui les clameurs se sont tues et les gens sérieux enquêtent, nous pouvons donc vous livrer leurs travaux.

12/07/11

Soleil, recommandations de l'Afssaps.

 

Des études montrent que les recommandations d’utilisation ne sont généralement       pas observées (surfaces corporelles fréquemment oubliées, délais d’application non respectés, quantité insuffisante). Les résultats   des   études   comportementales   tendent à montrer, de façon stable, que les consommateurs croient qu’un indice élevé   permet de rester plus longtemps exposé ou entraîne une exposition plus longue. Lire.

Enquête sur les produits de protection solaire.

Les risques solaires, explications (preventionsoleil).

08/07/11

La recette du pain mcdo. Bon appétit et bonne chance pour garder la ligne, un bon foie et des bons reins.

 

Le petit « pain » (dénommé Big Mac® Bun) :
· farine enrichie (farine de blé raffiné, farine d’orge malté, niacine, fer (" reduced iron"), thiamine, mononitrate, riboflavine, acide folique, enzymes)
· eau
· sirop de maïs à haute teneur en fructose
· sucre
· huile de soja et/ou huile de soja partiellement hydrogénée
Le petit pain contient aussi 2% ( au plus) des ingrédients suivants :
· Sel
· sulfate de calcium (E516)
· Carbonate de calcium (E170) colorant blanc
· Gluten de blé
· Sulfate d’ammonium (E517) stabilisateur
· Chlorure d’ammonium (E510) Sale plus que le sel
· Stéaryl de sodium lactylé, (E481(i)) Emulsifiant, stabilisant
· Esters mixtes acétiques et tartriques des mono- et diglycérides d’acides gras (E472(f)) DATEM * (Diacetyl Tartaric (Acid) Ester of Monoglyceride)
· Acide ascorbique* (E300)
· Azodicarbonamide* (E927)
· Mono- et diglycérides* (E471)
· Mono- et di-glycérides éthoxyles (E488)*
· Orthophosphate monocalcique* (E341(i))
· enzymes*
· gomme de guar (E412)*
· peroxide de calcium (E930)*
· farine de soja*
· Propionate de calcium (E282) *(conservateur)
· Propionate de sodium (E281) (conservateur)
· Lécithin de soja
· Graines de sésame
* Agent de panification

(trouvé sur wordpress)

Pour moi, la recette du pain, c'est 250 g de farine, 150 g d'eau, 1 pincée de sel et de la levure de boulanger (et un poil de savoir faire). Point final pour la recette de base (vous pouvez ajouter des lardons, des noix, etc. au gré des recettes régionales)

 
Tarte industrielle 04/07/10 Devenez chimiste expert. Nous allons simplement faire une démonstration avec du réel, du conventionnel, de l'industriel, bref nous allons décortiquer ce que mange le pas bio qui se moque du bio.
Pâte à tartiner 29/06/10 la fameuse pâte à tartiner noisettes et cacao n’a pas le bon « profil nutritionnel ». 60 % du produit est composé de sucre et d’huile de palme. Ferrero devra indiquer sur ses étiquettes que le Nutella est dangereux pour la santé. Lire (agoravox). Serait ce une guerre (pour faire moins de dégâts, donc on aime) qui démarre ? Rectificatif du 30/06 : c'est plus compliqué, Lire (rue89).
Une brochure de l'Arc sur les cancers. 29/06/10 1 cancer sur 10 est d'origine professionnelle. Selon l’Institut de veille sanitaire et le Ministère du travail, on estime que 13,5 % des salariés sont exposés à un ou plusieurs facteurs cancérigènes, soit près de 2,37 millions de personnes. Dans 70 % des cas, ces cancers touchent des ouvriers. Selon l’Institut National de Recherche et Sécurité (INRS), les secteurs où le risque professionnel est le plus élevé sont : l’industrie du bois ; la métallurgie ; la chimie et la plasturgie ; le BTP ou encore les carrières. Résultat en France, 1 cancer sur 10 aurait une origine professionnelle, soit entre 13 000 et 30 000 personnes par an suivant les sources. Lire + télécharger la brochure (industrie.com). C'est gratuit.
Notifier des substances à l’inventaire des classifications et des étiquetages. 17/06/10

Les fabricants et importateurs doivent notifier les substances dangereuses s'ils les mettent sur le marché, telles quelles ou contenues dans un mélange et quelles que soient les quantités concernées. Les fabricants et importateurs doivent notifier les substances soumises à l’obligation d’enregistrement conformément au règlement REACH s'ils les mettent sur le marché. Télécharger (au format pdf sur le site echa.europa).

1 milliards d'€ dépensés par les lobbies contre l'étiquetage informatif. 14/06/10 Les lobbies de l'agro-alimentaire - fabricants mais aussi distributeurs - font un travail aussi effarant qu'efficace pour que ne soit pas voté un système d'étiquetage alimentaire dit « des feux de signalisation ». De quoi s'agit-il ? D'un étiquetage extrêmement simple, apposé à l'avant des emballages et détaillant la quantité de sucre, de graisse (dont saturée), de sel, et d'énergie par portion consommée, exemple ci contre. Lire (eco89).

 

Vin rouge et thé vert 13/06/10 Vin rouge et thé vert contre le cancer. En France, on produit du bon vin rouge, c’est donc en France que l’on se devait d’en lever les secrets : c’est aujourd’hui chose faite puisqu’une équipe basée à Toulouse a enfin apporté l’explication biologique des effets anticancéreux du vin rouge, connus depuis longtemps. Lire (futurasciences). Attention, comme tout médicament  et énormément d'autres choses d'ailleurs, les abus sont néfastes (donc ne buvez pas 30 tasses de thé vert par jour)
Miel 24/05/10 Le miel ne convient pas aux nourrissons. Avant l'âge de six mois à un an, la flore intestinale, immature, ne peut lutter efficacement contre des bactéries nocives, notamment celle du botulisme (Clostridium botulinum) que l'on trouve dans le milieu ambiant mais aussi, parfois, dans le miel. Lire (futurasciences). Passé ce délai, reprenez les bonnes habitudes, raison de plus pour défendre la cause des abeilles.
Médecine écologique 12/05/10 Selon la Constitution de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) du 7 avril 1948, la santé est un « état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Partant de ce constat il est possible d'aborder la médecine dans sa globalité et sans a priori (en cela c'est une démarche écologique) et ce site vous présente une démarche responsable.
Resto du cœur 04/05/10 C'est pas gai : 560 983 repas distribués... C'est le bilan de la campagne d'hiver des Restos du cœur dans le Doubs. La saison d'hiver s'est terminée au 31 mars dernier. Et les bilans sont désormais complètement tirés.
Durant les 17 semaines de cette année, ce sont très précisément 560.983 repas qui auront été distribués aux Restos du cœur avec une pointe à 36.293 repas durant la semaine 13. Davantage encore que l'an passé où le pic avait été de 34.000. De fait, la tendance ne fait malheureusement que confirmer celle de l'an passé où l'on avait noté une hausse de 18 à 20 % avec, en majorité, des familles monoparentales (40 %) mais aussi l'apparition de phénomènes nouveaux avec des retraités et des étudiants. (Bernard Payot).
Comment mourir 12 ans plus tôt 01/05/10 La recette est simple: associer tabac et alcool, se priver de sport, de fruits et de légumes. Lire (slate) Et encore, on ne parle pas de drogue. Dites moi, vous n'aller pas vous laisser aller, ne facilitez pas la tâche de ceux qui s'en prennent aux retraites !
Nano vaccins 27/04/10 Il se confirme que des nano-patches permettent de vacciner efficacement avec des doses de vaccin plus faibles. C’est qu’affirme le professeur Mark Kendall de l’Australian Institute for Bioengineering and Nanotechnology. Non seulement la vaccination à l’aide cette nanotechnologie est plus facile à mettre en œuvre mais elle ne requiert que des doses 100 fois plus faibles. Lire (futurasciences). Et de surcroît, plus d'adjuvants et moins coûteux.
Groupe Casino et huile de palme 23/04/10 Le groupe Casino a décidé de supprimer l'huile de palme des produits de sa marque. Non pas que l'huile de palme soit bonne ou mauvaise pour la santé, mais l'extension des cultures de palmiers à huile en Asie du sud est la cause de disparition des orangs outangs (prévue pour 2020 si les cultures continuent de s'étendre au rythme actuel). Nous leur disons merci.
Yaourt à la peau de chaussure 16/04/10 Vous n'y croyez pas ? Voici la vidéo ! Bon nombre de produits alimentaires contiennent de la couenne de porc : yaourts, glaces, bonbons, fromage, desserts ainsi que les produits "allégés". Nous vous avions déjà parlé de "yaourts et cochons gras" (en date du 04/10/09, ci dessous), la boucle est bouclée : on n/vous fait ingurgiter les mêmes produits qu'aux cochons, ceux ci engraissent (vous aussi, sauf si vous dépensez des fortunes en régimes et médicaments) pour faire de la couenne que vous avalez ensuite pour grossir plus parce que le produit est plus onctueux. Quand vous emmènera-t-on à l'abattoir ?
Accidents du travail 15/04/10  Enquête sur les poursuites pénales après infraction à la sécurité du travail, Infractions à la sécurité du travail : flagrant déni de justice. Selon l'enquête menée par Santé & Travail et l'association d'inspecteurs du travail L. 611-10, la tolérance zéro ne s'applique pas aux infractions à la sécurité du travail ! Lire (santéettravail).
Maquedeau 12/04/10 Achetez un Happy Meal, stockez le pendant un an sur une étagère, comparez. C'est ce qu'a fait une américaine. (version originale) (version traduite). Eh bien rien, ou presque : même les mouches n'en veulent pas.
Les cocktails chimiques dans les fruits et légumes. 04/03/10 Le nombre de substances chimiques synthétiques que nous ingérons est monté en flèche ces 50 dernières années. On les trouve notamment dans des substances telles que les aliments et les boissons, les médicaments, l'air que nous respirons, l'eau, les produits cosmétiques, les articles de toilette et les produits d'entretien. Même nos vêtements et nos chaussures sont traités chimiquement. Lire (notreplaneteinfo). Nous avons aujourd'hui la preuve que diverses associations de produits chimiques réagissent dans le corps et forment des composés qui sont bien plus forts que chaque substance prise séparément.
Mortalité 28/03/10 "La tranche des 50-70 ans commencerait à mourir prématurément à un rythme qui s'accélère". Cette affirmation n'est que le fait d'un certain nombre d'observations et pour l'instant ne fait l'objet d'aucune statistique. Nous vous tiendrons au courant dès que possible : cela signifierait que notre mode de vie "moderne" est mortifère. Fait suer, j'en suis.
Irradiation des aliments, quels effets ? 25/03/10 Difficile de savoir si les aliments que nous achetons ont été irradiés ou non. Officiellement l’étiquetage est obligatoire, et les contrôles existent. Dans les faits, les fraudes sont courantes et l’information est rarement au rendez-vous… La technique est utilisée par les industriels de l’agroalimentaire pour conserver ou même "assainir " certains produits en les soumettant à des rayons ionisants puissants avant commercialisation. Lire (agoravox). Plusieurs études ont démontré que certaines vitamines résistaient mal à l’irradiation (c’est le cas des vitamines A, B1, C, E….). Etudes de toxicologie en cour portant sur les alkylcyclobutanones. Ces molécules se forment lors de l’irradiation des lipides (ionisation des viandes en particulier). Or, il est aujourd’hui admis que ces molécules sont cancérigènes. 
La psychopathologie 21/03/10

Ces gens qui n’éprouvent ni sentiments ni émotions (ou presque) et que nous subissons sans savoir pourquoi. Pourtant cette maladie frappe de 1 à 5 % de la population, elle ne se soigne pas vraiment et les études restent confidentielles. Lire (agoravox). Les exemples cités devraient nous inciter à réfléchir sur nos comportements, soit parce qu'on est atteint, soit parce que qu'on doit supporter une personne atteinte.

Que font les labos ? 20/03/10

Laboratoires Pfizer : Une scientifique infectée par un virus fait maison ? Et d'une, comment se peut-il qu'un laboratoire privé développe ses propres virus, dans le plus grand secret et sans aucun contrôle public ? Et de deux : est-il possible que des laboratoires aussi sensibles soient mal sécurisés ? Un début de réponse : en février 2009, des souches de grippes humaine et aviaire ont été mélangées par erreur, ce qui aurait pu provoquer l'émergence d'un virus hybride extrêment dangereux. Lire (lesmotsontunsens).

Guide de la restauration collective responsable 18/03/10

Faisons simple : Au menu :

- Fiche 1 : Les enjeux et le contexte de la mise en place de la restauration collective responsable
- Fiche 2 : Méthodologie générale
- Fiche 3 : Quels produits choisir ?
- Fiche 4 : Le cadre politique et réglementaire autour de la restauration collective
- Fiche 5 : Code des marchés publics et critères environnementaux
- Fiche 6 : L’approvisionnement en gestion directe, un levier pour encourager la production locale
- Fiche 7 : Accompagner et former
- Fiche 8 : Conception des menus et budget
- Fiche 9 : Pour une restauration collective responsable en gestion concédée
- Fiche 10 : Ils le font, ils en parlent
- En savoir plus
- Liste des contributeurs        Télécharger (source : Fondation N Hulot)

Toute notre alimentation repose sur le fonctionnement même des écosystèmes et sur la biodiversité. En effet, biodiversités sauvage et domestique sont des facteurs de production permettant de nous nourrir si nous savons nous adapter à notre milieu. Agriculture et climat sont également intimement liés puisqu’ils s’influencent mutuellement et de manière continue.

Enquête sur la toxicité alimentaire 12/03/10 L'importation du modèle alimentaire américain et la mise en place des modes de culture et de transformation industrielle font des ravages. Ce modèle n'a pas pour but de nourrir l'humanité, uniquement de faire des bénéfices*, et tous les moyens sont bons (sic) : pollutions des sols, pesticides, conservateurs et améliorateurs de goût ou de texture, sous produits réintroduits dans les préparations, sel en excès, ... . Et c'est vous qui payez la facture : qualité minimale et prix maximal, surconsommation, obésité, troubles cardiovasculaires, allergies diverses, etc. Enquête en 2 volets de Bétapolitique : volet 1, volet 2 (avec vidéos, prévoyez une bonne 1/2 h).

* l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) n’en a rien à faire de la santé et de la vie des gens car à chaque fois qu’une décision empêche de vendre des produits dangereux pour la santé (la viande aux hormones en Europe par exemple), celle ci déclare que c’est contraire au commerce et donc un manque à gagner, et exige des compensations financières par exemple par des taxes...

Le staphylocoque doré 06/03/10 La meilleure façon d'éliminer les infections de staphylocoque doré résistant (qui font 20 000 morts tous les ans aux Etats-Unis, plus que le Sida) est de réduire l'utilisation des antibiotiques, estime la Norvège. Et ça marche. Lire (lesmotsontunsens).

L’ultra-capitalisme : ultra-mauvais pour la santé, ultra-coûteux pour la société

01/03/10 Le poids des dépenses de santé est supérieur aux Etats-Unis dès le début des années 60, mais l’écart commence à se creuser à partir des années 1980. On atteint 16 % en 2007 contre 11 % en France. Et, selon une récente publication, ON EST PASSE A 16,2 % EN 2008 ET… 17,3 % EN 2009, ce dernier chiffre s’expliquant en partie par une diminution du PIB américain. Et l’on prévoit gaiement un chiffre de 19,3 % dans dix ans. Lire la suite (alternatives économiques). Article de J Gadrey que l'on retrouve souvent à l'émission C dans l'air sur la 5.
Qu'y a-t-il derrière les fast food ? 22/02/10 Hé bien on y trouve toutes les facettes de la course aux bénéfices à tout prix en utilisant pour cela la précarité forcée, le mépris des employés et de leurs droits, et il n'y est jamais question de qualité gustative. Lire (betapolitique). On savait que de ce côté ci du comptoir, le fast food n'est pas bon, de l'autre côté c'est pire encore.
Manger de la viande, rouler en voiture ou nourrir la planète 14/02/10

« Qui a faim ? Un milliard d'habitants. C'est à dire ceux qui n'ont pas 2 200 Kcal/jour, soit environ 200 kilos d'alimentation végétale par habitant et par an.

Combien produit-on aujourd'hui ? 330 kilos/hab/an. Que fait-on de l'excédent ? On nourrit le bétail pour faire de la viande et on fabrique de l'essence pour les voitures.

Qui a faim ? Quelques-uns dans les pays du Nord, beaucoup dans ceux du Sud et aux trois-quarts, ce sont des agriculteurs. » (Marc Dufumier). Lire

Grippe A, épilogue der des der 11/02/10 Les experts chargés d'éclairer le gouvernement ne recommandent plus à tous les habitants de se faire vacciner contre la grippe A. Seulement deux exceptions : les sujets à risque et les personnels de santé. Un avis rendu il y a douze jours et sur lequel le ministère de la Santé n'a pas cru bon communiquer. Lire (rue 89). Un pshittt à 2 ou 3 milliards d'€!
La santé du Ketum 02/02/10 Malgré les dangers, un médicament (le Ketum) autorisé pour cause de santé financière du fabricant. Noir sur blanc : l'arrêt de la commercialisation risquerait de compromettre la possibilité pour cette société de retrouver un résultat positif en 2010. Lire (lesmotsontunsens).
Un scandale qui ne manque pas de sel 30/01/10 Grippe A : 300 morts, 2 à 3 milliards dépensés. Hypertension lié à l'excès de sel alimentaire : 25 000 morts tous les ans depuis des décennies, une simple signature pourrait permettre d'économiser 6 milliards du jour au lendemain. Mais rien ne bouge, cherchez l'erreur ! Lire (lesmotsontunsens). Les besoins réels de sel sont de 2 à 3 grammes et la consommation effective se situe entre 8,5 et 10 g.
Grippe A

épilogue (4)

23/01/10 Le ridicule ne tue pas, médiatiquement parlant c'est dommage. Quelques jours après nous avoir assuré qu'il fallait prévenir une 2ème vague de grippe (voir plus bas au 09/12/2009), les centres de vaccination ferment. Question subsidiaire : que va-t-on faire des 5 000 personnes embauchées en Décembre avec CDD jusqu'en Juin 2010 ? C'était notre rubrique "l'incompétence érigée en système".
Labels 20/01/10 Voici les différents labels que vous trouverez sur les emballages de produits alimentaires, avec la correspondance entre labels européens et labels français. Lire (développementdurable) Ces labels ne garantissent pas la protection des espèces (biodiversité) et des sols.
Hygiène 18/01/10 Trop d'hygiène va à l'encontre d'une bonne santé ? La présence d'anticorps (entre autre) dans le sang est un facteur de bonne santé, ce qui signifie qu'on a été exposé à différents microbes (et virus, ...)  pendant l'enfance. Lire (lesmotsontunsens)
Qualité du lait 15/01/10 Il y a lait et lait, les spécialistes de la filière le reconnaissent et lance une campagne d'analyses. Lire (juragricole). On sait déjà que les vaches "au pré" donnent un meilleur lait, plus équilibré, mais ce n'est pas une surprise.
Alimentation mondiale 14/01/10 Le grand défi du 21ème siècle. Les pays du tiers monde sont pris entre 2 feux : une démographie galopante et la politique agricole des pays industrialisés (qui maintenant se tourne vers les agro carburants), on prévoit 2 milliards de personnes sous alimentées si la situation perdure. Lire1 (mondediplomatique). Lire2 (regards). Quand il sera compris que l'alimentation est un droit (comme la santé, l'éducation et un toit) et non une source de profit et que l'on ne peut aller indéfiniment contre les équilibres vitaux, alors on approchera de la solution.
Grippe A, épilogue ter 14/01/10

- Voulez vous savoir ce qu'est un contrat instantané, commutatif et synallagmatique? Lire (maîtreeolas) figure aussi au pipotron.

- Voulez vous savoir pourquoi la grippe H1N1 ne s'appelle plus grippe porcine ? (en page Vidéos)

Grippe A, épilogue bis 14/01/10  Les membres du Conseil de l'Europe lanceront une enquête en janvier 2010 sur l'influence des compagnies pharmaceutiques dans la campagne mondiale de grippe porcine (H1N1). « Afin de promouvoir leurs médicaments et vaccins brevetés contre la grippe, les compagnies pharmaceutiques ont influencé les scientifiques et les organismes officiels responsables des normes de santé publique, afin d’alarmer les gouvernements du monde entier et leur faire gaspiller leurs maigres ressources de santé dans des stratégies vaccinales inefficace et exposer inutilement des millions de gens en bonne santé au risque d'un nombre inconnu d'effets secondaires des vaccins insuffisamment testés. La campagne de grippe aviaire (2005/06) combinée à la campagne de grippe porcine semblent avoir provoqué beaucoup de dégâts, non seulement chez certains patients vaccinés et dans les budgets de santé publique, mais aussi dans la crédibilité et la responsabilisation d’importantes agences de santé internationales. » . Lire (alterinfo).
Les cantines américaines 09/01/10 Au menu tout au long de l'année : Sandwich au poulet, poulet pané frit, Spaghetti aux boulettes de viande, lasagnes, Cheeseburger, sandwich au fromage fondu, Sandwich de dinde, pizza à la saucisse, Hot-dog, poisson pané frit, Pommes de terre au four, frites, et bien sûr « gravy » (une sauce brune et grasse qui peut recouvrir n'importe quoi). Exemple de menu (en pdf), lire l'article (rue89). J'en mettrais dans ma ZX diesel que je gagnerais un grand prix de formule 1 !
Nourriture carencée 07/01/10 En 50 ans notre alimentation à parfois perdu plus de la moitié de sa valeur nutritionnelle. Pourquoi ? Parce que l’agriculture moderne a totalement bouleversé l’écosystème du sol. Microorganismes, champignons et bactéries essentiels à la vie du sol et à l’absorption d’éléments nutritifs par les plantes n’existent plus. Lire (inventerre). A quoi ça sert de doubler les rendements si c'est pour manger (boire) plus d'eau ? A propos de composition des sols, allez en page Vidéo voir "alerte à Babylone (interview de Claude Bourguignon).
Grippe A, épilogue 07/01/10

Le Canard enchaîné (02/10/09) nous révélait que le « Comité de Lutte contre la Grippe » (qui conseille le ministère de la santé) compte parmi ses membres des professionnels de santé ayant des liens d’intérêt avec les grands laboratoires pharmaceutiques : celui-ci placé sous la tutelle de Roselyne Bachelot compte parmi ses experts :
- Fabrice Carrat, épidémiologiste et membre du conseil scientifique de Roche, fabricant du Tamiflu,
- Jean-Luc Bensoussan, généraliste, membre des GROG, “groupes régionaux d’observation de la grippe A” et conseiller de Roche sur la grippe.
- Daniel Floret, pédiatre-réanimateur et Président du Comité Technique de Vaccination affichait en Janvier 2009 plus d’une quinzaine de collaborations dans l’industrie pharmaceutique,
- Jean Beytout, infectiologue en aligne une dizaine.

Et que François Sarkozy , frère de qui vous savez, fut directeur médical chez Aventis Pharma quand Sanofi-Aventis investit 100 millions d’Euros au Mexique pour une usine de vaccin grippal…

Et enfin, il y a eu plus de morts par vaccination que par non vaccination. Lire (naturavox)

Manger, circuits courts 20/12/09

 La région Franche Comté publie l'annuaire des fournisseurs agroalimentaires de Franche-Comté pour développer les circuits courts et de proximité. Cet outil doit vous aider à choisir des produits régionaux. Accéder à l'annuaire

Grippe A

rebelote

09/12/09

Arrêtez de dire des conneries, Madame la ministre de la santé : "le pic de la grippe A est atteint mais il faut s'attendre à un 2ème". Il suffit de consulter les archives du réseau Sentinelle pour s'en assurer, une épidémie dure de 4 à 14 semaines en général et il n'y a pas de 2ème pic puisque ceux qui ne l'ont pas contractée ne la contracteront pas (déjà immunisés ou quasiment), et ceux qui l'ont eue sont les nouveaux immunisés. Le terrain a donc disparu (cependant, il y aurait eu une exception en 1957, je n'ai pas trouvé les données).

Mais : vous ne pouvez vous désavouer, la campagne de vaccination est un échec malgré les cris d'orfraie, il vous reste des dizaines de millions de doses sur les bras, l'épidémie a fait 134 morts bien mis en évidence pour effrayer la population -on doublera pour avoir un bilan sur toute la période-,alors qu'une épidémie de grippe ordinaire fait de 1500 à  2000 morts. DD. (article de confirmation paru le 10/12 dans Alternatives Internationales par Rony Brauman, ancien président de MSF). Petit exercice de calcul (niveau CM2) que n'ont pas su faire nos dirigeants/organisateurs. Effarant, consternant.

Grippe A toujours 07/12/09 Un petit article bien informé. Lire.
Grippe A 20/11/09

Les vrais chiffres comparés. On nous mène donc bien en bateau depuis le début. source : Terresacrée. En fait, la vraie question est, comme d'habitude, à qui profite le crime. D'autre part, quand on fera le bilan global de cette dernière décennie, bien des yeux seront forcés de s'ouvrir, "combien a-t-on dépensé pour la grippette et combien pour vaincre la faim ?" est une des multiples questions. Notez bien dans les chiffres ci après : la grippe ordinaire tue 18 fois plus que la grippe A, la malnutrition : 467 fois.

- Dernières nouvelles (25/11): Notre chère ministre R Bachelot a été représentante de Astra Zeneca qui commercialise un vaccin contre la grippe A, ce qu'elle cherche à dissimuler. Lire (fakirpresse).

- Dernières nouvelles bis (26/11): deux variantes D225E et D225G sont apparues, beaucoup plus virulentes et le vaccin actuel est sans effet car ces souches n'avaient pas été retenues (peut être non identifiées à l'époque, n'assassinons personne).  

Camembert exclusif du nombre de décès de la grippe A/H1N1 par rapports aux autres décès (reproduction libre si mention http://terresacree.org

source : Terre sacrée.

Plan Cancer 16/11/09 Le Plan Cancer 2009-2013 a déçu. Socialistes, Verts et écologistes dénoncent un plan dénué d'ambition, en particulier en termes de lutte contre les facteurs environnementaux des cancers(A ce niveau, c'est un véritable manque de compétence de s'attaquer aux conséquences sans se soucier des causes -c'est une maladie française de négliger la prévention-) Et si tous saluent l'effort fait en matière de lutte contre les inégalités géographiques face au cancer, la quasi absence de mesures restrictives sur l'utilisation de substances potentiellement cancérogènes fait grincer les dents. Lire (novethic). La meilleure : depuis 38 ans les planteurs de tabac sont subventionnés par l'UE, celle ci sera cependant divisée par 2 en janvier prochain.
Grippe A 10/11/09 Groupe d’Expertise et d’Information sur la Grippe (GEIG), ministère de la Santé, lobbying et campagne de vaccination, le voile se déchire. Lire (acrimed).
Citrouille 01/11/09 Une protéine (Pr-2) de la citrouille inhibe la croissance de plusieurs microbes, dont Candida albicans, une levure responsable d’infections fongiques au niveau des muqueuses digestives et vaginales. Cette protéine de citrouille agit aussi sur plusieurs moisissures qui agressent les cultures. Elle pourrait donc servir à la fois à soigner des patients et à créer un nouveau fongicide pour l’agriculture. Lire (futura-sciences).
Compléments alimentaires 29/10/09 Si vous tapez "compléments alimentaires" sur Google, vous trouverez des pages et des pages de sites de vente ou de promotion et vous aurez bien du mal à trouver de l'information. Pour résumer, une alimentation NORMALE et équilibrée n'a pas besoin d'être complémentée et dans la vie courante, il suffit d'éviter les situations de stress (physique, psychique). Pour une information à peu près équilibrée, vous pouvez consulter Comment ça marche.
Pollution, femmes enceintes et petits enfants 22/10/09 Il semble que les études sur l'impact des pollutions a encore du pain sur la planche : l'équipe Péritox (INERIS - Université de Picardie) concentre ses travaux sur la thématique périnatalité et risques toxiques. Les recherches portent sur les impacts de pollutions sur la femme enceinte, le nouveau-né et l'enfant. Lire (actu-environnement).
Nourriture des vaches et composition du lait 17/10/09 Tous les laits ne se valent pas, ni en quantité TP et TB (taux protéique et taux butyrique) ni en qualité selon leur nourriture, souvent déterminé par l'élevage au pré ou en stabulation. Lire (Jura agricole)
Nano particules 12/10/09 Y a-t-il des risques sanitaires à ingérer ces particules un million de fois plus petites qu'un cheveu et que les barrières naturelles ne sont pas conçues pour arrêter ? Plus de 300 sortes de ces particules arrivent dans nos assiettes sans études sérieuses, dont le dioxyde de titane et le dioxyde de silicium poursuivis par leur réputation de toxicité. Lire (Les Mots Ont Un Sens).
Argile   Allez en page trucs & astuces.
Acides gras "trans" 08/10/09 Il suffit d'en avaler 1gr par jour pour augmenter de 20% le risque de maladies cardio-vasculaires (et en prime on le soupçonne aujourd'hui d'être cancérigène). Or en France nous en sommes aujourd'hui à 2,7 gr en moyenne par jour, et pas d'étiquetage en vue. Lire (Dessillons, descendre dans la page)
Yaourts et gras cochons 04/10/09 Les bactéries probiotiques ajoutées dans les yaourts (Actimel, Activia, ...) pour "renforcer vos défenses naturelles" sont les mêmes que celles qu'on donne aux cochons pour les engraisser (+ 10 %). Ces bactéries ont été ajoutées sans études sur les effets engendrés, vu l'épidémie d'obésité, ça ne marche pas que pour les cochons (Nature, sept 09).
Santé et téléphone portable 21/09/09 Et si ce qu'on en dit s'apparentait à ce qui s'est passé pour le tabac dans les années 50. C'est la question que se posent les sénateurs (américains, honte à nous). Lire.

Trésors alimentaires en péril

09/09/09 Les tribus reculées des denses forêts tropicales ou des déserts de glace possèdent une gamme richissime d’aliments sains et nutritifs – certains ayant des propriétés extraordinaires – que nos sociétés opulentes ne peuvent que leur envier. Lire (FAO). Un argument massue pour la défense de la bio-diversité.
Biorythmes 09/09/09 Si vous êtes sensibles aux biorythmes, un beau logiciel gratuit et complet. Télécharger.
Cantines et bio 08/09/09 Enquête sur le bio à l'école. Lire (Sodexo (!) et Villes moyennes). Complet et instructif, téléchargeable au format pdf.
Médicaments 07/09/09 Le marché mondial des médicaments représente quelque 700 milliards d’euros, cela vaut bien quelques magouilles. Lire (Le grand Soir).
Grippe : les recettes de grand mère 07/09/09

Les remèdes proposés par le Dr Yvette Parès : . Mais aussi : Manger équilibré et sans excès. Tel est le mot d'ordre pour renforcer ses défenses immunitaires. Lire.

Elevage industriel aux USA 05/09/09 Etes vous prêt à supporter n'importe quoi pour manger du poulet ou des œufs ? Allez voir comment ça se passe aux USA (et ailleurs ?). Lire (notreplanete.info).
Normes alimentaires 12/07/09 Liste des normes : Codex alimentarius. Vous pouvez télécharger celles qui vous intéressent.
Santé et Travail 06/07/09

Revue crée par l'équipe d'Alternatives Economiques. Au sommaire ce mois ci :

Métiers du bois : la prévention mord la poussière, La psycho dynamique du travail interdite?

Bioéthique 12/06/09 Médecine et recherche, confrontation entre recherche et (philosophie, morale, croyances, société, droits). Etats généraux et N° spécial du CNRS.
Mercure 09/06/09 Le mercure est une substance très toxique (surtout le mercure oxydé) présent dans la bouche (plombages) de nombreuses personnes, il existe pourtant des solutions plus sûres. Lire.
Médicaments 07/06/09 Un médecin s'insurge contre l'opacité du système. Lire.
Santé à domicile 06/06/09 La France se lance dans le développement de l’e-santé (télé-médecine). Lire. Votre avis nous intéresse.
Anti-malbouffe 29/05/09 "Les 100 meilleurs aliments pour votre santé et la planète". En page "Livres et brochures".
Substances dangereuses 29/03/09

Allemagne : Une nouvelle base de données sur les substances dangereuses en libre accès

http://www.baua.de/biomonitoring . (if you speak german, sorry : wenn sie sprechen Deutch)).

Manger moins de Viande 13/05/09 La viande n'est pas bonne pour la santé : selon le Fonds Mondial de recherche contre le cancer, il faudrait limiter notre consommation de viande à seulement 500 grammes par semaine ! Les indiens se contentent bien de 14 grammes par jour et sont moins touchés par les cancers, maladies cardio-vasculaires et Alzheimer. Lire

Avidité médicamenteuse et croissance

Comment l'industrie pharmaceutique parvient-elle à créer de toutes pièces des demandeurs et prescripteurs de médicaments pour continuer à faire croître sa production ?  Lire l’article
Légumes de saison 01/05/09 Mai : Liste (et le reste de l'année).
Légumes de saison (Mars) 15/03/09 Voici la liste des légumes de saison  
Vivent les 35 25 heures ! ! ! 25/02/09 Selon une étude britannique : http://news.bbc.co.uk/2/hi/7909464.stm?lsm (en anglais). Une étude publiée par l’American Journal of Epidemiology indique que ceux qui travaillent plus de 55 heures par semaine ont de moins bonnes facultés mentales que ceux qui travaillent huit heures par jour. (ECO 89)
Alimentation de bovins 23/02/09

L'amélioration de l'alimentation bovine pourrait sauver des milliers de vies humaines

Lire : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57900.htm

Santé mentale 11/02/09 Ils s’attendaient à accueillir quatre cents personnes. Il y en eut deux mille pour la réunion de « la nuit sécuritaire » du 7 février dernier à Montreuil." on leur demande aujourd’hui de répondre à trois objectifs: prédisez l’avenir, expertisez, enfermez". Les psychiatres sont en colère. Lire la suite
Info OGM 09/02/09 Un site entièrement consacré aux OGM : http://www.infogm.org./
Les produits bio résistent à la crise 08/02/09

D'après le baromètre 2008 de l'Agence Bio, les Français sont de plus en plus nombreux à consommer des produits bio. Une consommation qui devrait se maintenir, voire se renforcer en 2009. 

Conclusion : malgré la crise, les consommateurs ne sont pas si idiots.

Adoption du programme européen de distribution de fruits et légumes dans
les écoles
28/01/09 Les ministres de l'Agriculture de l'UE ont adopté le 18 décembre à Bruxelles, le programme européen de distribution de fruits et légumes dans les écoles. Ce dispositif (doté d'un budget de plus de 90 M€), a
pour objectif d'améliorer l'équilibre et le comportement alimentaires des jeunes européens. La France bénéficiera dès 2009 d'un soutien de 12 millions d'euros par an. Le financement communautaire prendra en charge 50% des coûts d'achat des produits, ainsi que des coûts logistiques connexes. La Commission présentera un rapport au Conseil des ministres de l'UE et au Parlement européen sur la mise en œuvre de ce programme avant le 31 août 2012. (Agra Presse Hebdo, 05/01/2009 ; France agricole, 02/01/2009)
Alimentation 05/01/09

COMMENT MANGER MIEUX TOUT EN DEPENSANT MOINS

Quelques conseils élémentaires trop facilement oubliés dans ce monde "moderne"

Alimentation 20/12/08 Petit programme donnant la Liste des additifs alimentaires avec les explications
Santé   http://www.lepost.fr/tag/soins/
Alimentation 3/12/08 Charte Restauration Collective
Alimentation 4/12/08 Charte Nutrition Santé
A méditer   « L'humour noir de la salle de garde s'exerce sur les objets proposés à l'administration des notables lors de la visite officielles, cuisines modèles, porcherie modèles...On produit la parabole du circuit alimentaire ,de la « tambouille » excédentaire (« la quantité est suffisante ,les malades ne se plaignent pas de la quantité ») renvoyé à grandes gamelles à la porcherie ,(« la preuve qu'ils ont assez de pain, c'est que les gamelles des porcs en sont pleines »), le porc lui même ,pour sa grande « quantité » revient dans les gamelles (« comme c'est gras! ») et ainsi de suite...le tableau se trouvant achevé au mieux si l'établissement dispose de champs d'épandage... et que la production excrémentielle de l'asile revienne sur les tables assimilés sous forme végétale , pour repartir soit aux cochons ,soit au champ d'épandage ,et proposer ainsi le plus sublime exemple de l'économie la plus fermée qui soit »).

(L.Bonnafe , Théorie et pratique de l'hôpital psychiatrique. La raison N°18,P.31)

Professeur BELPOMME  

Trente règles individuelles pour éviter l'apparition des cancers : L'alimentation et notre comportement .Point de vu du corps médical. Lire l'article

POINT de vue sur la santé du corps médical  

Denis Grancher, Docteur vétérinaire, qualité, sécurité des aliments et perception par le consommateur.

Répartition des causes de décèsen France en 1996 (d'après Nizard -1999 et l'Insee)

Lire (tableau, facile à lire et instructif).