Le Pipotron de LaVieDuBonCôté

La page où on se défoule un peu beaucoup

Retour Accueil les grands patrons sont les vrais écologistes : la main d'oeuvre est la seule vraie énergie renouvelable.

Le Pipotron est un appareil très sophistiqué bourré d'électronique, de rouages incertains et de programmes informatiques conçus par des apprentis prestidigictateurs ,  il peut se présenter sous des emballages très divers et est destiné à nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

 Notre secret, ajouter une pipette d'acide zygomatique pour enrayer la machine.

La page dédiée à ceux qui vous jouent du pipeau

08/07/16

 

La France du 21ème siècle : on a en moyenne perdu 4 points de QI en 10 ans.

En 2015, Edward Dutton (université d’Oulu, Finlande) et Richard Lynn (université d’Ulster, Royaume-Uni) publiaient, dans la revue Intelligence, une étude passée inaperçue et pourtant d'un intérêt majeur. Les deux chercheurs documentaient en effet, pour la toute première fois, une chute du quotient intellectuel (QI) moyen en France. Celui-ci aurait perdu près de quatre points entre 1999 et 2009. A l’échelle d’une population, c’est, comme nous le dit Le Monde du 20 juin, "énorme".

Si ce résultat est reproduit et confirmé par d’autres études, il signalerait la première inversion, en France, de la tendance séculaire qui voit augmenter régulièrement l’indice d’intelligence individuelle, c’est-à-dire l’amélioration des compétences cérébrales.
Régression généralisée !
L'étude fait d'autant plus froid dans le dos que cette inversion de la tendance à l’augmentation du QI est également constatée en Norvège, au Danemark, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Australie, en Suède… Bref, l'Europe et peut-être le monde sont en voie d'abêtissement accéléré... Dans de nombreux pays, une légère érosion des facultés cognitives est mesurée depuis le milieu des années 1990.

Lire (agoravox)

 

Echec et mat à l'éducation nationale, aux journalistes d'information, aux médias, aux parents, ... Bref, la totale.

29/06/16

 

L'écologie footballistique en 1 photo.

27/06/16

 

L'Euro de foot, un modèle réduit de notre société.

Oui, on peut dire ça comme ça, sans offenser les amateurs de foot.

 

Le prix de vente d'un maillot : 85€.

Prix de fabrication : 5,85€.

Revenu des ouvriers qui l'ont fabriqué : 0,65€.

 

Pour info : la TVA : 14€. Reste : la part de l'UEFA (pas symbolique), les 30% (HT) du vendeur : ~20€, puis les frais (transport, distribution, ...).

Lire (altermonde)

 

Conclusion : quand on vous dit qu'il faut créer de l'emploi (rengaine de tous les journaux d'infos relayant les dirigeants de tous les pays), il ne s'agit pas de payer des salariés correctement mais de vivre sur leur dos.

26/05/16

Le bio serait plus productif si on utilisait des pesticides. C'est l'Inra qui le dit.

Il fallait oser, c'est fait !!!

Plus de cent chercheurs en agronomie ont envoyé une lettre à la direction de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Dans cette lettre, révélée par Reporterre, les chercheurs vilipendent le parti pris non scientifique d’une étude critiquant l’agriculture biologique. Face à cette bronca exceptionnelle, la direction de l’Institut agronomique se réfugie dans le silence.
L’étude contestée est le volume 1 du rapport Vers des agricultures à hautes performances, intitulé Analyse des performances de l’agriculture biologique. Réalisé sous la direction du directeur scientifique agriculture de l’INRA, Hervé Guyomard, il répond à une commande du Commissariat Général à la Stratégie et à la Prospective (CGSP), institution rattachée au Premier ministre. ...
Première critique, « dès l’introduction, le rapport cite à plusieurs reprises des ouvrages et pamphlets connus pour leur hostilité à l’agriculture biologique », relève la lettre des chercheurs. ...
... La deuxième partie du rapport s’appuie sur des données originales, afin d’analyser la « productivité et la rentabilité » de l’agriculture bio en France. Pour analyser ses rendements, il s’appuie sur une base de données où certaines exploitations bio sont classées comme utilisant des herbicides, pourtant interdits dans le cahier des charges... « Cette interdiction des herbicides n’est visiblement pas connue des auteurs du chapitre », s’inquiète le courrier adressé à l’INRA.

Lire (reporterre)

30/03/16

Sourions, mais revenons à peine quelques décennies en arrière et remémorons nous le débat sur l'avortement.

07/02/16

Les routes solaires, une bonne idée ou une lubie ?

 

Puisque vous êtes dans cette rubrique, la réponse est évidente.

Il y a 20 ans, un système PV au sol complet coûtait 6€/W. Il ne coûte plus que plus qu’entre 0,8 et 1€ aujourd’hui. 6€/W c'est ce que coûte Wattway aujourd'hui.
Les gens qui disent, comme Ségolène Royal, « laissons sa chance à Wattway, injectons massivement les deniers publics dans cette technologie, investissons dans 1000 km de routes en 5 ans car peut-être que les coûts seront divisés par 6 d’ici quelques années », et bien je pense qu’ils se trompent TRES gravement.
Pour que le CAPEX du PV standard baisse d’un facteur 6 en 20 ans, il a fallut injecter des milliards et des milliards de dollars en Allemagne, Chine, Japon, Corée du sud, Taïwan, USA, etc.

Aujourd’hui, nous avons enfin du PV bon marché (compétitif avec les centrales électriques au charbon importé en Inde) et il y a 550.000 km2 de disponibles en France pour installer les panneaux. Il est donc parfaitement absurde de vouloir recommencer l’aventure du PV à zéro avec la technologie Wattway. C’est de l’argent et du temps de perdu. On a pas du tout besoin de cette techno underground, pas plus que l'hydrolien (à plus de 40 c€/kWh, sauf pour les îles  ?) d'ailleurs.
Il n'existe pas de technologie solaire plus absurde que Wattway. Record du monde. ...

Lire (objectifterre)

05/02/16

Le changement climatique vu de Neully : «Depuis que le monde est monde, il y a des changements climatiques. Les intérêts économiques me préoccupent plus ! »

 

Dans l'article de Reporterre, vous trouverez de tout mais surtout des perles !! (l'image ci dessous est reprise de Reporterre).

Complément d’info : Selon une étude de l’ONG Oxfam publiée en décembre 2015, les 10 % d’habitants les plus riches de la planète émettent plus de 50 % des émissions de CO2.

Lire (reporterre)

04/02/16

Plantes médicinales traditionnelles et brevets de molécules. Un institut français (IRD, institut public) épinglé.

 

En médecine, depuis des dizaines d'années c'est la course folle aux molécules chimiques. Seulement voila : on commence à se rendre compte que beaucoup de plantes ont des propriétés thérapeutiques connues depuis des siècles ou des millénaires par les populations locales. Efficaces et pas chères.

Efficaces et pas chères ? Tiens, voila un bon moyen de faire un médicament cher puisqu'efficace (ne me dites pas que le but d'une industrie, même pharmaceutique, n'est pas de faire de bonnes affaires).

 

C'est ce qui vient de se passer pour une plante de Guyane. Le résultat ?

Eh bien 1) les indigènes n'auraient plus le droit de se soigner avec cette plante puisque ses principes actifs sont brevetés. Et c'est qui qui l'a fait ? L'IRD.

2) Qui qui va encaisser les bénéfices ? Les guyanais, l'IRD.

Lire (lemonde)

 

Le pire est l'argumentation du patron du labo (2000 personnes dont 800 chercheurs, qui trouvent ici ce que d'autres ont trouvé avant eux) : freiner la recherche (!!!), course de vitesse, etc.

Bref, payer des gens qui ne trouvent pas et ne pas payer des gens qui ont trouvé. Le bouquet ? Leur vendre ce qu'ils ont déjà.

10/12/15

Les prix Pinocchio, on aime beaucoup.

 

On les aime ces prix qui nous font comprendre toute la distance entre les discours et ce que font ceux qui les prononcent.

Le verdict est tombé. Plus de 40 000 internautes ont pris part au vote en ligne pour désigner les « prix Pinocchio » du climat : les entreprises dont les beaux discours sur la préservation de l’environnement sont les plus éloignés de leurs pratiques. Cette année, les gagnants sont EDF, pour ses publicités vantant une électricité « sans CO2 », l’états-unien Chevron, pour son activisme en faveur des très polluants gaz de schiste, et BNP Paribas, pour ses investissements dans le charbon, fortement émetteur de CO2. Cette année, COP21 oblige, l’enjeu climatique était au centre de la nouvelle édition des prix Pinocchio.

Lire (bastamag)

07/12/15

Le patron de Facebook "lègue" 95% de sa fortune.

 

En fait on ne sait pas encore si c'est du pipeau, mais voyons Bill Gates (Microsoft) qui a fait la même chose il y a quelques années.

Pour les milliardaires étazuniens, il y a quelques bonnes raisons de créer une fondation philanthropique :
- Fiscalité très, très avantageuse accordée aux capitaux placés dans une fondation à caractère caritatif.
- Excellente image de marque pour le ou les fondateurs.
- Surtout l'article 501c3 du code des impôts étazunien qui permet des exonérations importantes et depuis 1981, énorme cerise sur le gâteau : elles sont seulement tenues à un minimum de distribution égal à 5 % de leur dotation !

Pour la fondation de notre bon Bill et de son adorable femme Mélinda, dotée de 100 milliards de dollars, cela représente dans les 5 milliards de dollars. Une belle somme qui va servir au « bien-être » des plus défavorisés, notamment en Afrique. Seulement il reste 95 % des capitaux de la Fondation. Autour de 95 milliards de dollars qui échappent totalement à l'impôt étazunien ! Cette montagne de thunes est gérée et investie par un cabinet propre à la fondation : « Cascade Investment LLC ». Et puisqu'il s'agit d'une fondation « caritative », ce cabinet n'est pas tenu de divulguer ce que sont ses activités !
Résultat : 5% des fonds va à des causes « humanitaires » et le reste, les 95 %, ils vont où ? Devinez ? Dans les industries pétrochimiques et pharmaceutiques. Autrement dit et pour faire simple les pesticides et les vaccins. Une part conséquente de ces fonds « caritatifs » est aussi utilisé pour la propagande au sujet des belles actions présumées de la Fondation. Ben voyons, la pube grassement mais judicieusement délivrée vous met les canards-laquais dans la poche ! Voilà qui explique la dégoulinante obséquisité des commentateurs télé et radio, bavant devant la « générosité » de Zuckerberg. Bourrage de crâne révoltant, surtout sur des antennes publiques.
La Fondation Gates, appuyée par les États-Unis, s’est opposée à une politique nutritionnelle contraignante proposée par l’ONU en vue de réduire les sucres, le sel et les matières grasses saturées dans les aliments préparés. Or la Fondation Gates possède 10 % des actions de Coca-Cola, premier responsable de l'épidémie d'obésité mondiale ! La même fondation en collaboration avec la Fondation Rockefeller promeut les semences OGM dans les pays africains auxquels elle accorde une aide agricole alors qu’elle a investi 23 millions de dollars dans l’achat de 500 000 actions Monsanto en 2010 !

Lire (agoravox)

21/11/15

Un dangereux terroriste armé d'une trompette, Ibrahim Maalouf, retenu par la police puis inquiété par les douaniers.

 

On l'a fait ! Les policiers bien renseignés sur l'artiste, mondialement connu sauf d'eux, ont réussi la bourde de l'année. Comme ça ne suffisait pas, les douaniers en ont remis une couche. Allez vite lire l'article, il y a 2 vidéos vraiment sympas.

Lire (leparisien)

13/11/15

L'écologie selon Maud Fontenoy. L'inversion des rôles.

 

Que nos lecteurs sarkozistes nous excusent mais c'est trop fort :

"les agriculteurs c'est les premiers écologistes ... mais ils veulent pas cette surtransposition des normes qui fait qu'ils sont asphyxiés de réglementations ... le mec on lui demande de mettre un masque, des gants, des machins, une cagoule, de respecter tel truc et au final il rentre plus dans son tracteur!
Il y a juste des trucs un peu incohérents et c'est ça qu'il faut changer ..."

C'est donc la réglementation qui asphyxie et non pas les pesticides ... cette femme est dangereuse, elle possède toutes les qualités pour devenir ministre dans un gouvernement berlusconien.

Lire (lejdd)

13/11/15

Prix Pinocchio : participez au vote.

 

Cette rubrique a été initiée dès le départ par l'esprit du prix Pinocchio : démonter le discours de ceux qui disent blanc et font noir.

Comme chaque année, le Prix Pinocchio "récompense" les organismes et entreprises qui tiennent de grands discours, humanistes, écolos, généreux et qui font exactement le contraire : démolissent, polluent, exploitent, rasent, pillent à seul but de gagner de l'argent.

Lire (prixpinocchio)

09/11/15

EDF et le greenwashing : des centrales nucléaires écologiques !

 

A l'approche de la COP21, de nombreuses entreprises se targuent de vendre plus vert que vert. Mais financer la conférence Paris Climat 2015 ne donne pas tous les droits. Deux publicités d'EDF parues dans le journal les Echos sont révélatrices de ce greenwashing. Pour ces dernières, France Nature Environnement a saisi le jury de déontologie publicitaire.
En quoi EDF fait du greenwashing ?
Le message fort de la campagne de l'électricien français ? « EDF, partenaire officiel d'un monde bas carbone. ». Sur la première publicité en cause, on peut lire en plus petit, sur fond de barrage hydraulique, « Cette année, la Conférence de Paris sur le Climat 21 se donne pour objectif de limiter à 2°C le réchauffement de la planète. C'est l'objectif 2°….» Sur la seconde, « Tous mobilisés pour l'objectif 2° » avec en toile de fond, un champ d'éoliennes.

Et qu'y a-t-il dans les cartons d'EDF ? 35 à 40 nouvelles centrales nucléaires EPR.

Lire (lexpress)

01/11/15

La nature est dangereuse.

 

On aurait pu mettre en page vidéo, mais c'est trop fort. Ca se passe dans une émission de télé où Pierre Rabhi est assailli par une journaliste bonne pour l'asile ! Surtout, écoutez la réponse de Pierre. (5 mn)

20/08/15

Faites mousser vos économies ... (petite blague reçue par mail de DH)

 

Il ne faut surtout pas être banquier pour comprendre ce qui suit !
Investir:
Faites mousser vos profits...
Si, à l'ouverture d'Eurotunnel, tu avais pris 1000 Euros d'actions,
Aujourd'hui, tu aurais encore 27 Euros ..
Si tu avais acheté pour 1000 Euros d'actions Vivendi, tu n’aurais plus que 70 Euros.
Si tu avais acheté pour 1000 Euros d'actions Fortis, il te resterait aujourd'hui 159 Euros.
Si, l'an passé, tu avais acheté pour 1000 Euros d'actions Alcatel, il te resterait aujourd'hui 170 Euros.

Par contre :
Si l'an passé tu avais acheté pour 1000 Euros de caisses de bière d'ALSACE, tu aurais tout bu, tu aurais fait travailler des gens de ta Région et aujourd'hui, il te resterait 280 Euros de consigne...
Soit le plus haut rendement !!! vive le PEL (Plan Épargne Liquide)
Il ne te reste qu’à étaler ton bien au soleil ...

23/07/15

Des "emplois d'avenir" pour tuer les loups.

 

Préambule : avant le loup, parlons du renard. Il mange des poules, on fait donc des battues pour l'éliminer. Mais comme la bestiole consomme aussi en moyenne 6 000 rongeurs par an, les cultures sont pénalisées et les stocks aussi, sauf à répandre des poisons un peu partout.

Alors qu'il suffit de rentrer les poules le soir ainsi que quelques autres précautions que savaient prendre nos grands parents.

Et maintenant le loup : il aime le mouton surtout quand celui-ci est quasiment sans surveillance, rentabilité "moderne" oblige. On refait la même connerie que pour le renard mais à coup de fusil et on va embaucher des jeunes pour sans emploi pour ce faire (pas aux frais du commerce de moutons, bien sûr).

Voila l'œuvre du ministère de l'écologie.

Lire (lexpress)

15/07/15

Quand les chômeurs vous aident à payer moins cher pour vous déplacer !

 

Attention, il ne s'agit pas ici de dénigrer les chômeurs ou les chauffeurs de taxis. Mais voici un petit exercice mathématico-économique qui nous montre le cloisonnement de la pensée et des institutions, ce qui empêche de trouver des solutions.

Nous ne pensons pas vraiment que l'idée ci dessous soit applicable telle quelle (*), elle montre l'absurdité du monde qu'on vit. C'est déjà beaucoup.

 

Trois ressources dont dispose la France :
- Travail : 3,5 à 5,5 millions de chômeurs (coûtant 43 Milliards d’€ par an)
- 35 millions de voitures privées stationnées 23H sur 24 (et qui coûtent 3300€ par an à leur propriétaire)
- Appli SmartPhone de géolocalisation et d’optimisation en direct des trajets pour permettre le poly-voiturage (plusieurs passagers).

Il est possible de mettre en synergie ces trois ressources. L’état, au lieu de verser des indemnités chômage peut créer des emplois de chauffeurs payés grâce au transfert de ces indemnités. 42 milliards d'€ correspondent à 6 milliards d'heures payées 7€ et à 240 Milliards de kilomètres à 40 km/h, soit 480 milliards de kilomètres-passagers si moyenne de deux passagers à bord. La demande intérieure en mobilité en France est de 880 Milliards de km-passagers, assurée à 82% par les voitures.
Voyager avec la SNCF coûte 20 c€ (tarif client) + 15 c€ (subvention SNCF+RFF) = 35 c€/km. Avec les UberPOP, c’était 100 c€/km (dont 20% de commission Uber), et, présents dans seulement quelques villes, ils avaient néanmoins suscité un énorme engouement avec 400.000 clients.

Si le tarif de base avec Job-ça-roule tombe à 40 c€/km, soit 2€ pour une course de 5 km, le prix d'un ticket de bus, on peut s’attendre à un véritable rush. Tout euro économisé par les Françaises et les Français en mobilité pourra être dépensé ailleurs dans l'économie (restaurant, vêtements etc.), ce qui sera positif pour l'économie.

Lire (objectifterre)

(*) Nous n'y croyons pas car voiture + pétrole n'est pas l'avenir. Entre autres.

11/07/15

Match entres ministres des finances.

 

On a reçu ça, et on ne résiste pas :

08/07/15

Sénat et abeilles : "L'impératif environnemental ne doit pas conduire à faire la guerre à l'activité économique".

(on sent que plus la COP21 approche, plus cette page va se remplir !)

 

Chère amie, cher ami,
C'est une mobilisation d'une ampleur sans précédent que nous avons lancée il y a un peu plus d'une semaine pour convaincre les sénateurs d'adopter l'amendement #StopNeonics : plus de 120 000 personnes, en France, ont envoyé un message direct aux sénateurs de leur département, et des milliers de citoyens d'autres pays européens ont envoyé des messages de soutien à cette action salvatrice pour les abeilles et l'environnement.

Du Nord à l'Isère, de la Moselle aux Pyrénées-Atlantiques, et jusqu'en Guadeloupe, la mobilisation a été exceptionnelle : un grand merci à tous ceux qui ont déjà participé !
Si vous n'avez pas encore envoyé votre message aux sénateurs de votre département, il est encore temps de rejoindre le mouvement : cliquez ici.

Car la bataille fait rage au Sénat, et il devient urgent de muscler notre action.
Le 24 juin dernier, les sénateurs de la commission des Affaires économiques sont montés au créneau pour torpiller l'amendement interdisant les néonicotinoïdes tueurs d'abeilles au 1er janvier 2016.
D'après ce groupe influent chez les Parlementaires, "L'impératif environnemental ne doit pas conduire à faire la guerre à l'activité économique". Autrement dit : "Quelles que soient les conséquences des néonicotinoïdes pour les abeilles et l'environnement, ne mettez pas de bâtons dans les roues des agrochimistes !".

Ils osent nous sortir ce genre d'arguments, alors que l'INRA (l'Institut National de la Recherche Agronomique) estime aujourd'hui à 153 milliards d'euros par an l'action indispensable des pollinisateurs pour les rendements et la qualité des récoltes des agriculteurs !
On croirait entendre les porte-paroles de l'industrie agrochimique eux-mêmes défendre leur business, en évitant soigneusement de parler des centaines de millions d'euros d'aides et de subventions injectés chaque année dans le système agricole pour le maintenir à flot, et leur permettre d'écouler leurs poisons…
On ferait mieux de donner ces aides aux agriculteurs pour financer le passage à des systèmes tout aussi productifs, mais respectueux de leur santé, et bénéfiques pour l'environnement et les pollinisateurs dont dépendent leurs récoltes !

Mais pas du tout ! Non seulement les sénateurs de la Commission des Affaires Economiques rejettent tout net l'interdiction des néonicotinoïdes, mais en plus ils ferment la porte aux tentatives d'agriculture responsable prévues dans ce projet de loi : aide au financement de projets locaux d'agriculture durable, "zones prioritaires de biodiversité" à protéger absolument…
... ou les zones agricoles "propres" sans néonicotinoïdes proposées par la Ministre de l'écologie.
Toutes ces initiatives essentielles pour promouvoir une agriculture moins dépendante des pesticides sont rejetées par ces sénateurs, sous des prétextes économiques qui rappellent dangereusement le discours des grandes firmes de l'agrochimie…
Ne laissons pas les lobbies de l'agro-industrie avoir le dernier mot !

La semaine prochaine, le texte sera examiné par la Commission du Développement Durable du Sénat. Nous devons mettre une pression exemplaire sur l'ensemble des sénateurs pour s'assurer qu'ils ne cèdent pas à la pression de l'industrie agrochimique qui les pousse à abandonner l'amendement #StopNeonics, mais qu'au contraire ils votent cet amendement et interdisent pour de bon les pesticides tueurs d'abeilles sur le sol français.
Notre atout majeur dans ce bras de fer avec l'agrochimie, c'est que suite aux messages qu'ils ont reçus des habitants de leur département, plusieurs sénateurs courageux se sont engagés auprès de Pollinis à mener le combat dans l'hémicycle pour que leurs collègues adoptent l'amendement interdisant les pesticides néoniconitonoïdes.
Mais ils ne peuvent pas mener ce combat seuls : ils ont besoin de l'aide des citoyens pour faire face aux lobbies de l'industrie agrochimique et aux sénateurs qui leur sont favorables, et recueillir le vote d'un maximum de sénateurs.
 

Lire (pollinis)

08/07/15

Les patrons et le climat : « Les activistes, c’est nous ! »

 

C'est le slogan des patrons avant la COP 21, ce qui donne une idée du sabordage qui se prépare : tout va se réduire à des questions d'argent. C'est filmé d'avance.

Déjà que l'entrée du colloque était verrouillée par un rang de policiers puis un rang de vigiles.

Pour ne pas être inaudibles lors des négociations de la COP21 en décembre, ces patrons ont pris les devants, se donnant le beau rôle en demandant aux Etats de bien faire, et en annonçant qu’eux-mêmes, dans leurs entreprises, montrent déjà l’exemple. Même s’ils sont les pollueurs principaux de la planète, producteurs majeurs des gaz à effet de serre. ...

Lire (reporterre)

En complément :

Pollutions, dividendes, grands barrages, lobbying : GDF-Suez change de nom mais ses mauvaises pratiques demeurent.

Lire (basta)

17/06/15

Je suis cycliste et je pollue plus qu'une Ferrari. Selon Auto Plus, bien sûr.

 

Facile : vous prenez un français moyen, vous calculez ce qu'il mange, donc l'énergie qu'il dépense pour faire du vélo. Et la conclusion tombe, c'est vrai.

Sauf que, parce qu'il y a un hic de taille et même plusieurs !

- La Ferrari est conduite par un mort (il ne mange jamais, puisqu'on ne prend que le CO2 de la bagnole). Et pour faire du vélo tranquillos, on ne mange pas beaucoup plus qu'un conducteur (c'est la voiture qui est sportive, pas le guignol* au volant).

- L'énergie grise, vous connaissez ? on ne la voit pas mais c'est celle utilisée pour construire le vélo et la bagnole de 600 cv. Bon, même un vélo à 2 ou 3000€ (il y en a) ça n'engloutit pas des tonnes de métaux, plastique, cuir, caoutchouc, électricité et centaines d'heures de bureau d'étude et d'usine !

Lire (mrmondialisation)

Nous ne dirons donc pas "à bon entendeur salut" à des c... à la vue basse très souvent doublée d'une surdité aigüe.

 

Question subsidiaire : avez vous remarqué que votre T° est de 37° C ? Cela veut dire que même en faisant la sieste vous dépensez de l'énergie pour garder cette température. Environ 250W pendant la sieste, environ 300 à 350 W en vélo.

* Le comble, pour ceux qui font du sport, j'en ai déjà vu arriver en salle de gym avec leurs gros engins, et pour courir sur un tapis roulant !

15/06/15

Les 500 plus grands investisseurs et le climat. Carton rouge pour la moitié d'entre eux.

 

Julian Poulter, créateur de l’Asset Owner Disclosure Project, est à Paris cette semaine pour la Climate week. Il vient défendre son indice "Global Climate 500", un classement des 500 plus grandes institutions financières mondiales sur l’intégration des conséquences économiques et financières de changement climatique dans leur gestion.
Ces fonds de pensions, assureurs, etc. pèsent ensemble 40 000 milliards de dollars. Pour Julian Poulter, ils détiennent une clef essentielle dans la lutte contre le changement climatique (notre avis : bof !).
Seule une quinzaine d’acteurs (fonds de pensions américain, norvégien, britannique ou néerlandais et un assureur, Aviva) obtiennent la meilleure note, un AAA. Près de la moitié des 500 institutions financières ne reçoivent qu’un carton rouge, signe de leur indifférence au sujet.

Reste donc 235 investisseurs. Sont-ils menteurs, roués et matois, en cours de mutation, partisans du greenwashing, ... ? Difficile à dire.

Lire (novethic)

10/06/15

Notes de taxi, frais d'avion. 2 poids 2mesures.

 

On avait eu les notes de taxi de la présidente de l'INA. Puis coup sur coup (sur coût ?), les frais de jet privé de Mr Sarkozy pour faire un meeting à 175 km (3200€) et le voyage (jet gouvernemental) du 1er ministre pour voir un match de foot à Berlin (20 000€), avec le prétexte de discuter avec le président de l'UEFA qu'il pouvait voir à Paris de toute façon.

Lire (arretsurimage)

Il y a là un petit monde au sommet de l'état et des institutions qui a pété les plombs aux frais des contribuables ou des adhérents (de l'ump pour Mr S) et qui s' étonne ou s'insurge quand il y a protestation. Nous nous étonnons qu'ils aient encore une seule voix aux élections.

05/06/15

Réduisez votre conso d'énergie, mais l'amende vous guette !

Pas banal mais réglementaire !

« Cela va à l'encontre du bon sens et des efforts que nous faisons. » Sylvain Tanguy, le maire PS du Plessis-Pâté (Essonne), est incrédule face à la facture salée que GDF Suez lui a adressée.

 

Pour l'école Léon-Blum fraîchement rénovée, GDF Suez a facturé à la ville 5 985 € de gaz, dont 4 824 € de pénalité. Une sanction pour n'avoir pas... suffisamment consommé en 2014 !
« Ils nous ont dit que dans le contrat que nous avions signé en 1992, il y a vingt-trois ans, nous nous étions engagés à consommer 334 500 kWh par an. Grâce à la nouvelle isolation de l'école, nous n'avons eu besoin que de 89 856 kWh, reprend l'élu de cette commune de 4 000 habitants particulièrement active en matière de développement durable.

Lire (leparisien)

26/05/15

Si Rémi Fraisse n’avait pas manifesté, il ne serait pas mort : la nouvelle logique de la répression étatique.

 

La dégradation continue de l’esprit démocratique se poursuit avec un cynisme ahurissant. Après l’émoi qu’avait causé l’homicide d’un manifestant écologiste, Rémi Fraisse, en octobre 2014, par une grenade lancée par un gendarme, une commission d’enquête parlementaire a été créée en décembre. Son titre : « Commission d’enquête sur les missions et modalités du maintien de l’ordre républicain dans un contexte de respect des libertés publiques et du droit de manifestation ». La motivation en était de comprendre comment les forces de l’ordre avaient pu tuer un manifestant et comment changer les modalités de leur action pour éviter de tels drames - que complète, hélas, le nombre croissant de manifestants blessés gravement par les projectiles policiers.

Ce rapport a été présenté le 21 mai (il ne sera publié que dans quelques jours sur le site de l’Assemblée nationale). Mais que dit-il ? Par un stupéfiant retournement de raisonnement, les députés qui l’ont adopté ont ciblé essentiellement les manifestants. Et leur principale proposition est de créer une interdiction de manifester pour les personnes signalées par les services de renseignement comme « individus connus en tant que casseurs violents ».

Lire (reporterre)

 

Voici donc la nouvelle définition de la démocratie : si vous n'êtes pas contents, restez chez vous des fois qu'un gendarme vous assassine par mégarde, bêtise ou force brute, tout le monde sait que ces gens là (les gendarmes) sont incontrôlables et qu'on y peut rien.

26/05/15

L'obésité automobile.

 

L'automobile est comme un standard incontournable . Or, nous sommes une société obèse d'automobile, en surpoids dramatique sur ses moyens de transport, avec les conséquences bien connues sur le bien-être collectif. Batailler pour la voiture électrique est déjà dépassé . Il est contreproductif de se déplacer seul dans un objet de 1300 Kg (plus encore avec une voiture électrique), qui occupe un espace de 30 m² (à 20 km/h avec distances de sécurité) . Tant qu'on ne mobilisera pas les énergies autour de la question du juste nécessaire, on ne pourra que se plaindre de nos villes enfumées et envahies . Le vélo n'est qu'un objectif atteignable pour certains et dans certaines circonstances . Entre vélo et auto, il est temps de réinventer, et de savoir se contenter, de vélos électriques, de mobs électriques, de tricycles ...etc ... bref, d'autres moyens dont le développement automobile a rogné les ailes. Ségolène Royal est dans un politiquement correct à très très courte vue quand elle propose de subventionner la voiture électrique . C'est désolant .

Lire (votreenergiepourlafrance),

... du ministère de l'écologie !!!

30/03/15

Buvez du Round Up, ce n'est pas dangereux.

 

C'est ce que nous propose le Dr Moore. Nous avons oublié de préciser qu'il fait partie de la boutique Monsanto, mais il a refusé lui-même d'en boire. Pas CQFD.

Lire (mrmondialisation)

21/02/15

"Less is more : oubliez le superficiel, ne gardez que le naturel".

 

Devinez ce qu'est le naturel ! Eh oui, le naturel, c'est un déodorant (peu importe la marque, ça passe à la télé), ce qui laisse supposer que le superficiel c'est :

- pouvoir finir le mois

- avoir un logement

- manger correctement, et boire aussi (il y a des pays où ce n'est pas évident)

- pouvoir se vêtir, aller à l'école, etc.

07/02/15

Un chef d'œuvre de la Commission Européenne pour nous tirer de la m....

 

On vous le livre tel-quel même si nous ne partageons pas les tous les commentaires.

Après 3 ans de travail acharné la commission Européenne a enfin réussi une grosse standardisation !!! Je suis soulagé !.....
Enfin la décision est prise !.... Je suis heureux !
 Félicitations à l'équipe qui vient de réussir cette étude et déposer ce rapport majeur pour la communauté européenne !……
Tout le monde l'attendait : le parlement européen a enfin adopté la norme....
Beaucoup plus important que l’uniformisation de l’impôt sur les sociétés !
Ouf, ils y sont arrivés ! Ne riez pas !

Et vous qui vous demandiez à quoi servait la Commission européenne !
Le dernier projet de la Commission :  Normaliser la contenance des cuves de WC dans l'Union.
 
Après 3 ans de recherches (on n'invente rien), la Commission a trouvé "La Solution" et elle vient de l'exposer dans un rapport de 122 pages :
 Ce sera 5 litres pour l'évacuation dans les toilettes et 1 litre pour les urinoirs (on pense bien sûr à "la grosse/petite COMMISSION").
"122 pages pour ça ?". On découvre ainsi que les Français sont les Européens qui partagent le plus leurs toilettes 0,65 WC/hab), alors qu'Allemands et Espagnols sont les plus perso à cet égard (0,94 et 1,04). Fascinant. ! ! ! !
 
On croit rêver en songeant que des gens payés plus de 10.000 EUR nets par mois (avec notre argent) s'occupent plus de ces problèmes de toilette que du chômage en Europe...
 Ce sont les mêmes qui se réunissent pour définir le calibre des bananes, décider que les moins de 18 ans ne devront plus effectuer des travaux sur escabeau de 3 marches (adieu le ramassage des fruits pour se faire un peu d’argent) etc... ...
Savoir que des personnes sont payées (très grassement !) pour ça, ne vous énerve pas un peu ?
 Et après ça ne nous étonnons pas que nous soyons de plus en plus dans la M........... !!
Et tout ceci est véridique ......

16/12/14

Nouvelle Ecologie, une nouvelle formation écologiste bien française (et rien d'autre).

 

Tous les partis politiques sont aux abois : rien dans leurs programmes (et surtout dans leur vision du monde) ne donne la recette pour s'adapter aux changements (climatiques mais aussi sur la fin des ressources, les pollutions diverses, omniprésentes et de plus en plus préoccupantes, ...). Ils ne savent parler que de gros sous et plutôt assez mal.

 

Alors on improvise (voir aussi ci dessous, daté du 13/12) et le Front National vient de sacrifier à la mode.

 Un collectif dédié, baptisé « Nouvelle écologie », a été lancé mercredi, lors d’une présentation à Paris. « Il ne faut pas créer un nouveau totalitarisme, il faut sortir de l’écologie punitive », clame, en guise de définition, le président du collectif.

Jusque là, ça va.

Puis : Le secrétaire général, Eric Richermoz, étudiant de 22 ans en école de commerce à l’IESEG de Lille, précise qu’il défend une « écologie du pragmatisme et du bon sens ».

Un commercial pour vendre l'écologie ? Ca sent déjà le cramé ! "Pragmatisme" ok, mais le bon sens n'a rien à voir avec l'écologie : le bon sens POUR QUI et POUR QUOI ? Ils ne vous le diront pas.

Le bon sens n'a rien à voir avec la complexité du vivant.

Le bon sens ne donne que des conclusions sur le passé, ce n'est qu'un outil pour éviter les erreurs évitables, rien d'autre (mais ce n'est pas rien) et surtout pas pour prévoir ce qui change. Nous encourageons E Richemoz à (re)plonger le nez dans son cours d'épistémologie, s'il sait ce que c'est.

Et le bouquet : « Quand on est patriote, on est écologiste. Et inversement : quand on est mondialiste, on ne peut pas être écologiste », résume Marine Le Pen.

Pour quelles raisons ? On ne le saura sans doute jamais.

Lire (zonebourse)

 

Vu nos commentaires, vous comprenez que l'écologisme, ça ne s'improvise pas. Ca se construit, s'argumente, et surtout : c'est un état d'esprit incompatible avec les idées formatées et fermées.

13/12/14

Comment le 1er ministre allie économie et écologie. Hilarant si ce n'était vrai.

 

Manuel Valls a posé jeudi la première pierre du complexe Villages Nature, futur parc touristique dédié à la nature à l'est de Paris, porté par Eurodisney en partenariat avec Pierre&Vacances-Centerparcs.

Ce "chantier vert" permettra d'allier "économie et écologie", a déclaré le Premier ministre.

Lire (zonebourse)

 

Et ben voila, maintenant on sait tout : l'écologie c'est Dysneyland dans un bocal où on "devrait proposer aux touristes un millier de cottages et un "aqualagon" où se baigner en toutes saisons".

Mieux : "Il n'est pas acceptable que des projets soient pris en otage", a dit Manuel Valls, qui a défendu le projet de village de vacances Centerparcs de Roybon (Isère), qui a donné lieu à des manifestations d'opposants près du chantier de construction et à Grenoble.

 

Conclusion : l'écologie officielle c'est faire des petits paradis fermés réservés à quelques uns (les bétonneurs, fabricants de pesticides, vendeurs de cochonneries, pollueurs en tout genre, gardiens du CAC 40 et ses banques, ...) et advienne que pourra pour tous les autres. Les responsables (qui ne se sentent pas coupables ?) se mettent à l'abri.

16/11/14

NDDL (ex-futur aéroport de Nantes), les bétonneurs manifestent.

Attention danger ! Les bétonneurs manifestent à Nantes, en insultant les écolos, pour demander, au nom de l'emplois, le commencement des travaux à NDDL. Je dis danger car quand les lobbies font entendre leur voix le gouvernement cède ... fermement. Au nom de l'emploi tout est bon ... la fin justifie les moyens ... même les plus dégueux.

On veut du béton ! On veut du béton ! C'est le slogan commun de patrons (qui veulent faire du fric) et de salariés (qui veulent du travail, difficile et pas trop bien payé). Cherchez l'erreur. Si encore cela amenait des avantages au pays Nantais, on pourrait comprendre. Même pas, "au ras des pâquerettes" dirait n'importe quel écolo.

Lire (ouestfrance)

06/11/14 La faim tue plus qu' Ébola mais l'Occident s'en fout parce que cela ne peut pas tuer les riches ...
03/11/14 Pourquoi coupe-t-on les arbres ?

28/10/14

La voiture électrique sous son vrai jour.

 

Pour ceux qui nous dirons que l'article est politique, forcément mais d'une législature à l'autre, rien n'a changé (et si on regarde les résultats du 2ème tour de la présidentielle 2012, 100% des votants devraient être contre cet article, ce dont nous doutons fort) :

Rappelez-vous 2007 et les centaines de millions d’euros donnés par Sarkozy aux constructeurs pour développer la voiture électrique. Sept ans plus tard, la voiture électrique est toujours au point mort, il s’en vend toujours aussi peu, voire même de moins en moins.
Aux dernières nouvelles, la voiture électrique représente moins de 1% du marché de la voiture neuve (0,63% selon le Figaro). Et pourtant, ce n’est pas faute d’avoir massivement subventionné la filière à l’aide de fonds publics. C’est bien simple, les sommes en jeu sont tellement importantes, diverses et variées qu’il est tout simplement impossible de savoir exactement quelle est la part de l’argent public mis dans la voiture électrique.

Par ailleurs, on parle désormais de subventionner à hauteur de 10.000 euro chaque voiture électrique. L’escalade est tellement importante que l’on ne se rend même plus compte des sommes en jeu. 10.000 euros, c’est à peu de chose près le prix d’une petite voiture neuve normale…

Lire (carfree)

 

Conclusion, on va encore subventionner des gens qui n'en ont pas besoin et justifier encore plus la nécessité de centrales nucléaires.

27/10/14

La retraite à 67 ans ou plus?

20/10/14

Brut de décoffrage, reçu d'un adhérent EELV :

 

Ce sont  les dirigeants du PS faisant leur cour aux écolos en vue des élections et venant leur dire : " Vous savez pour la transition nous avons deux nouvelles très importantes, mais pour dire vrai et être francs avec vous en toute sincérité il y a une bonne nouvelle et une mauvaise... Allez on commence par la mauvaise.

Fessenheim c'est pas du tout évident pour avant 2017 car avant 2017 c'est 2016 et 2016 ça commence dans quinze mois  nous sommes mal barrés ,ça va pas être possible et puis EDF ils sont pas chauds. Donc on oublie.

La bonne nouvelle c'est qu'en 2020 les vaisselles jetables en plastique seront éradiquées à 100% ce qui in fine est une grande avancée car les 75% du nucléaire moins les 100% cela générera une baisse significative (100% moins 75%) résultat 25% transition accomplie nous avons tenu le cap : mission accomplie, promesse tenue." Que dire ? Que répondre ?

20/10/14

Comment on a interdit aux enfants de marcher.

 

Les – trop rares – études consacrées au sujet confirment que les enfants marchent de moins en moins. Une enquête [PDF], menée en Languedoc-Roussillon en 2008 et publiée par le Commissariat général au développement durable (CGDD), estimait que « 70% de tous les déplacements des enfants de 6 à 14 ans sont effectués en voiture ».

Lire (rue89)

22/09/14

Le bénévolat peut sauver les entreprises françaises.

 

Ces paroles sont d'Yvan Gattaz, président du Medef, et nous les partageons entièrement.

Mr Gattaz est le patron de Radiall (et j'ai eu l'occasion de fréquenter l'entreprise de Voreppe il y a une dizaine d'années, je pourrais vous en raconter quelques histoires). Son salaire fixe a augmenté de 2,9% mais sa part variable de 610% alors que le chiffre d'affaire à augmenté de 6,8%. Le tout passant de 329 000 à 426 000 € brut par an. Soit 29,4% d'augmentation + 5700 € de voiture de fonction.

Nous sommes donc heureux (pour le personnel et leur avenir) de savoir qu'il sera dorénavant bénévole (on luit fait cadeau de la voiture).

Lire (Lemonde)

 

J'ai dit une connerie ? Il semblerait :

D’après Pierre Gattaz, le Code du travail freinerait les investissements et n’intègrerait pas les « aspirations participatives » des salariés voire des chômeurs. « Beaucoup de sans-emploi attachent plus d'importance à la nécessité d'acquérir de l'expérience qu'à celle de percevoir un salaire », professe-t-il.
En outre, le président du MEDEF s’attriste de constater « qu’on ne peut toujours pas travailler bénévolement lorsque la situation économique l’exige ». D’après lui, de nombreux chefs d’entreprise n’osent pas franchir le pas « de peur d’être taxés d’esclavagistes ».

Lire (limmunite)

09/09/14

Le chasseur de chômeurs cumule 4 Equivalents Temps Plein.

 

Ben voila, c'est dit. Il s'agit du ministre du travail.

Suggestion : qu'il aille voir tous ses potes et adversaires en même situation, ils décideront de ne plus travailler 28h par jour et cela fera quelques milliers de chômeurs en moins. Seul un romancier nous avait parlé de la 25ème heure (Virgil Georgiu), personne n'avait osé aller plus loin avant nos super-bosseurs.

Lire (politique.net)

08/09/14

L'eau qui se dépollue. Comment détourner le mot "écologie". Petit florilège.

 

A Rampillon en Seine-et-Marne, un projet pilote de dépollution des eaux agricoles est en cours d'expérimentation. Freddy Rey, directeur de recherche en ingéniérie écologique à l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (Irstea, ex-Cemagref), explique tout l'intérêt de ce site expérimental : celui-ci est destiné à dépolluer les eaux des champs de betterave et de blé qui s'écoulent dans la nappe de Champigny alimentant en eau potable plus d'un million de Franciliens. Julien Tournebize, ingénieur-chercheur à l'Irstea, décrit le rôle des plantes et des micro-organismes dans ce lagunage naturel.

Lire (universsciences, vidéo 5mn)

 

Ça, c'est le blablabla. En réalité, seule 50% de la pollution est filtrée, mais surtout, on ne s'attaque pas à la cause : les pesticides des cultures industrielles. Le producteur pollue et le citoyen paye la note, mais oui, ce n'est pas fait aux frais des épandeurs de saloperies, ce serait trop beau.

En France, on veut faire un barrage au Testet (Tarn) pour 1) irriguer, 2) soutenir l'étiage, ce dernier point étant faux car c'est en période de sécheresse qu'il faut irriguer les maïs (et toujours plus de maïs, c'est bien subventionné) au lieu d'adopter des cultures adaptées. En fait, le 2) est surtout destiné à diluer les pollutions s'il reste de l'eau.

Et sur la côte bretonne, de sinistre mémoire, le mot "écologie" est employé pour nettoyer les plages au tractopelle, surtout pas pour diminuer les épandages de lisier.

02/09/14

Des radars pour excès de vitesse en vélo, c'est fait. Le ridicule tue plus que la vitesse du vélo.

 

Les cons, ils l’ont vraiment fait… installer des radars pédagogiques pour les vélos.
Cela se passe à Lyon, où apparemment la vitesse des vélos devient un véritable problème.
Déjà en 2010, un cycliste en vélomobile s’était fait verbaliser à 20 km/h dans le parc de la Tête d’Or de Lyon, désert à 8h15 du matin. En on parle ici de « délit de grande vitesse » car le vélomobile en question s’était fait courser par « deux voitures de la police municipale et une de la police nationale ». Rien que ça!
Pas sûr qu’il y ait autant de voitures de police pour un braquage en centre-ville de Lyon l’après-midi…

En fait à Lyon, les élus aiment bien s’afficher avec des vélos, surtout lors des campagnes municipales. Une fois élus, ils envoient les voitures de police pour courser les vélomobiles…
C’est quand même assez incroyable, les excès de vitesse des bagnoles sont récurrents, avec des risques autrement plus importants pour la vie humaine, mais on cherche à verbaliser des vélos.

Lire (carfree)

14/08/14

Twitter : 8,5% des comptes actifs sont des robots. Vive les réseaux sociaux.

 

Ah, les réseaux sociaux ! On communique, on communique sur Twitter. Mais ce sont des machines automatiques qui vous abreuvent de nouvelles : les matchs de foot, le prêt à penser, ce qu'il faut acheter, .... pour les moins insidieux des twitts.

Soit cela vous plaît, mais il y a peu de chances que vous veniez sur ce site, soit faites vite le ménage.

Lire (latribune)

09/08/14

Si on repassait en francs ? Voici quelques surprises, mais pas de problème si votre salaire a été multiplié par 1,87 (baguette) ou 23 (tomates).

 

  Si on repassait en Francs, juste pour rigoler
      2014   2002
Tomates, 2,50€ le kg = 16,40 FF   0,70 FF
Essence, 1,58€ le litre = 10,36 FF   5,50 FF
Cigarettes, 6,70€ le paquet = 43,95 FF   10,00  FF
Baguette, 1,00€  = 6,56 FF   3,50 FF
Ciné, 7,50€ la place = 49,20 FF   20,00 FF
Ticket de RER, 4,50€ = 29,52 FF   6,00 FF
Le café, 1,50€ = 9,84 FF   2,50 FF
Le litre de lait, 1,05€ = 6,89 FF   2,50 FF
Bière pression, 2,50€ = 16,40 FF   3,50 FF
Ail, 4,95€ le kg = 32,47 FF   4,00 FF

 

01/08/14

Tous les visiteurs de ce site sont des malades mentaux.

 

Créativité et non-conformisme désormais une maladie mentale. Qu’arrive-t-il à une société lorsque "penser à l’extérieur du cadre établi" ou être (avec raison) enragé contre votre gouvernement – allant visiblement dans la mauvaise direction – devient une raison pour être médicamenté et « rééduqué »?

 

L’Union Soviétique utilisait de nouvelles maladies mentales pour les répressions politiques.
Maintenant, nous devons remercier les polices de la pensée étatsuniennes, l’American Psychiatric Association, pour les derniers ajouts au DSM-IV (Manuel de diagnostic et statistiques des troubles mentaux) qui mettent en place des diagnostics arbitraires pour n’importe quel « dissident ».
Listé comme une nouvelle maladie mentale : une créativité et un cynisme au-dessus de la moyenne. Le manuel identifie cette maladie mentale comme « ODD », « désordre oppositionnel défiant » [Ndt : « oppositional defiant disorder]
Défini comme « un comportement soutenu d’hostilité et de désobéissance », les symptômes incluent la remise en question de l’autorité, la négativité, la défiance, l’argumentaire et le fait d’être aisément irrité.

Lire (kaim)

 

Pour notre part, on vous dit : continuez, c'est une bonne maladie de vouloir mettre au moins un pied en dehors du foutoir ambiant.

29/07/14

On a construit des restos à 2000 m d'altitude et plus, maintenant il faut emmener les clients !

 

Montagne ? Moto neige : les restaurants d'altitude pourraient acheminer leurs clients après la fermeture des pistes. Ben voyons.

Il nous semblait qu'il fallait économiser l'énergie. Il est vrai que si 99% de citoyens font des efforts, le gaspillage éhonté des autres ne pèse pas grand chose ?

Lire (kaim)

 

01/07/14

"Assurez vous contre les fuites d'eau", il faudrait dire "contre les fuites de votre portefeuille". La CLCV porte plainte.

 

L’assurance « fuite d’eau » permet à un consommateur de se faire indemniser en cas de surconsommation liée à une fuite d’eau et de voir prises en charge les réparations sur sa plomberie. Mais CLCV estime que les contrats d’assurance commercialisés par les fournisseurs d’eau et les courtiers visés couvrent en réalité « un risque faible ou déjà couvert par une assurance obligatoire » (multirisques habitation, etc...), qu’ils comprennent « des exclusions nombreuses » et qu’il n’y a donc qu’un « intérêt tout à fait relatif » pour les clients à souscrire de tels contrats.

Lire (lesechos)

24/06/14

Chez Coca Cola, on écrit "grenade-myrtille" et il faut lire "pomme-raisin".

 

La Cour suprême des Etats-Unis a condamné Coca-Cola, la firme américaine de boissons, pour publicité mensongère. La Cour a jugé qu’il y a tromperie du consommateur, car la marque Minute Maid, de jus de grenade, ne contient que très peu de ce fruit.

En effet, une plainte a été déposée par une entreprise produisant le jus de grenade. Le concurrent contestait le nom donné au jus par la marque Minute Maid elle-même appartenant à Coca-Cola. En effet, le produit a été baptisé « Grenade myrtille ». Le nom étant écrit en grosses lettres sur l’emballage. Or la boisson de Coca-Cola est un mélange de cinq fruits. En plus, les proportions sont très faibles : 0,3% de grenade et 0,2% de myrtille. Le jus de pomme et le jus de raisin représente alors 99% du produit qui devrait revenir beaucoup moins cher.

Lire (eco243)

13/06/14

Comment faire mentir les statistiques ? A propos de bouchons sur les routes.

 

Cela a fait la une des journaux télévisés : on passe en moyenne 35 h dans les bouchons en France, et 55 h en Ile de France sur une année.

Soit entre 10 et 16 mn par jour. Vous y croyez ?

Eh bien (le titre de l'article est plus ou moins juste), il ne s'agit pas vraiment de statistiques, c'est un fournisseur d'informations trafic (Inrix) par logiciel sur votre portable qui le dit. Pas une enquête Insee -par exemple-.

Eh bien, bouchon veut dire "à l'arrêt complet". Si vous avancez au pas une bonne partie du trajet + un bouchon et que vous mettez 1h30 pour faire 20 km, vous n'avez passé que 5 ou 8 mn dans un bouchon.

Et même chose au retour, vous avez passé 3h dans votre bagnole ! Heureusement, vous avez le modèle avec clim pour ne pas crever sur place et ampli stéréo 4 voies super Hifi avec correction de distorsion  pour écouter votre DJ préféré.

Moralité : vive la journée de 10h, la semaine de 50h sans stress.

Conclusion : personne n'a intérêt à ce que connaissiez le temps perdu dans votre voiture. La preuve ? regardez les pub télé : la voiture de vos rêves est toujours seule sur la route.

11/06/14 Actu torride pour le nucléaire
Ø un rapport parlementaire qui met les pieds dans le plat
Ø une loi sur la transition énergétique mise sous pression
Ø un rapport annuel de la CNE2, elle aussi aveugle à ce qui se passe à BURE
Ce qui se passe à BURE ?

(nous la laissons la responsabilité du dessin à leurs auteurs)

01/06/14

Le monde va-t-il si mal ? ... le pessimisme, voir le catastrophisme, semblent s’être imposés dans les discours et les esprits (en parlant de nous et quelques autres).

René Trégouet : Lorsque l’on évoque l’avenir de la planète, il est frappant de constater à quel point le pessimisme, voir le catastrophisme, semblent s’être imposés dans les discours et les esprits, au point parfois de devenir un nouveau dogme, tenu comme incontestable.
Si l’on examine par exemple l’évolution de la richesse mondiale créée chaque année - le produit mondial brut - on constate que celle-ci est a été multipliée par plus de 50 depuis 1960, passant de 1 300 milliards de dollars par an, en 1960, à 72 000 milliards de dollars aujourd’hui. Cette progression du produit mondial brut s’est d’ailleurs accélérée récemment, avec un doublement au cours de la dernière décennie !
Cette tendance devrait se poursuivre selon deux rapports publiés respectivement par HSBC et la société de conseil et d'audit PricewaterhouseCooper (PwC). La première étude prévoit que la richesse mondiale produite annuellement sera multipliée par trois d’ici 2050, passant à 225 000 milliards de dollars.

Lire (rtflash)


R.T. (et beaucoup d'autres) veut nous faire croire que nous avons -en moyenne- un pouvoir d'achat multiplié par 50 tout en oubliant que l'on a dévasté la moitié des ressources totales (non renouvelables) de la planète. Et qu'on peut continuer !!!

Nota : si vous pensez que nous sommes pessimistes, oui et non. Nous sommes pessimistes pour la survie de la société actuelle, et optimistes sur la naissance d'une société plus raisonnable.

29/05/14

La voiture, symbole de la prospérité !

Dire qu'on y croit encore ? Non, mais on veut y faire croire.

Dans le style "Tout va bien, on ne change rien", des dizaines de milliers de voitures sont stockées un peu partout dans le monde. pour nous faire croire que le désastre n'est pas là.

Perso, j'ai vu la même chose à Sochaux pour la 305, laminée par la sortie de la Golf (caisses stockées sur des wagons), pour la 604, les caisses étaient données aux centres de formation en carrosserie.

Allez voir ci dessous, et vous aussi vous direz : ce monde est fou.

Lire (reseauinternational)

19/05/14

La paix, des discours à la réalité !

On a pris un exemple loin pour ne vexer personne.

(pour la France, c'est kif-kif)

19/05/14

Ne dites plus "gavage", dites "alimentation assistée".

15/04/14

Où trouver de l'argent pour renflouer une banque en faillite ? En Autriche, on sabre dans l'éducation.

Où trouver de l'argent lorsque l'on doit sauver une banque en faillite ? Le gouvernement de « grande coalition » autrichien a une solution : en réduisant le budget de l'éducation. C'est en tout cas la seule parade que Vienne a pour le moment trouvé pour combler le financement nécessaire du « sauvetage » de Hypo Alpe Adria, une banque nationalisée en 2009 et criblée de créances douteuses.
Au fil du temps, HAA devient un cauchemar pour l'Autriche. Les pertes se succèdent, lourdes. En 2013, la banque a encore perdu 2,7 milliards d'euros. En tout, HAA a déjà coûté 3,6 milliards d'euros au budget autrichien.


L'effort a été demandé au ministère de l'éducation. Sur le papier, les économies ne semblent pas considérables : 57 millions d'euros cette année, 60 millions d'euros l'an prochain. Mais dans la pratique, les effets de ces mesures vont être durement ressentis parce qu'ils touchent directement l'organisation des établissements et la scolarité quotidienne des élèves. L'une des principales mesures concerne ainsi la taille des classes qui est fortement relevée.

Lire (latribune)

 

Conclusion : pour ne pas supporter aujourd'hui les erreurs de quelques uns, on compromet l'avenir de tous.

11/04/14

On ouvre un master du nucléaire (c'est à Dijon).

Améliorer le rendement d’une centrale nucléaire, remporter les marchés à l’international, etc., en septembre 2014, la première promotion d’étudiants rejoindra le Master « Procédés, contrôles, matériaux métalliques : industrie du nucléaire », 1er diplôme en France ciblé sur les procédés.
Rencontre avec Eric Bourillot, responsable du Master, chercheur en nanotechnologies.


 

Comment est né le partenariat avec AREVA ?

Ce partenariat naît d’une demande d’AREVA qui connaît un besoin en terme de formation. Avec un départ massif des personnels à la retraite et les nouveaux marchés à conquérir, il existe un fort potentiel naturel en terme d’emploi.

- See more at: http://www.u-bourgogne-formation.fr/-Master-Procedes-controles-.html#sthash.uPZMGl5X.dpuf

Améliorer le rendement d’une centrale nucléaire, remporter les marchés à l’international, etc., en septembre 2014, la première promotion d’étudiants rejoindra le Master « Procédés, contrôles, matériaux métalliques : industrie du nucléaire », 1er diplôme en France ciblé sur les procédés.
 
Comment est né le partenariat avec AREVA ?
Ce partenariat naît d’une demande d’AREVA qui connaît un besoin en terme de formation. Avec un départ massif des personnels à la retraite et les nouveaux marchés à conquérir, il existe un fort potentiel naturel en terme d’emploi.

Lire (ubourgogne)

 

Voila une filière d'avenir, un avenir radieux pourrait-on dire ?

24/03/14

Une vraie-fausse décharge à Grimaud dans le Var.

Sur la commune de Grimaud dans le Var, les activités d'un entrepreneur du bâtiment, suscitent beaucoup d'interrogations de la part des associations de protection de l'environnement. En effet, le terrain dont il est propriétaire aurait des allures de carrière, voire de décharge.

Lire (cotedazurfr3)

 

En prime : le projet d’extension du port de La Madrague débouté en appel. Lire (udvn83).

Parce que ceux qui ont trop d'argent croient pouvoir tout acheter et passer outre les zones Natura 2000 et autres Zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) marines.

18/03/14

La crise expliquée aux nuls en une photo.

Vous pouvez demander tout ce que vous voulez au cheval. C'est ce qu'on continue à faire depuis des années.

08/03/14

Le charbon est cher, le pétrole, le gaz et le nucléaire aussi, investissez dans les forêts.

 

Voila, ils osent : trouver l'investissement le plus rentable possible, aujourd'hui on vous propose d'acheter un bout de plantation en Amazonie pour y faire pousser des eucalyptus.

Et on vous parle de développement durable à haut rendement et blablabla et blablabla.

Vous remarquerez qu'à aucun moment il est question de biodiversité, de sauvegarde des ressources, d'équilibres naturels, des populations locales ou autres billevesées écolos. Très beau site, commercialement impeccable, 100% greenwashing et lavage de cerveau.

Lire (brazilforest)

28/02/14

L'arroseur arrosé : le patron d'Exxon Mobil ne veut pas des gaz de schiste près de son ranch.

 

Exxon Mobil a investi 31 Mds de $ dans les gaz de schiste. Son patron, Rex Tillerson, s'oppose à la construction d'un château d'eau (eau destinée à la fracturation hydraulique) à proximité de son ranch dans la région de Dallas. Le château d'eau implique la circulation de nombreux camions et Monsieur, dont le ranch vaut 5 millions de $, tient à sa qualité de vie.

Lire (lemonde)

 

Il a raison Mr Tillerson, soutenons le. A condition qu'il soutienne les bouseux du Dakota, de Pologne ou d'ailleurs, qui supportent les mêmes emmerdements.

22/02/14

L'écologie vue par Le Figaro et BFM-TV.

 

Note: malgré l'article ci après, il nous arrive de citer Le Figaro pour des articles sérieux.

 

En une dizaine d’années, les questions environnementales ont acquis une telle place dans l’agenda politico-médiatique, qu’elles occupent désormais des rubriques à part entière dans nombre de grands médias, y compris parmi ceux qui sont les plus prisés par les milieux d’affaires. Ce qui n’est guère surprenant tant la présentation des enjeux écologiques y est inoffensive, superficielle, dépolitisée, et finalement compatible avec les intérêts des grandes industries, même les plus polluantes – surtout si elles peuvent témoigner d’un « engagement pour la planète ». Petite ballade pas vraiment bucolique, notamment dans les rubriques « Planète » du site internet de BFM-TV, et les pages « Sciences & Environnement » du site du Figaro, qui sont parmi les plus fournies et représentatives de l’offre médiatique sur le sujet.

Lire (acrimed)

18/02/14

L'habit fait le moine. Pour les français c'est sûr.

 

Voici la petite aventure en BD qui est arrivée à une française installée aux USA à l'occasion de la venue de L Pellerin.

Lire (bloglaurel)

18/02/14

Les OGM, une opportunité à saisir.

Ce mercredi matin (12/02) au Waknine, une brasserie de la très chic avenue Pierre Premier de Serbie, dans le XVIe arrondissement de Paris.

Les invités du petit-déjeuner-débat intitulé « OGM, l’immense gâchis », ont, semble-t-il, faim (les croissants ne sont pas OGM). Le rendez-vous émane de la Fondation Concorde, « l’un des premiers think tanks généralistes de la droite modérée dans notre pays »,  « Les OGM, une opportunité à saisir pour la France ».

Mais Philippe Chalmin, économiste à Paris-Dauphine, ... prend le temps de baguenauder. On apprend ainsi que c’est en entrant au Haut conseil des biotechnologies qu’il a su qu’une pyrale n’était pas une maladie, mais un insecte, et que les couches de sa petite-fille sont certes « GM free » (« sans OGM ») mais, bien que de marque suédoise, fabriquées en Turquie.

Philippe Chalmin : pourquoi ce doute sur les OGM (« dans un pays comme la France, un pays de scientifiques, d’ingénieurs, dont le corps social a largement adhéré aux progrès des Trente glorieuses, au nucléaire, au gaz de Lacq, au TGV, aux nouvelles semences, à l’hybridation, qui n’avaient pas fait l’objet d’un débat démocratique, soyons honnêtes… ») Pour résoudre ce fâcheux blocage, il faut impérativement répondre aux quatre questions fondamentales. Sont-ils nocifs ? « L’étude de Séralini et consorts a été rejetée par la communauté scientifique. » Ont-ils un impact sur l’environnement ? Philippe Chalmin « appartient à une spiritualité qui dit que ce n’est pas la nature qui passe avant l’homme, c’est l’homme qui passe avant la nature ». Autrement dit, on ne fait pas une omelette sans casser quelques œufs, puisque le jeu en vaut la chandelle : dix milliards d’êtres humains à nourrir d’ici peu. D’ailleurs, à Ouagadougou (Burkina Faso), un interlocuteur ne lui a-t-il pas confié que les OGM libèreraient les femmes… puisque moins de travail aux champs de coton, c’est moins de travail pour les femmes (? !)

Lire (terraeco)

 

"Avant, c'était avant" nous dit la pub, aujourd'hui on ne peut plus rien imposer en gardant ses petits secrets, il faut inventer autre chose. Pour ceux qui doutaient encore, on n'a pas fini d'user  d'arguments ridicules pour essayer de dissimuler l'appât du gain.

13/02/14

Les USA luttent contre le terrorisme.

 

3 mamies du Michigan s'opposent pacifiquement à une raffinerie de pétrole de sables bitumeux et la construction d'un pipe-line. 3 ans de prison réclamés,  elles attendent le jugement en prison, les terroristes ont trouvé leurs maîtres(ses) et les juges doivent être fiers, sévères et justes.

Le motif de l'action des mamies : l'air est irrespirable même à 3 km.

Mettre symboliquement l'économie du pays "en danger" est illégal. Empoisonner une population, non.

Lire (credomobilise), en anglais + pétition

06/02/14

Administrativement, à La Réunion, nous sommes en hiver.

 

Le texte officiel :

Les soldes d’hiver débuteront à La Réunion le samedi 1er février et prendront fin le vendredi 7 mars 2014. Lire (reunion.gouv.fr)

Précisons quand même, le chapeau annonçait : Démarrage de la prochaine période des soldes d’été à La Réunion.

La Réunion étant dans l'hémisphère sud (je précise au cas où), certains métropolitains peuvent même imaginer qu'ils marchent sur la tête.

(message perso : petit bonjour aux Réunionnais qui me connaissent, et aux autres aussi).

04/04/14

Je suis libre.

(il y a une phote d'ortografe, on est encore libre d'en faire)

28/01/14

A Dijon, on veut détruire un des derniers espaces maraîchers pour construire un "éco-quartier".

 

C'est l'hôpital qui se fout de la charité !!! Pas grave si ce n'étaient des non-écolos qui veulent ça au nom de l'écologie. Pour se donner bonne conscience ou pour se faire de l'argent ?

La mairie de Dijon veut détruire sept hectares d’anciennes terres maraîchères pour construire un "éco-quartier". Pour préserver la dernière portion de ceinture verte de Dijon, la résistance est plus vivante que jamais au quartier libre des Lentillères, où des terres sont occupées depuis 2010.

Lire (reporterre)

 

... La mairie ne s’est pas laissée faire. Peu de temps après les premières occupations, elle détruit la « villa », une grosse demeure en pierre de trois étages qu’elle avait achetée 500.000 €. Elle servait de lieu de concerts, de rassemblements et de réunions. Cette destruction a beaucoup choqué aux Lentillères.
Quelques jours avant les deux ans du Pot’Col’Le, la mairie va encore plus loin. Alors que les jardiniers avaient prévu de défricher une nouvelle zone pour agrandir leur espace, une pelleteuse vient creuser des trous de deux mètres de profondeur où les terres ne sont pas encore cultivées. « C’était comme un bombardement » pour certains.
L’opération de découragement échoue et provoque au contraire un nouvel élan dans la mobilisation. ...

Mieux encore : ils veulent faire des jardins sur les gravats d'un quartier démoli et construire sur les bonnes terres. Sans commentaire.

24/01/14

Ondes électromagnétiques, nucléaire : des commissions indépendantes qui n'en ont que le nom.

 

Comme pour les médicaments, ces commissions sont abondamment pourvues en "sous-marins" : retraités EDF, anciens Bouygues, etc. Et ils ne vont pas cracher dans la soupe !

On vous laisse lire :

Lire (reporterre)

 

Les ondes électromagnétiques sont un cas particulier, il n'y a pas eu d'Hiroshima, de Tchernobyl ou Fukushima pour sensibiliser les populations, et le magnétisme est enseigné de façon ésotérique (demandez à un prof ordinaire de physique de vous en parler de façon claire : nib !). Ce qui n'arrange rien, les effets sont étudiés par des biologistes qui ne connaissent pas grand chose en physique ondulatoire et magnétisme.

Les rares spécialistes sont donc dans les labos des grands groupes industriels avec des clauses de confidentialité et secret professionnel en relation directe avec leur avenir dans l'entreprise. Et ensuite, par exemple, un ingénieur nucléaire sera toujours "pro-nucléaire" tant qu'il n'aura pas été sérieusement irradié, donc même comportement aux télécom.

Pour ne rien arranger les protestataires subissent mais ne connaissent rien (ce n'est pas un reproche). Essayons d'y voir plus clair :

Les ondes mises en cause sont du même ordre (UHF, 1800 MHz pour l'onde porteuse) que celles des micro ondes (2450 MHz). Emise en continu, l'onde porteuse ne provoquerait qu'un léger échauffement, quasi imperceptible même près d'un émetteur.

L'échauffement est dû au fait que la longueur d'onde λ (λ = C/F, vitesse de la lumière/fréquence) correspond à peu près à la distance entre les atomes des molécules (y compris l'ADN) dont est constitué notre corps et les agitent facilement.

Et c'est comme ça que se font les études !

Le problème est que l'onde porteuse est modulée pour transporter de la voix, des images, ... et varie sans cesse (+/- quelques fractions de %). Cette variation de fréquence peut être l'origine de dégâts par elle même (hypothèse 1) ou si elle est pulsée -comme une troupe marchant au pas sur un pont, ce qui est interdit- (hypothèse 2). Et enfin, la possibilité que des ondes stationnaires se créent dans le corps humain (hypothèse 3). Il est aussi possible que certaines personnes y soient hyper sensibles et d'autres, non, pour des raisons restant à découvrir.

Je parie une bouteille de savagnin (jurassien oblige) que les labos le savent et qu'aucune étude n'est faite sur ces hypothèses. DD

22/01/14

65 millions de français vident la mer de ses poissons ainsi que quelques centaines de phoques. Que demande-t-on comme loi ?

 

Ben une loi anti-phoque.

Le collectif anti-phoques a rencontré le ministre de la Pêche Frédéric Cuvillier et le sous-préfet, en sous-préfecture de Boulogne, ce lundi matin. Le collectif avait préparé une longue série de questions pour le ministre. Son objectif: une réduction du nombre de phoques sur le littoral, et en baie d’Authie notamment, où ils sont une concurrence pour les pêcheurs, professionnels comme particuliers, qui composent la majorité du collectif.

Lire (lavoixdunord)

 

Un grand bravo pour les réflexions intelligentes de ces messieurs.

19/01/14

Jolie pub pour le tabac (mais oui, on arrivera moins vite à 9 Mds).

 

11/01/14

Comment rendre une femme belle. Font-ils pareils pour tout le reste ?

 

Au début de la vidéo, une femme naturelle s'installe pour être photographiée. Après le passage des équipes de maquillage et de coiffure, le modèle ne se ressemble déjà plus beaucoup. On ne vous raconte pas la suite, découvrez la vidéo ici.

La question est : ce principe ne serait-il pas généralisé à ce que l'on nous montre et nous dit ? Il y a bien des indices dans ce sens.

  Archives début - fin 2013

 

Les maximes en réserve :

Je précise à l’intention de ceux qui vivent au jour le jour que, dans la ligne du temps, le futur intervient après un passé infini, succédant à un présent instantané et plutôt soluble… M Tarrier.

« Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien intégré dans une société profondément malade. » Jiddu Krishnamurti

Rien n'est impossible pour celui qui n'a pas à le faire lui même.

"A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell (auteur de "1984" et de l'expression "Big brother")

"Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts" Isaac Newton.

"Un arbre qui tombe fait beaucoup de bruit, une forêt qui pousse ne s'entend pas". Gandhi.

Si vous pensez que l’éducation coûte trop cher, essayez l’ignorance ! Abraham Lincoln.

Tous les hommes naissent libres et égaux en droit. Oui ! Mais le lendemain ?

Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira. Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher pour en être sûr. Pierre Dac.

"Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles", Max Frisch

"Quand le vent du changement se met à souffler, certains construisent des murs, d'autres des moulins à vent" (proverbe chinois).

J’ai été très long à m’apercevoir qu’il fallait que je choisisse mon camp. J’étais dans le camp des salauds : ceux qui laissent faire et finalement attendent que toutes les choses s’arrangent. (la jeunesse d'Albert Jacquard).

«Connaître le danger et ne rien dire, c'est préparer un crime et, comme le disait Théodore Monod, déjà le commettre» Albert Jacquard

« Les problèmes du monde ne peuvent pas êtres résolus par les sceptiques ou les cyniques dont l'horizon est limité par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes capables d'imaginer ce qui n'a jamais existé (...) Le changement est la loi de la vie. Et ceux qui ne regardent que dans le passé ou le présent sont certains de rater le futur (...) L'esprit humain est notre ressource fondamentale »
John Fitzgerald  Kennedy  

"Si vous ne changez pas en vous-même, ne demandez pas que le monde change" 

"Ce que vous faites me fait pleurer la nuit". Severn Suzuki aux chefs d'états réunis à Rio en 1992.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui lui font du mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire ". Albert Einstein

Jean de Salisbury (Policraticus, 1159) : « La différence entre le prince et le tyran est que le prince obéit à la loi et gouverne son peuple conformément au droit. »

"Entre l’avoir, l’être, le savoir, le faire, le paraître et le pouvoir, qui absorbent toutes nos énergies, l’avoir l’emporte aujourd’hui car il donne le pouvoir, permet le paraître, domine le faire et dispense d’être et de savoir." E Pisani.

"Ce n'est pas un gage de bonne santé que d'être bien intégrer dans une société profondément malade"

Si tu veux la prospérité pour 1 an, élève du grain, si tu veux la prospérité pour 10 ans, élève des arbres ; si tu veux la prospérité pour 100 ans, élève les hommes. (Proverbe chinois)

"La façon intelligente de maintenir la passivité des gens, c'est de limiter strictement l'éventail des opinions acceptables, mais en permettant un débat vif à l'intérieur de cet éventail - et même d'encourager des opinions plus critiques et dissidentes. Cela donne aux gens l'impression d'être libres de leurs pensées, alors qu'en fait, à tout instant, les présuppositions du système sont renforcées par les limites posées au débat". Noam Chomsky
 

L’esprit humain est ainsi fait que les individus continuent à croire qu’ils sont encore des utilisateurs de machines alors qu'ils ne sont plus que les serviteurs économiques de machines.

Parler sérieusement d'écologie aujourd'hui est aussi difficile que de parler d'une Terre qui tourne autour du soleil à un pape du 17ème siècle.

Fondamentalement, il n’y a pas de différence entre le métier de banquier et celui de faux-monnayeur. Maurice Allais (Prix Nobel d'économie)

C'est la nuit qu'il fait beau croire à la lumière. EJ.

"Ma première pensée va à tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de ce Grenelle de l’environnement qui restera comme un moment important dans la prise de conscience par notre société qu’elle ne peut plus vivre dans le gaspillage, qu’elle ne peut plus négliger les conséquences sur l’avenir de la planète de sa façon de vivre, de produire, de consommer". Nicolas Sarkozy le 25/10/2007. "L'environnement ça commence à bien faire". Le même, 06/03/2010.

L’invention culturelle vient d’en-bas, l’académisme tombe d’en-haut (EJ).

Karl Popper: "Aucun argument rationnel n'aura d'effet rationnel sur un homme qui ne veut pas adopter une attitude rationnelle"

Tombola de la Société Bayonnaise des Amis des Oiseaux : le n° 5963 gagne un fusil de chasse. Méfiez vous des apparences.

Vous pouvez avoir fabriqué la plus belle voiture mais si vous avez détruit tout ce qui permet de faire l'huile à mettre dans le moteur, la graisse dans les roulements ou l'essence dans le réservoir, alors votre voiture ne servira à rien.

S'accommoder des événements de Fukushima ou de Tchernobyl est incompatible avec l’idée d'une civilisation (N Hulot)


Si les plantes et les animaux s'étaient développés selon les règles de l'économie actuelle, notre planète serait morte d'épuisement depuis des millions d'années.

"L’énergie nucléaire ne vaut pas les risques qu’elle engendre ". Naoto Kan, ancien 1er ministre japonais, ce doit être un imbécile.

Le culte de la croissance aboutit à la destruction de la vie elle-même. Il se traduit par l’asservissement des peuples et l’épuisement de la terre. Voilà pourquoi des explosions comparables à cette « révolte de la vie » qu’était Mai 68 resurgiront. Ces mots ne sont pas ceux d’un militant anti productiviste, mais de Robert Poujade, le premier ministre de l’Environnement en France.

"Nous devrions penser à nos enfants alors que nous disons : comment le pétrole peut il être si cher ?" Eugène Cernan, astronaute d'Apollo 10 et 17.

Au dernier recensement (2009), 63 185 925 personnes vivent en France, dont 0,02 % d'écologistes (toutes tendances confondues). Alors, courage !

« Si nous ne nous passons pas du nucléaire, c'est la Terre qui se passera de nous »

"Soyez le changement que vous souhaitez voir en ce monde." - Mahatma Gandhi

«Contrôlez le pétrole et vous contrôlerez les nations, contrôlez la nourriture et vous contrôlerez la population.» Henry Kissinger

"Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à une société profondément malade." J. Krishnamurti

Il faut faire pousser un arbre pour hésiter avant d'en abattre un autre...

«Je m'efforcerai de poser encore et encore la question d'un modèle économique compatible avec la réalité physique du monde. La norme n'est pas l'abondance, mais la rareté». Nicolas Hulot.

« Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » Kenneth Boulding (économiste)

Travail, famine, pâtes riz

"Mais alors, dit Alice, si le monde n’a aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ?"

Ce n'est qu'une fois que la perte de ce qui nous est cher sera inéluctable que nous comprendrons à quel point le joyau qui nous glisse des mains était merveilleux.

"L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain". Napoléon Bonaparte (1769-1821)

A propos du RSA et des rumeurs actuelles : on ne lutte pas contre la pauvreté en luttant contre les pauvres.(Anne Roumanoff) .

En 1576, la Boétie écrivait "les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux". Depuis, on a inventé les talonnettes.

dicton africain, "lorsqu'on se noie, on peut même s'accrocher à la queue d'un serpent pour se sauver".

Le changement est la loi de la vie. Et ceux qui ne regardent que dans le passé ou le présent sont certains de rater le futur (...)" John Fitzgerald Kennedy

Ce sont les mêmes qui défendent le nucléaire, les gaz de schistes et une société de gaz-pillage énergétique.

Seule la beauté sauvera le monde. Dostoïevski.

Les Terriens ne seront riches qu'avec une nature riche. C'est un milliard d'années d'expériences qui nous le dit.

"La société de l'ersatz continuera à vous utiliser comme des machines,
à vous surveiller comme des machines,
à vous faire trimer comme des machines,
et vous jettera au rebut comme des machines,
lorsque vous ne pourrez plus vous maintenir en état de marche.

«Je m'efforcerai de poser encore et encore la question d'un modèle économique compatible avec la réalité physique du monde. La norme n'est pas l'abondance, mais la rareté». Nicolas Hulot.

L'identité des possibles ou la question des entités et des identités trouvera – via l'ontologie de Quine – la signification "qu'un terme singulier ne dénote une entité d'un type déterminé, à laquelle on attribuera un certain mode d'existence, que si ce terme peut figurer dans des énoncés d'identité sans produire de non-sens" (Maurice Boudot (1931-2003), La logique inductive). Pour le 1er Avril.

Gandhi : Un individu conscient et debout est bien plus dangereux pour le pouvoir en place que 10.000 individus endormis et inconscients .

Celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen, celui qui ne veut rien faire trouve une excuse.

Henri Laborit « Quand tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens. »

« Le vrai miracle n'est pas de marcher sur les eaux ou de voler dans les airs : il est de marcher sur la terre. » Houeï Neng

Proverbe africain : Après tant de siècles à conjuguer le verbe Avoir, nous restera-t-il un peu de temps pour conjuguer le verbe Être ?

Toute vérité passe par trois étapes :1 - Elle est ridicule, 2 - Elle subit une opposition violente, 3 - Elle est considérée comme évidente (Schopenhauer)

« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes. » (Jacques Bénigne Bossuet)

"There is no way to happiness, happiness is the way"

"Try again. Fail again. Fail better". Samuel Beckett.

l'avenir, ce n'est pas ce qui arrivera, c'est ce que nous ferons (Bergson)

La technique est dévoilement a dit Heidegger.

Pour le capitalisme, nous ne sommes pas des êtres humains mais des consommateurs.

« Maintenant on pourrait presque enseigner aux enfants dans les écoles comment la planète va mourir, non pas comme une probabilité mais comme l'histoire du futur. On leur dirait qu'on a découvert des feux, des brasiers, des fusions, que l'homme avait allumés et qu'il était incapable d'arrêter. Que c'était comme ça, qu'il y avait des sortes d'incendie qu'on ne pouvait plus arrêter du tout. Le capitalisme a fait son choix : plutôt ça que de perdre son règne. » Marguerite Duras

"Nous devons devenir le changement que nous souhaitons voir dans le monde." Mohandas Karamchand Gandhi

La biodiversité constitue le “moteur” du Vivant (Hubert Reeves)

« Dans la vie, deux des innovations de l’évolution ont été comment des cellules se sont associées pour fonctionner comme un seul organisme et comment des individus se sont joints ensemble pour fonctionner comme une société ». James Gillooly. L'écologie apporte la 3ème innovation : la conscience d'une planète (somme des écosystèmes) vivante.

Einstein disait : « Les guerres cessent quand les gens refusent de se battre. » Ainsi du Vietnam, quand un nombre important de jeunes Américains ont refusé d’aller combattre. Ou d’Israël aujourd’hui, où une partie de la jeunesse refuse de faire la guerre. Ce sont ces actes de résistance qu’il convient de multiplier. Howard Zinn.

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots» (Jean Jaurès)

C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas. Victor Hugo.

« Soyez vous-même le changement du monde que vous voulez voir dans le monde » Gandhi

Pour assurer notre croissance, nous produisons de la misère. Cela n’a aucun sens. (Pierre Rabhi)

La crise et la dégradation de notre planète reposent sur une forme de folie humaine basée sur la démesure généralisée. A Juppé

« L'essence même du génie, c'est de mettre en pratique les idées les plus simples. » (Charles Peguy)

Le jour où il n'y aura plus d'arbres, le jour où; il n'y aura plus d'eau, le jour où l'air ne sera plus respirable, l'homme comprendra enfin que l'argent ne se mange pas. (proverbe indien)

« On ne peut pas dire la vérité à la télé: il y a trop de monde qui regarde. » (Coluche)

le manque d’imagination s’assimile toujours au conservatisme. P Jorion

C'est aujourd'hui que commence le reste de ta vie, ne le gâche pas.

« Tout ce dont nous avons besoin pour réussir dans la vie est l'ignorance et la confiance. » (Mark Twain) (à réserver au pipotron)

« La véritable richesse d'un être réside dans le bien qu' il fait autour de lui. » (Mahomet)

Ne pas confondre "penser le changement" et "changer le pansement"

« Le propriétaire a une maison et le voyageur en a mille. » (Proverbe persan)

« L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir. » (Bernard Werber)

ralentir la conversion écologique, c'est voter pour le chômage de masse.

Il y a même des pub pour dire que les 4x4 sont écologiques !!!

Pour assurer notre croissance, nous produisons de la misère. Cela n’a aucun sens.(Pierre Rabhi)

Si votre rêve est un frigo plein (bière et pizza), des chips et un écran plat, ce site n'est pas pour vous.

L'écologie, c'est aussi vouloir vivre paisiblement, ne pas accepter ce monde où tout court et tout stresse.

Ton christ est juif, ta pizza est italienne, ton café est brésilien, ta voiture est japonaise, ton écriture est latine, tes vacances sont turques, tes chiffres sont arabes et ... tu reproches à ton voisin d'être étranger ! Julos Beaucarne (ma doudou est partie tout là bas, au pays d'où l'on ne revient pas)

Toutes les bonnes idées sont barrées par les médiocres qui ne comprennent pas.

Le but ultime de l'écologie : faire mentir Clausewitz.

Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi. (Einstein)

C'est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu'il en a reçu. Einstein

L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves. Einstein

Le mot progrès n'aura aucun sens tant qu'il y aura des enfants malheureux. Einstein

Pour le capitalisme, nous ne sommes pas des êtres humains mais des consommateurs

La meilleure façon de lutter contre les multinationales, c'est de s'en passer

Le propre du libéralisme économique est de privatiser les profits et socialiser les pertes. La preuve par les prêts aux banques.

Notre système économique est comme nos voitures, on se préoccupe de ce qu'on y met (essence), pas de ce qui en sort (gaz d'échappement).

« Il y a crise quand le jeune ne veut pas naître et l’ancien ne veut pas mourir » (A. Gramsci)

La dictature, c'est quand le gouvernement surveille le peuple. La démocratie c'est quand le peuple surveille le gouvernement.

Devise de la semaine : "pour les riches, des couilles en or, pour les pauvres, des nouilles encore"

Ecologiste parce que citoyen du monde

Pour nourrir la planète, le problème n'est pas de produire plus mais distribuer mieux.

Nous sommes les enfants de cette planète, ne nous comportons pas comme des sales gosses envers leurs parents.

« Si je savais quelque chose qui fût utile à ma patrie et qui fût préjudiciable au genre humain, je la regarderais comme un crime. » Montesquieu.

Aujourd'hui nous recevons trois éducations différentes ou contraires : celles de nos pères, celles de nos maîtres, celle du monde. Ce qu'on nous dit dans la dernière renverse toutes les idées des premières. Montesquieu.

Si je savais quelque chose qui me fût utile et qui fût préjudiciable à ma famille, je le rejetterais de mon esprit. Si je savais quelque chose utile à ma famille et qui ne le fût pas à ma patrie, je chercherais à l'oublier. Si je savais quelque chose utile à ma patrie et qui fût préjudiciable à l'Europe, ou bien qui fût utile à l'Europe et préjudiciable au genre humain, je la regarderais comme un crime. (Montesquieu). Ecologie : et si quelque chose qui fût utile au genre humain est préjudiciable à notre planète, ce serait une erreur impardonnable.

En mer, une baleine qui arrive par la droite a la priorité. Une baleine qui vient par la gauche aussi. (O de Kersauzon). Sauf à les exterminer, aucune loi n'y pourra rien.

Les demi vérités font les vrais mensonges, les demi mesures font les vraies impostures. DD

En Afrique, 40 % des habitants vivent avec moins d'1 $ par jour. En France, une vache touche 2,5 $ de subvention par jour.

Définition du libéralisme économique : le frigo n'est jamais vide et la poubelle n'est jamais pleine.

La grande entreprise serait elle un navire où seul le capitaine a un canot de sauvetage ? 

Faire n'importe quoi aujourd'hui parce qu'on ne pense pas à après demain.

« Nous ne faisons plus de la culture en Europe, nous gérons de la pathologie végétale. » Claude Bourguigon.

Tant que nous aurons la tête en forme de marteau, nous verrons les problèmes sous forme de clou. A Einstein.

Notre suffisance c'est de croire que nous ne faisons plus partie de la vie et du biotope que nous habitons-détruisons.

Rester dans l'ignorance c'est devenir l'esclave des choix qui seront faits à votre place et qui risquent de ne pas vous convenir, il sera alors trop tard !

Le credo du créditeur, c'est croire en la crédulité des crédibles pour créer le crédit dont la crédibilité décroît quand la crise creuse le cru de la croissance.

Nous ne connaissons pas le vrai si nous ignorons les causes. Aristote

Pour convaincre, la vérité ne peut suffire. Isaac Asimov

Les avantages du mensonge sont d'un moment, et ceux de la vérité sont éternels ; mais les suites fâcheuses de la vérité, quand elle en a, passent vite, et celles du mensonge ne finissent qu'avec lui. Diderot

"S'il y a déjà des hommes de trop sur cette Terre, ces hommes de trop sont ceux qui se montrent exigeants, autrement dit ce sont
des gens de l'Occident" , avait déclaré le généticien et humaniste Albert Jacquard.

Les fous de guerre sont décorés, les fous de paix sont enfermés. G Parking.

"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale que d'être bien adapté a une société malade" - krishnamurti

« Ce n'est pas quand elle est sale que celui qui accède à la connaissance répugne à descendre dans l'eau de la vérité, c'est quand elle est peu profonde. » (Nietzsche)

 

Bird's Lament

 

 

 

 

 

Piqué aux indignés espagnols, pas besoin de traduction.

 

 

Essayez le programme (pas au point mais renvoi automatique sur le site original ;)